SpaceX pousse la Nasa à se servir du futur Starship

Éternel optimiste, Elon Musk annonce à la Nasa que son Starship sera prêt fin 2021 ! Et de lui proposer de l'utiliser plutôt que le Space Launch System qui accumule retards et dépassement de budget. Bien que le développement du Starship ait débuté, avec un premier « vol » à 18 mètres de haut et un autre prévu cette semaine à 200 mètres, personne n'imagine SpaceX capable de tenir ce délai. Pragmatique, la Nasa a signé plusieurs accords avec SpaceX et avec Blue Origin.

Starship est le futur système de transport spatial à tout faire de SpaceX qui, selon Elon Musk, pourrait réduire le coût des vols spatiaux de 100 à 1.000 fois en étant pleinement réutilisable. Ce lanceur, à deux étages, est censé remplacer la gamme des lanceurs Falcon ainsi que les capsules Dragon de transport d’astronautes et de ravitaillement. Il ambitionne également de faire du transport terrestre de point à point en volant dans l’espace et de pouvoir atterrir en rétro-propulsion sur Mars ou la Lune avec des dizaines de personnes à bord et plusieurs tonnes de matériel.

À l’occasion des 50 ans d’Apollo 11, Elon Musk a annoncé que SpaceX pourrait se poser sur la Lune vers la fin 2021 et deux ans plus tard, donc en 2023, transporter des humains sur la Lune ! Une annonce probablement pour inciter la Nasa à utiliser...

> Lire la suite sur Futura

Par Rémy Decourt, Journaliste

Lire la suite

Comment bien utiliser son deuxième écran de PC ?

Si vous utilisez deux écrans avec votre PC, il y a quelques petits ajustements à apporter pour que vous puissiez l’utiliser de manière optimale. Futura vous les dévoile.

Que ce soit pour travailler, pour jouer, ou tout simplement pour surfer sur le Net, disposer d’un deuxième écran peut s’avérer franchement utile. Vous pouvez écrire un texte tout en consultant des recherches effectuées sur votre navigateur Web, jouer et discuter sur Discord en même temps, ou, de manière plus générale, faire plus de choses simultanément tout en ayant une vision plus globale. Si la configuration d’un deuxième écran n’est pas compliquée, quelques petites opérations pourront améliorer votre expérience à coup sûr. Futura vous dévoile lesquelles.

Modifier les paramètres d'affichage

Si vous disposez de deux écrans de même modèle, Windows devrait normalement étendre automatiquement votre bureau à l’horizontale. Dans ce cas-là, il n’y a normalement pas grand-chose à modifier. En revanche, si vos deux écrans ne sont pas identiques, il y a alors des petites modifications à apporter. Celles-ci sont accessibles dans les paramètres d’affichage.

Pour y accéder, faites un clic droit sur une zone libre du Bureau, puis cliquez sur « Paramètres d’affichage » dans le menu qui apparaît.

Faites un clic droit sur votre Bureau, puis choisissez « Paramètres d’affichage ». © Microsoft

Par défaut, les deux écrans...

> Lire la suite sur Futura

Par la rédaction de Futura

Lire la suite

Séismes : une nouvelle piste pour prédire les tremblements de terre majeurs

Pour prédire la survenue d’un séisme, il faut en identifier les éventuels signes avant-coureurs. Et des chercheurs affirment aujourd’hui avoir fait un pas en ce sens. Selon eux, la grande majorité des tremblements de terre importants survient après des secousses plus modestes.

Ce mardi, un séisme a été ressenti dans la région de Brest. Un séisme de magnitude 2,9 dont l’épicentre se situait sur la presqu’île de Crozon. Un phénomène pas si rare. Mais il n’en reste pas moins que « l’une des questions principales que pose la sismologie, c’est de savoir comment commencent les séismes », estime Daniel Trugman, sismologue au Los Alamos National Laboratory (États-Unis).

Les chercheurs pensaient déjà qu’environ la moitié des séismes majeurs ou modérés étaient précédés d’évènements précurseurs de moindre intensité. Mais en étudiant 46 tremblements de terre d’une magnitude supérieure ou égale à 4 – hors répliques de séismes plus importants – et survenus dans le sud de la Californie entre 2008 et 2017, l’équipe de Daniel Trugman conclut que c’est en réalité le cas pour au moins 72 % d’entre eux.

Une découverte intéressante d’un point de vue strictement scientifique. Mais qui ne permettra sans doute pas aux sismologues de prédire de manière précise un séisme important. Les évènements...

> Lire la suite sur Futura

Par Nathalie Mayer, Journaliste

Lire la suite

Quelle différence entre la lavande et le lavandin ?

Communément vendu sous le nom de lavande, le lavandin est pourtant une plante différente de la véritable lavande. Comment distinguer les deux espèces et quels sont leurs usages respectifs ?

Comment distinguer la lavande et du lavandin ? Il existe trois grands types de lavande :

  • La lavande fine, ou lavande vraie (Lavandula augustifolia), pousse naturellement dans la garrigue provençale entre 800 et 1.400 mètres d’altitude. C’est un arbrisseau de 50 cm de hauteur environ, avec un seul épi floral par tige.
  • La lavande aspic (Lavandula latifolia), plus grande et avec des feuilles plus larges, possède plusieurs courts épis par tiges. Présente en basse altitude, sa floraison est plus précoce, démarrant dès le mois de juin. Elle n’est pas cultivée.
  • Le lavandin (Lavandula latifolia X officinalis) est un croisement entre les deux espèces précédentes. Il ne peut donc pas se reproduire naturellement et doit être bouturé. Poussant entre 200 et 800 mètres d’altitude, il mesure 60 à 80 cm de haut et ses épis sont très fournis, contrairement à ceux de la lavande fine. C’est l’espèce la plus courante dans le midi de la France (80 % des surfaces cultivées).

Il est facile de reconnaître un champ de lavandin : ses fleurs étant clonées, le lavandin est de couleur uniforme avec de grosses touffes...

> Lire la suite sur Futura

Par Céline Deluzarche, Journaliste

Lire la suite

Le plus gros processeur du monde fait la taille d’un iPad

Elle mesure la taille d’un iPad, soit 462,25 cm2 de silicium : la plus grosse puce électronique du monde, comprenant 1.200 milliards de transistors, 400.000 cœurs et 18 Go de mémoire RAM,  vient d’être dévoilée par la startup Cerebras Systems. Ce processeur hors norme est ainsi 57 fois plus gros que le NVIDIA Tesla V100 présenté comme « le plus avancé au monde ». Alors que la plupart des constructeurs se livrent une véritable bataille dans la miniaturisation des composants, la startup mise elle sur la croissance exponentielle de l’intelligence artificielle, qui nécessite une quantité monstrueuse de puissance de calcul. Mais selon le fondateur de Cerebras Systems, Andrew Feldman, additionner les mini-puces ne suffit pas à obtenir un résultat satisfaisant, car cela crée un temps de latence entre les transistors. Sur sa puce géante, chaque cœur est en contact étroit avec les autres, ce qui accélère le transfert de données entre la mémoire de travail et la mémoire de stockage. « Le temps d’apprentissage d’une intelligence artificielle est ainsi réduit de plusieurs mois à quelques minutes », affirme Andrew Feldman au magazine Fortune.

La puce WaferScale Engine de Cerebras Systems est 57 fois plus grosse que les processeurs les plus puissants du marché. © Cerebras Systems

Ce processeur hors norme n’est bien entendu pas destiné à équiper votre ordinateur de bureau. L’engin nécessite notamment un système de...

> Lire la suite sur Futura

Par Céline Deluzarche, Journaliste

Lire la suite