Découvrez les 10 engagements et la stratégie du Groupe iliad pour le climat

Ce mardi 19 janvier 2021, le Groupe iliad a annoncé ses 10 engagements pour le climat pour agir avec force face à l’urgence climatique. Objectifs ? Atteindre au plus vite la neutralité carbone et contribuer à l’effort mondial pour le climat. Découvrez ci-dessous la stratégie ambitieuse du Groupe pour réduire l’impact de ses activités sur le climat et ses 10 engagements pour atteindre ses objectifs, dont 1 milliard d’euros investi sur 15 ans.

De la révolution numérique à l’urgence climatique

Depuis le lancement de la 1ère box triple-play au monde en 2002, et les offres disruptives sur le Mobile ensuite, le Groupe iliad s’est toujours engagé pour démocratiser l’accès aux technologies numériques et libérer les usages. Cette révolution numérique se poursuit dans tous les domaines de l’économie et de la société. Mais elle a un coût : le numérique représente ainsi 4% des émissions mondiales de gaz à effets de serre (GES) et 2% des émissions nationales en France.

Depuis près de 10 ans, le Groupe agit pour limiter l’impact de ses activités sur l’environnement. Même si l’usage des réseaux, en lui-même, ne représente que 5% de l’empreinte carbone du numérique (soit 0,1% des émissions de GES nationales), iliad s’est engagé à aller plus loin et à atteindre au plus vite la neutralité carbone.

Mais pas seulement : le Groupe va aussi contribuer à la neutralité carbone mondiale en gérant sa performance climat de manière dynamique. Il n’est plus question ici d’atteindre une neutralité ponctuelle et immédiate mais bien de s’inscrire dans une démarche sur le long terme, pour le Groupe et pour le monde. La stratégie climat se décline ainsi en accord avec cette idée et se conforme en plus à l’Accord de Paris.

Comment se décline la stratégie climat du Groupe iliad ?

Le Groupe s’est fixé d’ambitieux objectifs, déclinés en 3 temps, pour atteindre la neutralité carbone en France et en Italie* :

 

  • dès 2021, un approvisionnement 100% énergies renouvelables ;

 

  • dès 2035, avec 15 ans d’avance sur les Accords de Paris, 0 émission nette sur ses scopes d’émissions 1 et 2 ;

 

  • en 2050, 0 émission nette sur les émissions les plus significatives de son scope 3.

Mais au fait, les scopes, c’est quoi ?

Pour réduire ses émissions, il faut identifier les sources les plus importantes liées à son activité. Le GHG Protocol (« GreenHouse Gaz Protocol ») est l’organisme responsable de l’élaboration de normes internationales sur le calcul du bilan carbone. C’est le cadre comptable le plus utilisé à l’international pour comprendre, quantifier et gérer les émissions de gaz à effet de serre. A travers ce calcul, le GHG Protocol, ou l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) en France demandent la classification des émissions en 3 scopes d’émissions. Scope est un terme anglais qui signifie en français « la portée ». Ainsi, les scopes désignent le périmètre, la portée, au sein duquel sont étudiées les émissions de GES d’une organisation ou d’un produit. Le scope 1 est le périmètre le plus restreint, le scope 3 le plus large.

  • Scope 1 : Le premier scope contient les émissions directement produites à partie de sources détenues ou contrôlées par l’organisation. Cela comprend donc la flotte de véhicules du Groupe iliad, la climatisation et les groupes électrogènes.
  • Scope 2 : Celui-ci englobe les émissions générées par les productions d’électricité consommées par l’organisation avec les réseaux, les datacenters et les bureaux et bâtiments du Groupe.
  • Scope 3 : Ce troisième scope comprend les émissions indirectes de la chaîne d’approvisionnement, non contrôlées par l’organisation. On a donc affaire ici à la production et consommation électrique des Freebox de nos abonné.e.s et de leur terminaux mobiles, le transport des Freebox ainsi que les déplacements des collaborateurs et collaboratrices du Groupe.

