Un point de folie entre Nadal et Fognini (vidéo)

Rafael Nadal s’est qualifié cette nuit pour les demi-finales du Masters 1000 de Montréal aux dépens de Fabio Fognini.

Le Majorquin s’est imposé en trois sets et un peu moins de deux heures de jeu (2-6, 6-1, 6-2), au terme d’un match qui a parfois atteint des sommets tennistiques. La preuve en images.

Si l’Italien a remporté ce point d’anthologie, le tenant de la Rogers Cup (Toronto 2018) a bien eu le dernier mot dans ce deuxième acte, et dans le suivant. Sous un autre angle, et au ralenti, c’est encore plus beau…

US Open. Andu Murray dit non aux doubles pour se « consacrer » à son retour en simples

Alors qu'il était attendu en double à l'US Open, Andy Murray a finalement décidé de ne pas s'aligner. L'Ecossais préfère désormais consacrer du temps à sa préparation physique pour son retour en simple.

Andy Murray ne participera pas à l'US Open en double afin de « consacrer toute son énergie » à revenir à son meilleur niveau en simple, a-t-il révélé vendredi. 

« Je ne vais pas jouer en double à l'US Open. Mon objectif est de revenir au niveau que je veux en simple et j'ai décidé d'y consacrer toute mon énergie dès maintenant », a expliqué l'Ecossais dans une interview donnée à la BBC. 

« L'US Open, en double ou en mixte, peuvent ralentir les choses pendant quelques semaines. Je veux des matches (en simple) et c'est ce dont j'ai besoin maintenant », a insisté celui qui avait fait son retour en simple en début de semaine à Cincinnati. 

Le Britannique avait été battu en deux sets par Richard Gasquet, avant d'annoncer qu'il ne prendrait pas part à l'US Open en simple. Il va toutefois participer au tournoi ATP 250 de Winston-Salem à partir de dimanche. 

« Je dois me concentrer sur les matches en simple. Il n'y a plus beaucoup de tournois d'ici la fin de l'année. Donc si je réussis bien à...

Lire la suite

Murray jouera à Winston-Salem

Battu par Richard Gasquet au premier tour à Cincinnati pour son premier match en simple depuis 7 mois, Andy Murray, opéré de la hanche en janvier, a accepté l’invitation des organisateurs du tournoi de Winston-Salem, qui débute dimanche.

"Ce dont j’ai besoin maintenant, c’est de matches. Je veux continuer à me tester, et Winston-Salem est l'endroit idéal pour le faire. C’est la prochaine étape de mon retour, et on verra comment ça se passe. J'espère avoir un bon parcours", a déclaré pour l’ATP le 324e mondial, qui ne disputera en revanche pas l’US Open en simple.

Gasquet: « Une grande victoire pour moi »

Vainqueur de Diego Schwartzman jeudi au Masters de Cincinnati (7-6 [6], 6-3), Richard Gasquet a validé sa présence pour les quarts de finale du tournoi états-unien. Après la rencontre, le tennisman tricolore était logiquement satisfait. "C'est une grande victoire pour moi, a-t-il lâché en conférence de presse. Il s'agit d'un grand tournoi, c'est important d'être en quarts." Et Gasquet de revenir sur le déroulement du duel. "La clé du match a été de remporter ce premier set très long, une heure, très dur physiquement, dit-il. Gagner ce set m'a rendu plus confiant. Ensuite je l'ai vite breaké pour mener 3-0 dans le deuxième set." Au prochain tour, le numéro 56 à l'ATP aura fort à faire face à l'Espagnol Roberto Bautista-Agut, 11e joueur mondial, afin d'accéder au dernier carré. 

Cincinnati: Kyrgios écope de 113 000€ d’amende

Le "bad boy" du tennis mondial continue de faire des siennes. 

Lors de son match contre Karen Khachanov, numéro 9 mondial, au Masters 1000 de Cincinnati, Nick Kyrgios a une nouvelle fois dégoupillé. Lors d'un temps-mort entre deux jeux, il décide d'aller faire une pause toilettes, deux raquettes sous le bras. L'arbitre lui indique qu'il n'a pas le temps. Au final les caméras de télévision montrent Kyrgios entrant dans une pièce pour casser deux raquettes, et insulter copieusement l'arbitre de chaise. A la fin du match, perdu (6-7 [3], 7-6 [4], 6-2), l'Australien a refusé de serrer la main de l'arbitre, après avoir craché en sa direction.

L'ATP a décidé de lui infliger 113 000€ d'amende pour "avoir quitté le court sans permission, proféré des obscénités et pour sa conduite anti-sportive envers son adversaire."