Mobilité durable : 6 outils pour y arriver

Dans les années 1960, nos sociétés ont dessiné un modèle. Celui de la voiture individuelle. Aujourd’hui, des enjeux environnementaux remettent ce modèle en question. Et, s’appuyant déjà sur plusieurs outils clés, les principes d’une mobilité durable gagnent du terrain.

Demain, nous ne circulerons pas comme hier. La demande de mobilité individuelle continue de croître. Mais la crise climatique que nous vivons actuellement nous pousse à revoir notre façon d’envisager nos déplacements. À nous orienter sur le chemin d’une mobilité durable qui limite la consommation de ressources, réduisant notamment les émissions de gaz à effet de serre, tout en garantissant aux individus la possibilité de satisfaire leurs besoins de déplacement. Et avec un coût qui reste raisonnable.

La voiture électrique

La technologie est bien sûr le premier levier que l’on pense à actionner lorsque l’on parle de mobilité durable. Ainsi, la voiture électrique peut être considérée comme l’un des outils d’une mobilité plus propre. Qui préserve a priori tant la planète que la santé des usagers. Car, en circulation au moins, la voiture électrique émet moins de CO2 que son équivalent thermique. Du moins en France où l’électricité est largement décarbonée.

Et n’oublions pas que dans cette catégorie entrent aussi les…

> Lire la suite sur Futura

Par Nathalie Mayer, Journaliste

Lire la suite

Les aurores boréales seraient responsables du naufrage du Titanic

Plus de cent ans après le drame, le naufrage du Titanic continue d’intriguer. Aujourd’hui, des chercheurs avancent qu’une météo spatiale défavorable a pu jouer un rôle majeur, aussi bien dans la survenue de l’impact avec l’iceberg que dans l’organisation des opérations de sauvetage.

« Les aurores boréales étaient particulièrement intenses, cette nuit-là. » Cette nuit-là, c’est la nuit du 14 au 15 avril 1912. La nuit où le Titanic a coulé au large de Terre-Neuve. Selon une nouvelle étude, les aurores boréales dont parle ce témoin ont peut-être bien eu leur part dans le naufrage qui a coûté la vie à plus de 1.500 passagers.

Les aurores boréales ou plus exactement la tempête géomagnétique qui se cachait derrière. Car rappelons-le, les aurores polaires se forment lorsque des particules chargées issues du vent solaire rencontrent le champ magnétique de la Terre. En plus d’illuminer le ciel de couleurs féériques, le phénomène peut sérieusement interférer avec les systèmes de navigation et de communication.

Recensés ici, tous les impacts qu’une tempête solaire peut avoir sur Terre. Le 13 mars 1989, des courants induits géomagnétiquement ont provoqué une panne d’électricité qui a touché plus de six millions de personnes au Canada. © Nasa

Des boussoles et des radios qui s’affolent

Selon les chercheurs, même une petite tempête solaire aurait pu suffire à perturber les boussoles du Titanic. Alors que de nombreux témoignages rapportent des « aurores boréales brillant comme des rayons de lune », des « faisceaux…

> Lire la suite sur Futura

Par Nathalie Mayer, Journaliste

Lire la suite

Pourquoi il vaut mieux nourrir son chat une seule fois par jour

Votre chat semble affamé ? Mieux vaut réduire le nombre de ses repas plutôt que de les augmenter, d’après une étude de l’université de Guelph publiée dans la revue Plos One. Les chercheurs ont nourri huit chats avec de la pâtée commerciale, soit une seule fois par jour (à 8 heures), soit divisée en plusieurs petites quantités réparties en quatre repas quotidiens. L’activité physique, le poids et les paramètres sanguins ont été mesurés durant les 21 jours de l’expérience.

Alors que les chats des deux groupes n’ont pas vu de changement notoire de leur poids et de leur activité, ceux nourris une seule fois par jour présentaient un plus fort taux d’hormones GIP, GLP-1 et ghréline après leur repas, suggérant une meilleure satisfaction de l’appétit. Un repas quotidien unique amène aussi à une plus forte augmentation de la concentration en acides aminés, essentiels à la construction des muscles, ainsi qu’un quotient respiratoire plus faible, indiquant une plus grande capacité à oxyder les graisses et ainsi maintenir un poids stable.