Quels sont les 10 engagements forts et chiffrés annoncés par iliad ?

n°1        Investir 1 milliard d’euros sur 15 ans pour atteindre la neutralité carbone sur nos émissions directes. Le Groupe mobilisera aussi tous les moyens techniques et humains nécessaires.

n°2        Améliorer l’efficacité énergétique de nos réseaux Fixe et Mobile. Le basculement vers la Fibre et la 5G, deux technologies éco-performantes, va nous permettre d’optimiser la consommation énergétique de nos réseaux Fixe et Mobile. Nous travaillons par ailleurs avec nos fournisseurs à améliorer l’efficacité énergétique de nos équipements.

n°3        Disposer de datacenters à très haute performance environnementale avec le processus adiabatique que nous avons mis au point, qui permet de réduire de 40% leur consommation énergétique. Nous nous engageons à la généraliser à tous nos nouveaux datacenters. Nous nous engageons aussi à prolonger la durée de vie de nos équipements informatiques.

n°4        Renforcer la performance environnementale de nos Freebox  en visant une réduction des consommations énergétiques de notre parc de 15% minimum d’ici 2025 via deux leviers : la sélection de matériaux énergétiquement performants et l’intégration de nouvelles fonctionnalités software pour optimiser la consommation énergétique.

n°5        Mener une politique commerciale éco-responsable en généralisant à tous nos Free Centers notre dispositif de boîtes de collecte afin d’inciter au réemploi et au recyclage des smartphones. A travers la Fondation Free, nous voulons repérer et généraliser les meilleures pratiques en matière de valorisation des déchets d’équipements électriques et électroniques. Pour en savoir plus sur les boîtes de collecte dans nos Free Center, cliquez ici.

n°6        Appliquer une politique d’approvisionnement responsable. Le critère environnemental est désormais un critère de choix déterminant dans la sélection de nos partenaires. Nous travaillons déjà avec Nokia, notre principal fournisseur, pour optimiser l’efficience énergétique des équipements mobiles.

n°7        Réduire les émissions de notre flotte de 4 200 véhicules  en atteignant notre objectif d’une performance moyenne de 20g de CO2/km sur l’ensemble de la flotte, en augmentant significativement la part de véhicules électriques et en mettant en place un outil télématique de suivi et optimisation des trajets.

n°8        Construire de nouvelles capacités d’énergies renouvelables en France et en Italie en signant des contrats directs d’achat d’énergie (PPA) auprès de producteurs. Notre objectif est d’avoir d’ici 2035 50% de PPA pour notre approvisionnement en Italie et 20% en France.

n° 9       Investir dans les puits de carbone  pour contribuer à la neutralité carbone mondiale. Nous allons développer des puits carbone en France et en Italie via notamment des projets de reboisements ou de création de forêts.

n°10      Mettre en place un suivi de nos engagements  en communiquant en toute transparence, pour les décennies à venir.

Nos 10 engagements pour le climat – Janvier 2021 from Free – Groupe iliad on Vimeo.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur notre page Free s’engage en cliquant ici. Et pour vous informer sur le reste des activités engagées du Groupe, comme les actions de la Fondation par exemple, cliquez ici.

 *Le Groupe ayant racheté l’opérateur mobile polonais Play fin 2020, cette stratégie ne s’applique pas encore à la Pologne, mais les travaux pour l’intégrer aux bilans Carbone ont déjà commencé.

 

 

Free s’engage : quel est le plan sobriété énergétique du Groupe iliad ?

Et si on faisait le point ? Après ses 10 engagements pour le climat, et ses objectifs pour atteindre la neutralité carbone à l’horizon 2035, le Groupe iliad mène toujours plus d’actions pour contribuer pleinement à l’effort national demandé. Ça veut dire quoi, exactement ?

En quelques mots : des actions significatives, visibles et concrètes. Et en détails ? On vous explique tout ça ici :

🌍 Optimisation de la consommation énergétique des réseaux mobiles

Le Groupe éteint, la nuit, certaines fréquences mobiles inutilisées. Cet effort se traduit par une baisse de la consommation électrique, sans impact sur les usages et la qualité de service. Si le trafic le requiert, les cellules se rallument automatiquement.

🌍 Maintien du déploiement de la Fibre

Le Groupe s’engage à poursuivre et accélérer encore sa politique de déploiement de la Fibre optique. Pour rappel, une ligne fibre consomme quatre fois moins qu’une ligne ADSL.

🌍 Développement de data centers à haute performance environnementale

Le Groupe iliad a développé un modèle de data center particulièrement économe en électricité et en eau. Ce système, dit “adiabatique”, repose sur l’évaporation d’une très faible quantité d’eau quand la température extérieure l’exige. Combiné au refroidissement des serveurs par l’air extérieur, ce système permet de ne pas avoir recours à la climatisation et d’économiser ainsi 30 à 40 % d’électricité par rapport à un data center traditionnel.

