US Open. Les organisateurs sont confiants pour la tenue du tournoi

La Fédération américaine de tennis (USTA) a indiqué vendredi qu’elle « poursuivait son projet d’organiser l’US Open » à New York, se disant confiante dans ses plans visant à assurer la sécurité des joueurs, malgré la pandémie incontrôlée de coronavirus.

« L’USTA poursuit son projet d’organiser l’US Open et d’accueillir à la fois l’US Open et le Masters 1 000 de Cincinnati au Centre national Billie Jean King » qui le précédera, a-t-elle affirmé dans un communiqué.

Le tournoi du Grand Chelem sur dur doit commencer le 31 août à huis clos, juste après celui de Cincinnati (22-28) dans les mêmes conditions, dans la bulle de Flushing Meadows.

« Nous restons convaincus que nos efforts pour assurer la santé et la sécurité de toutes les personnes impliquées dans les deux tournois, notre priorité absolue, restent sur la bonne voie », a ajouté l’instance.

Celle-ci publiera les détails de ses protocoles de santé et de sécurité « à une date ultérieure plus proche des tournois », élaborés en concertation avec les circuits féminin WTA et masculin ATP.

LIRE AUSSI. US Open. Andy Murray : « J’ai entendu dire que certains des meilleurs joueurs ne joueront pas »

Les stars Novak Djokovic et Rafael Nadal, …

Lire la suite

Tennis. CNGT de Cabourg : aucun Normand dans le dernier carré

Les Manchoises Alice Robbe et Myrtille Georges et le Calvadosien Jules Marie se sont inclinés dès leur entrée en lice à l’occasion du CNGT de Cabourg. Les demi-finales et les finales du tournoi sont programmées ce vendredi.

Un petit tour et puis s’en vont. Les trois numérotés normands engagés à Cabourg ont chuté dès leur entrée en lice. Demi-finaliste du CNGT de Granville mardi, la Manchoise Alice Robbe a cédé le lendemain soir dans le Calvados face à Océane Babel (-15).

Ce jeudi, le Caennais Jules Marie a été battu en deux manches par Titouan Droguet, récent lauréat du tournoi de Villers-sur-Mer. En toute fin de journée, la Manchoise Myrtille Georges a rendu les armes face à la triple tenante du titre du tournoi de Cabourg, Manon Garcia.

Les demi-finales et les finales du tournoi sont programmées vendredi.

Les résultats

Dames. 16e de finale : O. Babel (-15) bat A. Robbe (USO Mondeville, N°45) 6-3, 3-6, 6-3. Quarts de finale : E. Dartron (Eaubonne, N°35) bat M. Lollia (-4/6) 6-3, 2-6, 6-1 ; I. Ramialison (Nantes, N°16) bat L. Wargnier (Eaubonne, N°30) 7-6, 6-2 ; A. Rame (Eaubonne, N°25) bat M. Léonard (Fontainebleau, N°28) 6-2, 6-4 ; M. Garcia (TC Tremblay, N°37) bat M. Georges (TC…

Lire la suite

Tennis. Roland-Garros : « Très peu de chances » de voir Kyrgios au tournoi

Le tennisman australien a estimé qu’il y avait « très peu de chances » de le voir disputer le Grand Chelem français en raison de la pandémie de Covid-19. Il a déjà acté son forfait à l’US Open pour les mêmes raisons.

Après avoir déclaré forfait pour l’US Open, l’Australien Nick Kyrgios a dit jeudi qu’il y avait très peu de chances de le voir voyager en Europe pour participer à Roland-Garros, à cause de la pandémie de coronavirus.

Si je devais jouer, je préférerais probablement aller en Europe (plutôt qu’aux États-Unis, ndlr) à cette époque de l’année, avec tout ce qui se passe, a d’abord indiqué le 40e mondial à la chaîne de télévision australienne Channel Nine.

Mais il y a très peu de chances que je joue en Europe, a-t-il embrayé. Pour être honnête, elles sont presque nulles.

Je vais utiliser ce temps pour rester à la maison, m’entraîner, être avec ma famille, avec mes amis, et juste agir de manière responsable et attendre de meilleures circonstances pour jouer, a-t-il ajouté.

LIRE AUSSI. Tennis. US Open : baisse des dotations pour les vainqueurs

Samedi dernier, l’Australien avait annoncé qu’il ne se rendrait pas à New York pour y disputer l’US Open (31 août-13 septembre) en raison d…

Lire la suite

Jour de finales au TC Paimpol

Les demi-finales et finales du tournoi de tennis de Paimpol (Côtes-d’Armor) se déroulent jeudi 7 août. Organisé malgré les contraintes sanitaires et dédié à la mémoire de trois bénévoles, l’événement s’est déroulé dans de bonnes conditions.

« Ils se sont battus pour la vie, pour que nous ne soyons pas tristes, et sûrement pas que nous renoncions à ce tournoi. » Par ces mots affichés dans le barnum, et accompagnés des photos de Jean-Claude Mangin, Jean-Yves Laurent et Christophe Perret, on comprend pourquoi le tournoi de Paimpol devait avoir lieu. Des mémoires de bénévoles fidèles honorés par les bénévoles qui ont permis à l’événement de s’achever sans accroc et de belle manière.

Plus de 150 joueurs

Depuis le 26 juillet, un peu plus de 150 joueurs se sont affrontés sur les six courts du tennis-club de Paimpol. Une affluence comparable aux différentes éditions. Ce qui a changé cette année, ce sont bien sûr les règles sanitaires entourant les matchs. Les joueurs doivent par exemple désinfecter leurs bancs et le tableau de score après chaque match, à l’aide d’un pulvérisateur mis à leur disposition : « J’avoue ne pas y avoir pensé à chaque fois malgré l’affichage mais mon adversaire é…

Lire la suite

Tennis. US Open : baisse des dotations pour les vainqueurs

Les vainqueurs des simples messieurs et dames du prochain US Open à New York percevront des gains amputés de 850.000 dollars (environ 710 000 €) par rapport à l’année dernière à cause de la pandémie de Covid-19, ont annoncé mercredi les organisateurs dans un communiqué.

La dotation totale du tournoi 2020, qui sera disputé sans spectateurs du 31 août au 13 septembre, sera de 53,4 millions de dollars (45 M€), contre 57 millions en (48 M EUR) 2019. Les lauréats des simples messieurs et dames recevront 3 millions de dollars (2,5 M€) chacun, au lieu des 3,85 millions (3,20 M€) octroyés l’année précédente.

Toutefois, les joueurs des premiers tours bénéficieront d’une augmentation des gains, eu égard aux pertes financières subies sur une saison largement tronquée par le Covid-19.

LIRE AUSSI. US Open. En raison du coronavirus, Nick Kyrgios annonce son forfait

Ainsi, les joueurs qui accéderont au premier tour percevront 61 000 dollars (51 000 €), contre 58 000 (49 000 €) l’an passé. Les gains pour les deuxième et troisième tours restent en revanche inchangés, à 100 000 et 163 000 dollars (84 000 et 137 000 €), respectivement.

La Fédération américaine de tennis (USTA) a en outre décidé de déb…

Lire la suite