« Cela parait logique du point de vue physiologique, atteste Kate Shoveller, experte en nutrition animale à l’université de Guelph et principale auteure de l’étude. Plusieurs études chez l’humain ont montré les bénéfices du régime intermittent » où les…

> Lire la suite sur Futura

Par Céline Deluzarche, Journaliste

Lire la suite

Le chant de ces oiseaux a changé pendant le confinement

Avec la pollution sonore, les oiseaux doivent s’égosiller pour communiquer avec leurs congénères. Mais, avec le confinement, les bruits urbains ont diminué et les oiseaux de la baie de San Francisco ont retrouvé un chant apaisé.

Les mesures de confinement prises pour limiter la propagation du coronavirus ont diminué la circulation routière ce printemps. Les autoroutes se sont faites soudainement silencieuses et le bruit des moteurs a laissé sa place aux chants des oiseaux. 

Ce colibri contre-ténor a un chant unique

Durant le confinement, le trafic routier autour de San Francisco a atteint des niveaux comparables aux années 1950. Des scientifiques en ont profité pour enregistrer le son des oiseaux des alentours, habituellement couverts par la pollution sonore. L’hypothèse des chercheurs est que, durant cette parenthèse de calme, les oiseaux ont modifié leur chant. Les résultats sont publiés dans Science.

Le chant du Bruant à couronne blanche pour défendre son territoire. © JN Phillips

Des oiseaux aux chants plus « sexy »

Ils ont comparé des enregistrements faits dans la même région avant la pandémie, entre avril et juin 2015-2016, avec ceux effectués entre avril et mai 2020. La star de ces enregistrements est le bruant à couronne blanche (Zonotrichia leucophrys), un petit…

> Lire la suite sur Futura

Par Julie Kern, Rédactrice scientifique

Lire la suite

Wafa (Mamans & Célèbres) : Pour ses enfants, elle met en garde certains fans (EXCLU)

Mariée à l’homme de ses rêves, bientôt maman d’un troisième enfant et épanouie professionnellement, Wafa a tout pour être heureuse. Une seule ombre au tableau : les indiscrétions de certains fans. Elle nous explique dans son interview « Vénère ».

Tout roule pour Wafa. L’ancienne candidate de Koh-Lanta, aujourd’hui au casting de Mamans & Célèbres est autant comblée personnellement que professionnellement. Son statut d’influenceuse lui permet de partager son quotidien avec plus de 200 000 personnes sur les réseaux sociaux. Un rôle qui la réjouit, si tant est qu’elle en garde le contrôle. Car oui, Wafa n’échappe pas à l’insistance déplacée de certains fans de temps à autres…

Lors d’une interview accordée à Purepeople.com, elle a révélé ce qui la fait sortir de ses gonds. Parmi ces choses, se trouvent donc les personnes trop envahissantes, notamment autour de ses enfants, elle qui est maman de deux filles, Jenna (née en 2018 de ses amours avec son mari Oliver) et Manel (issue d’une précédente relation). « Ça me vénère de ouf les fans qui photographient mes enfants ou genre qui nous snappent quand on est au resto, ça me vénère de ouf« , nous explique-t-elle. Et d’ajouter: « Tout simplement parce que je suis une personne très très accessible, je ne refuse jamais une photo, je ne refuse jamais une discussion, je suis très très sociable, donc quand on le fait derrière mon dos, ouais ça me vénère« .

Chaque parent éduque ses enfants comme il l’entend

Et il est vrai que Wafa ne cache rien à sa communauté, qu’il s’agisse de sa vie ou celle de ses enfants. Elle leur a même créé des comptes Instagram, qu’elle gère elle-même. « J’ai promis à Manel qu’elle pourra avoir Instagram seule quand elle sera au lycée, en attendant je suis très très vigilante, elle y a accès mais elle regarde toujours en ma présence« , précise la jolie brune. Nul besoin donc de prendre des photos volées.

Autre chose qu’elle ne supporte pas : ceux qui se permettent de critiquer sa façon d’éduquer ses enfants. « Pour moi chaque enfant est différent, chaque parent éduque ses enfants comme il l’entend, je pense qu’il faut s’occuper de sa vie, de ses enfants, avant d’aller donner des conseils d’éducation aux autres« , déclare-t-elle très cash. À contrario, Wafa n’est pas du tout vénère qu’on lui parle constamment d’avoir un troisième bébé car pour Oliver et elle c’est « la suite logique« . Et justement, le couple a récemment annoncé la nouvelle grossesse de la jeune femme !

Toute reproduction interdite sans la mention Purepeople

Lire la suite