Les astronomes surprennent un « intrus » au cœur d’un système stellaire

Il est clairement entré par effraction. Cet « intrus » que des astronomes ont surpris au cœur du système stellaire Z Canis Majoris (Z CMa). Mais pour la première fois, ils ont pu relever ses empreintes et tracer les perturbations qu’il a causées dans le disque protoplanétaire. Quelles en seront les conséquences ?

La constellation du Grand Chien est connue pour héberger l’étoile la plus brillante de notre ciel nocturne, Sirius. Il s’y cache aussi un système binaire complexe baptisé Z Canis Majoris (Z CMa). Ce système stellaire s’est formé il y a seulement 300.000 ans, à partir de deux étoiles séparées d’environ cent fois la distance Terre-Soleil. Des étoiles toutes les deux plus massives et plus brillantes que la nôtre.

Et c’est dans ce système que des astronomes viennent de signaler un événement rarement observé. Le passage d’un « intrus ». Un objet qui s’est approché et a interagi avec l’environnement du système stellaire Z CMa, provoquant la formation de flux chaotiques et étirés de poussières et de gaz dans le disque qui l’entoure. Un peu comme ce qu’il se passe lorsque plusieurs étoiles voisines voient le jour simultanément. Les passages d’intrus apparaissent régulièrement dans les simulations, mais il en existe peu d’observations convaincantes.

Gliese 710, l’étoile qui…

> Lire la suite sur Futura

Par Nathalie Mayer, Journaliste

Lire la suite

Des scientifiques chinois ont créé une « Lune artificielle »

Le rapport entre la Lune et une grenouille, ce sont des chercheurs chinois qui nous proposent aujourd’hui de le faire. En imaginant une « Lune artificielle » destinée à simuler un environnement à faible gravité pour préparer les futures missions. Le tout inspiré d’une expérience qui avait placé une grenouille en lévitation il y a plus de 20 ans maintenant.

Sur la Lune, on se sent six fois plus léger que sur Terre. Une faible gravité qui peut poser des problèmes techniques notamment aux missions qui prévoient de s’y installer sur le long terme. C’est pourquoi des chercheurs chinois ont décidé de construire sur Terre, dans une chambre à vide… une « Lune artificielle » !

L’idée leur est venue d’une expérience menée il y a quelques années — et qui a valu un prix IgNobel à son auteur — sur une grenouille. Une expérience qui avait permis de la faire léviter en utilisant des aimants. Grâce à un phénomène connu des physiciens sous le nom de lévitation diamagnétique. Qui veut que l’application d’un champ magnétique suffisamment puissant permette de forcer tous les minuscules champs magnétiques créés par les atomes qui constituent un objet dans une même direction. Et de vaincre ainsi la gravité.

> Lire la suite sur Futura

Par Nathalie Mayer, Journaliste

Lire la suite

Un point lumineux sur 15 sera bientôt un satellite !

Si le ciel devient de plus en plus brillant, ce n’est pas à cause des étoiles mais en raison des méga-constellations de satellites qui s’y déploient. À tel point qu’une astronome prédit que, bientôt, un point lumineux sur quinze dans le ciel nocturne sera un satellite. Mais qu’importe puisque nous sommes déjà nombreux dans les zones urbaines à ne même plus voir les étoiles illuminer le firmament.

The ConversationJe suis à l’extérieur, dans ma ferme de la Saskatchewan, en train de discuter avec mes voisins que j’ai invités à venir admirer le ciel nocturne avec mon télescope. Après les exclamations et l’émerveillement devant les anneaux de Saturne et la lumière qui a traversé l’espace pendant plus de deux millions d’années depuis la galaxie d’Andromède pour atteindre notre regard, notre conversation dévie inévitablement vers la pandémie, notre organisation de télétravail et les plaintes sur Internet en région rurale. Mon voisin mentionne en passant qu’il vient de changer de fournisseur pour Starlink.

Je lève les yeux et remarque un satellite lumineux qui se déplace dans le ciel. Il s’agit fort probablement d’un Starlink, puisqu’ils représentent désormais près de la moitié des quelque 4.000 satellites opérationnels et qu’ils sont particulièrement brillants. Je prends une profonde inspiration et…

> Lire la suite sur Futura

Par Samantha Lawler, Professeur adjoint d’astronomie, Université de Régina – The Conversation

Lire la suite

Des scientifiques construisent une « boite noire » qui va enregistrer la fin de l’humanité !

« Si nous ne transformons pas sérieusement notre mode de vie, le réchauffement climatique — ou d’autres périls que nous aurons créés — nous conduira à l’effondrement de notre civilisation. » C’est ce que pensent les chercheurs qui ont imaginé un projet de boite noire destinée à enregistrer méthodiquement chacune des étapes qui mèneront à la fin de l’humanité.

Dans tous les avions, il y a une boite noire. Elle enregistre toutes les opérations menées par l’équipage. En cas d’accident, elle permet de remonter le fil de la catastrophe. De comprendre ce qui a mené au crash. Et ce que des chercheurs — et des artistes — australiens proposent aujourd’hui, c’est d’imaginer un peu la même chose, mais à l’échelle de la Planète. Une gigantesque boite noire destinée à enregistrer au jour le jour, des données sur la façon dont nous nous battons contre le réchauffement climatique. Avec pour objectif de laisser de précieuses informations sur « le crash » de l’humanité aux populations qui pourraient nous survivre… ou à des civilisations extraterrestres.

Apocalypse : huit scénarios possibles de fin du monde

Comme la boite noire d’un avion, placée dans l’endroit le plus sûr d’un avion, l’engin est en cours de construction dans l’endroit désigné par les chercheurs comme le plus sûr de notre…

> Lire la suite sur Futura

Par Nathalie Mayer, Journaliste

Lire la suite

En famille (M6) : où a été tourné le prime du mariage de Marjorie (Jeanne Savary) et Jean-Pierre (Olivier Mag) ?

Toute la tribu d’En famille est sur son 31 pour le mariage de Marjorie et Jean-Pierre, mardi 18 janvier sur M6. Si la fête se déroule dans le Sud Ouest, cet épisode a-t-il été tourné au Pays basque ?

Mardi 18 janvier, M6 propose un prime time inédit d’En famille. Un épisode spécial dans lequel Marjorie (Jeanne Savary) est censée se faire passer la bague au doigt et passer la bague au doigt à Jean-Pierre (Olivier Mag), qui attend ce moment depuis huit ans. Sensée parce qu’évidemment rien ne va se passer comme Roxanne (qui a un nouvel amoureux), qui s’est autoproclamée wedding planneuse, l’a prévu. Toujours est-il que tout le monde est de la fête, qui a lieu dans la propriété familiale des Escourrou, dans le Sud-Ouest. Direction donc le Pays basque, donc, d’où est originaire Jean-Pierre. Mais acteurs et techniciens ont-ils vraiment traversé le pays ?

« La particularité de ce film est aussi d’avoir joué le Sud-Ouest dans la vallée de Chevreuse »

« Nous avons tourné environ dix jours, entre septembre et octobre 2020, dans le Sud-Ouest, entre Bayonne et Biarritz, explique Jean-Luc Périchon, le producteur exécutif. Comme toute la côte Atlantique à cette période, nous avons souffert de la fameuse (…)

Lire la suite