🌍 Réduction de la température et le recours à la climatisation

Le Groupe iliad s’engage ainsi à :

  • Baisser le chauffage de 2 degrés pendant la journée et les heures d’ouverture et à le baisser de 2 degrés supplémentaires la nuit et pendant les heures de fermeture ;
  • Limiter le recours à la climatisation aux locaux dont la température dépasse 26°C.

🌍 Amélioration de la performance énergétique des bâtiments

Des travaux d’isolation ont été effectués. Aujourd’hui, il va plus loin en optimisant les outils de pilotage de ses installations de traitement de l’air et en procédant à l’installation de nouveaux outils de gestion de l’énergie pour mieux piloter la consommation des sites.

🌍 Réduction du temps d’allumage des éclairages et des écrans

Le Groupe iliad s’engage à réduire significativement l’éclairage des vitrines, des enseignes lumineuses, des écrans publicitaires et d’affichage de ses boutiques. Elles seront allumées 30 minutes seulement avant l’ouverture au public et éteintes dès 30 minutes après la fermeture.

Le Groupe iliad maintient également toujours ses actions menées depuis plusieurs années.

Les voici  :

  • Installation d’une boîte de collecte dans chaque boutique Freepour inciter au recyclage et au réemploi des terminaux usagés. Ce déploiement national a été accompagné de formations pour que tous les conseillers commerciaux du Groupe puissent sensibiliser les abonnés et prospects au recyclage en les incitant à apporter en boutique leurs mobiles usagés.
  • Lancement de Free Flex, une offre responsable qui n’incite pas au renouvellement anticipé du smartphone.
    Avec ou sans téléphone, nos abonnés bénéficient d’un forfait au même tarif. De plus, tous les mobiles restitués dans le cadre de l’offre Free Flex sont, en fonction de leur état, reconditionnés ou recyclés.
  • 100% d’électricité verte, un objectif atteint en 2021 en France, en Italie et dès 2022 en Pologne. Pour le Groupe, cela représente 138 000 tonnes de CO2 évitées, soit l’équivalent d’un an d’émissions pour une ville de 11 500 habitants (Arcachon, par exemple).
  • Des projets labellisés Bas Carbone qui permettront de capturer 22 500 tonnes de CO2 en France.

 

Besoin d’en savoir plus ? N’hésitez pas à consulter le site du Groupe iliad pour toutes informations supplémentaires.

Comment limiter son empreinte carbone avec Free ?

Avec Free, il est possible de connaître son empreinte carbone et de limiter sa consommation avec des écogestes faciles à mettre en place. On vous explique tout ici.

 Qu’est-ce que l’empreinte carbone ?

L’empreinte carbone est un indicateur qui permet de mesurer l’impact d’une activité sur l’environnement, et plus particulièrement les émissions de gaz à effet de serre liées à cette activité. On mesure cette empreinte en CO2e.

Comment connaître son empreinte carbone avec Free ?

Pour connaître votre empreinte carbone :

Pour votre Freebox, rendez-vous sur votre Espace Abonné Freebox. En bas à droite de votre page d’accueil se trouve votre empreinte carbone pour votre Freebox. Cliquez dessus pour en savoir plus.

Pour votre mobile, rendez-vous sur la page d’accueil de votre Espace Abonné Mobile, votre empreinte carbone s’y trouve directement avec les données de votre forfait. Vous pouvez cliquez sur l’icône associée pour en savoir plus.

Accédez ainsi à la valeur estimée de l’impact de vos services Free.

 Quels sont les écogestes qui aident à réduire sa consommation énergétique ?

Dans cette même rubrique, on vous partage les principales astuces pour faire des économies (passer en Wi-Fi sur son smartphone, éteindre ses écrans au lieu de les mettre simplement en veille, etc.), mais beaucoup d’autres existent.  En voici quelques-unes simples et faciles à adopter.

