logo Sports.fr

sport · football

Hervé Renard, une attitude « honteuse » dénoncée

Hervé Renard, une attitude « honteuse » dénoncée
Publié le 12 févr. 2024 à 19:03

Les Éléphants l’ont fait ! Très mal embarquée dans « sa » Coupe d’Afrique des Nations, la Côte d’Ivoire a enchaîné les miracles et a fini par être sacrée dimanche soir, après avoir renversé le Nigeria en finale (2-1), dans un stade d’Abidjan en ébullition. Avant cela, Serge Aurier et ses coéquipiers s’étaient offert le scalp du tenant du titre, le Sénégal, aux tirs au but (1-1), du Mali (2-1) et de la RD Congo (1-0).

Toutefois, la catastrophe était toute proche pour les Éléphants. Après leur succès inaugural sur la Guinée-Bissau (2-0), la Côte d’Ivoire est tombée par deux fois lors de la phase de poules, contre le Nigeria (1-0) puis surtout face à la Guinée équatoriale (4-0). Une dernière défaite qui a provoqué le départ de Jean-Louis Gasset, remplacé par l’un de ses adjoints, Emerse Faé. 

« J’ai trouvé ça honteux et irrespectueux »

L’ancien joueur de Nantes et de Nice n’était pourtant pas la priorité du président de la Fédération ivoirienne, Idriss Diallo, qui a bien essayé de se faire prêter le sélectionneur de l’équipe de France féminine, Hervé Renard, en vain. Une tentative qui n’a pas plu à Yannick Sagbo. C’est le moins que l’on puisse dire… 

« La tentative d’Idriss Diallo de récupérer Hervé Renard en prêt ? Moi, j’ai trouvé ça honteux et irrespectueux, a fustigé l’ancien international ivoirien dans les colonnes du Parisien. Emerse (Faé) n’a pas été mis dans les meilleures dispositions au départ de son intérim. Mais il n’a pas été déstabilisé. C’est là qu’il a été fort. Il a dit, tant qu’on ne me dit pas de laisser la place, je vais me donner à fond… » Le message est passé.

Publicité
Partager
  • partager sur Facebook logo
  • partager sur X logo
  • partager par email logo