logo Sports.fr

sport · rugby

Grill s’en prend à ses détracteurs

Grill s’en prend à ses détracteurs
Publié le 12 févr. 2024 à 17:15

Visiblement, pour Florian Grill, l’heure était venue de régler des comptes. En effet, lors d’une longue lettre ouverte publiée dimanche via son compte Facebook, le président de la Fédération française de rugby (FFR) a répliqué avec fermeté à certains de ses détracteurs. A commencer par Bernard Laporte, son prédécesseur et désormais directeur du rugby à Montpellier.

« Tu m’accuses de « mentir sur les comptes ». J’avoue que ça me fait sourire. Si je te reconnais sans problème de vraies compétences d’entraineur, je pense que la lecture de bilans et comptes de résultat est un domaine où il y a une petite chance que je sois mieux placé. L’audit à venir de la Cour des Comptes sur la FFR va confirmer mes propos. On verra si tu les accuses de mentir eux aussi ? Ce serait croustillant », a dans un premier temps lancé Grill.

« Tu parles plus dans les médias qu’au Comité directeur »

Par la suite, ce sont Guilhem Guirado et Mourad Boudjellal qui en ont pris pour leur grade. « Il faut croire que tu apprends vite : en à peine plus de six mois, tu es déjà capable d’asséner un coup terrible en déclarant que notre bilan serait « une catastrophe ». Je note quand même avec malice que tu parles plus dans les médias qu’au Comité directeur où ta présence n’est pas continue, et ton silence assez étourdissant », a déclaré le président de la FFR à l’attention de l’ancien talonneur.

« Ce n’est pas la première fois que j’ai l’honneur de tes tirs à vue. Cette fois ci tu m’appelles « l’autre ». Sympa, un peu comme quand Bernard déclarait me concernant « Grill on s’en fout, seule sa mère le connaît ». (…) J’ai pu me renseigner sur tes exploits passés et j’en sais beaucoup plus, a ensuite enchaîné Grill, à propos de l’ancien patron du RCT. Bravo pour les titres avec Toulon même si on peut regretter le peu de joueurs sélectionnables en équipe de France, mais je plains celui qui est passé derrière toi et qui a été contraint de combler les trous ! »

« Pendant que vous hurlez aux loups, nous… on bosse »

Enfin, c’est Marie-Pierre Pagès, la trésorière de la FFR, qui a été attaqué par celui qui a été élu en juin 2023. « Tu as encore atteint un sommet. A en croire tes groupies sur les réseaux sociaux, adeptes des « fakes news », ton sifflet dans le salon du Vélodrome lors de mon discours devant la délégation irlandaise est devenu une vraie bronca, comme si toute la salle, que dis-je, tout le stade l’avait repris à son compte. (…) C’était assez pitoyable d’entendre ton sifflet dans le salon et comme j’ai pu te le dire tu n’as pas fait briller l’image de la France et de la FFR avec cette attitude peu digne d’une élue », a poursuivi Grill.

Avant de conclure: « Sachez en tout cas que pendant que vous ragez dans les médias ou faites hurler vos troupes sur les réseaux sociaux en multipliant les fausses informations, nous enregistrons déjà les fruits de notre travail. (…) Pendant que vous hurlez aux loups, nous… on bosse. »

Publicité
Partager
  • partager sur Facebook logo
  • partager sur X logo
  • partager par email logo