  1. Baisser la luminosité de ses écrans : baisser la luminosité de son écran vous permet de recharger moins souvent votre appareil et de réduire ainsi votre consommation énergétique. Cela permet également de limiter la fatigue visuelle si vous utilisez beaucoup vos appareils (smartphone, tablette ou téléviseur).
  2. Désactiver le Wi-Fi de sa Freebox : cliquez ici pour en savoir plus.
  3. En cas d’absence de chez soi, pour les vacances par exemple, vous pouvez éteindre votre Freebox.
  4. Privilégier le matériel reconditionné ou d’occasion : cliquez ici pour en savoir plus.
  5. Réparer son matériel au lieu de le jeter : par exemple, 75 kg de matières premières sont nécessaires à la fabrication et l’utilisation d’un téléphone portable. Réemployé, tout cela est économisé ! C‘est ce que Free et sa Fondation mettent en avant, entre autres, pour la revalorisation de ses déchets. Cliquez ici pour en savoir plus.

Free s’engage pour le climat pour agir avec force face à l’urgence climatique. Pour connaître nos 10 engagements pour le climat, cliquez ici.

Free prolonge le forfait Solidarité Ukraine

Free prolonge gratuitement le forfait Solidarité Ukraine jusqu’au 30/11/2022 pour soutenir les réfugiés Ukrainien arrivés en France.

L’offre inclut désormais :

  • 1h d’appels/mois vers les fixes et mobiles d’Ukraine – au lieu de 2h
  • 1h d’appels/mois vers les fixes et mobiles de France métropolitaine et de Pologne – au lieu de 2h
  • SMS illimitésen France métropolitaine et vers la Pologne et l’Ukraine
  • MMS illimitésen France métropolitaine
  • 10 Go/mois d’internet en 4G/4G+ en France métropolitaine (débit réduit au-delà)
  • Toujours 0€/mois, sans engagement.

A l’issue du 30/11/2022, les abonnés pourront s’ils le souhaitent, conserver leur ligne mobile en choisissant un autre forfait mobile Free au tarif en vigueur directement depuis leur Espace Abonné, rubrique « Changer de forfait ».

Comment en bénéficier ?

Pour en bénéficier, vous devez être titulaire d’un passeport international ukrainien et vous rendre en boutique auprès d’un conseiller. Trouver une boutique.

Prolongation aussi de la gratuité des appels vers l’Ukraine depuis une ligne mobile Free ou Freebox.

Pour les abonnés mobile Free (Forfait Free, 2€ et Série Free) : 1h d’appels vers les fixes et mobiles (au lieu de 2h) et SMS depuis la France métropolitaine vers l’Ukraine gratuits

Pour les abonnés Freebox (tous les forfaits Freebox) : 1h d’appels vers les fixes et mobiles en Ukraine (au-delà, tarif en vigueur dans la Brochure Tarifaire : 0,27€/min vers les fixes et 0,39€/min vers les mobiles + coût de mise en relation 0,12€).

 

48H Préma : une traversée de la Corse à vélo pour lever des fonds en soutien aux enfants prématurés

Quentin, 35 ans, papa de jumeaux nés extrêmes prématurés, se lance dans un combat à l’image de la résilience de son fils Aurèle, seul survivant de ses jumeaux. L’objectif ? Récolter des fonds pour aider les enfants qui naissent prématurément en soutenant l’association SOS Préma, qui se bat pour donner à tous les enfants prématurés les meilleures chances de bien grandir.

48h : c’est la durée de vie de César, l’un des jumeaux nés extrêmes prématurés de Quentin

Le 19 février 2020, César et Aurèle, jumeaux de moins de 800 grammes, sont nés extrêmes prématurés à moins de 6 mois de grossesse.

César est mort moins de 48h après sa naissance à la suite d’une hémorragie pulmonaire.

Aurèle est rentré chez ses parents après 3 mois d’hospitalisation, en réanimation puis en pédiatrie. 3 mois où les parents ont tout vécu à ses côtés : intubations / extubations, arrêts cardiaques, infections persistantes, et surtout la peur de le perdre.

C’est après cette violente expérience que Quentin a voulu agir pour aider les enfants qui naissent prématurément et leurs parents en s’associant avec SOS Préma. Inspiré par le combat de son fils Aurèle et marqué par la mort de son deuxième fils César, Quentin décide ainsi de travers la Corse en vélo. Le symbole ? Un parcours à l’image de la souffrance et de la résilience de ses jumeaux, afin de les soutenir et de mettre en lumière leur long et difficile combat.

Comment aider, comment participer ?

Vous pouvez dès maintenant faire un don en cliquant ici. Pour en savoir plus, suivre le parcours de Quentin ou partager sur les réseaux sociaux, c’est par là.