Histoire des idées économiques sous l’Ancien Régime

 lt;p gt;Portrait de Jean-Baptiste Colbert par Philippe de Champaigne, dat eacute; de 1655.  lt;em gt;Metropolitan Museum of Art lt;/em gt;, New York.  copy; Domaine public. lt;/p gt; ()
Futura-Sciences - AA

À partir du règne de Louis XIV et ce, jusqu'au milieu du XVIIIe siècle, l'État monarchique français applique un modèle d'interventionnisme économique qualifié de mercantilisme, largement incarné par Colbert. Dans les années 1750, la critique du système mercantiliste apparaît avec les idées libérales exposées par Vincent de Gournay, puis dans le mouvement des physiocrates, précurseur du libéralisme économique qui s'épanouira au XIXe siècle.

Le mercantilisme est un courant de pensée économique né avec la colonisation de l'Amérique au XVIe siècle, qui triomphe sous la monarchie absolue de Louis XIV. Les partisans du mercantilisme prônent le développement économique par l'enrichissement de la nation avec, comme atout majeur, le commerce extérieur.

Le mercantilisme baptisé colbertisme

Le principal instigateur des idées mercantilistes en France est Jean-Baptiste Colbert, contrôleur général des Finances de 1664 à 1683. Quels sont ses objectifs ? Avant tout, mettre l'économie au service de la puissance et de la gloire du roi. Pour cela, il faut accroître la richesse nationale en menant une véritable compétition économique internationale. Colbert va adopter une politique à deux vitesses : défensive avec le protectionnisme, c'est-à-dire la limitation des importations faisant de la...

> Lire la suite sur Futura

Par Isabelle Bernier, Historienne

X fermer la publicité
     © Free 2018