Tennis. Pierre-Hugues Herbert battu sur le fil lors de son entrée en lice à Madrid

Au terme d’un match des plus disputés, qui a abouti à trois jeux décisifs, Pierre-Hugues Herbert a dû rendre les armes ce mardi face à l’Espagnol Alejandro Davidovich Fokina (6-7 [5], 7-6 [4], 7-6 [4]) au premier tour du Masters 1000 de Madrid.

C’est fini aussi pour Pierre-Hugues Herbert (n°85) à Madrid ! Après un intense combat de près de trois heures et trois jeux décisifs en autant de manches, le Français a été éliminé sur le fil par l’Espagnol Alejandro Davidovich Fokina (n°49) au premier tour du Masters 1000 madrilène, ce mardi (6-7 [5], 7-6 [4], 7-6 [4]).

La veille déjà, les trois premiers Français en lice avaient chuté d’entrée : Ugo Humbert contre la révélation russe de la première partie de saison Aslan Karatsev, Jérémy Chardy face au Britannique Daniel Evans et Adrian Mannarino contre le jeune espoir espagnol Carlos Alcaraz. Un seul doit encore jouer son premier tour : Benoît Paire (n°35) face au Géorgien Nikoloz Basilashvili (n°31), vainqueur dimanche du tournoi de Munich, dans l’après-midi.

Herbert a pourtant été en position de gagner

Longtemps solide sur son service, Pierre-Hugues Herbert est le premier à avoir touché du doigt la victoire. Dans le deuxième tie-break d’ab…

Lire la suite

Masters 1000 de Rome : Gaël Monfils, retour sur terre après quinze mois de traversée du désert

Le numéro un français n’a plus remporté le moindre match officiel depuis le 27 février 2020. Il va tenter de mettre fin à cette triste série, mardi, sur la terre battue romaine face à Lorenzo Sonego.

Après avoir parfaitement débuté l’année 2020 en empochant deux titres, Gaël Monfils n’a plus gagné le moindre match sur le circuit depuis le premier confinement du printemps 2020. Retour sur quinze mois de doutes et de galères pour le joueur de 34 ans, qui va retrouver les courts et la terre battue, mardi 11 mai, à l’occasion du Masters 1000 de Rome, où il affronte l’Italien Lorenzo Sonego, 33e mondial.

Un début d’année 2020 presque idéal

Gaël Monfils avait entamé l’année 2020 en tant que membre du top 10 pour la deuxième fois de sa carrière (9e au classement ATP). Il avait poursuivi sur sa lancée de la saison précédente (quart de finale à l’US Open et à Bercy, demi-finale à Vienne). Après un huitième de finale à Melbourne, perdu contre Dominic Thiem, le Parisien revient comme un mort de faim en Europe et enchaîne les victoires début février.

Tombeur de Vasek Pospisil en finale, il soulève son neuvième titre en carrière à Montpellier avant de confirmer avec un dixième à (…)

Lire la suite

Padel. « Très complexe de trouver le bon partenaire » : les n°1 français présentent leur discipline

Alix Colombon et Jérémy Scatena sont les deux numéro un français en padel. Alors qu’ils ont tous les deux débuté sur les courts du tennis, ils ont tout lâché pour se consacrer à cette discipline en plein boom. Entretien croisé.

À près de deux semaines du début de Roland-Garros et alors que les centres sportifs vont bientôt rouvrir, le padel poursuit son essor en France. Toute cette semaine, Prolongation vous fait découvrir cette drôle de discipline qui rend dingue les amoureux des sports de raquette.

ÉPISODE 1. Match des sports : padel vs tennis, c’est quoi le plus dur ?

ÉPISODE 2. ENTRETIEN CROISÉ. Alix Collombon et Jérémy Scatena, les n°1 français en padel, présentent leur discipline

ÉPISODE 3. Reportage dans des clubs de padel en France

ÉPISODE 4. ENTRETIEN. Arnaud Di Pasquale, le nouvel homme fort du padel en France

ÉPISODE 5. L’engouement incroyable autour du padel en Espagne

Alix Collombon, 28 ans, actuelle 30e joueuse mondiale, et Jérémy Scatena, 36 ans, 103e mondial, sont les deux meilleurs Français au padel. Elle pointait, à 21 ans, à la 457e place au classement WTA avant d’arrêter le tennis face aux contraintes du circuit professionnel. Lui a été classé 3/6, avant de lâch…

Lire la suite

Pont-l’Évêque. Les cours de tennis ont repris

Depuis le 27 avril 2021, les cours de tennis ont repris à Pont-l’Évêque, au Tennis-club Blangy Pont-l’Évêque Intercom (TCBPI). Les créneaux des cours ont été réorganisés selon le couvre-feu.

Le Tennis-club Blangy Pont-l’Évêque Intercom (TCBPI) a repris ses activités depuis le 27 avril 2021, sous la houlette de Sébastien Boisramé, professeur Dejeps (Diplôme d’État de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport).

« Nous avons réorganisé les créneaux des cours en fonction du couvre-feu à 19 h, puis, à partir du 9 juin, avec le couvre-feu à 21 h. Les salles rouvrent à partir du 9 juin, pour nos cours au gymnase Terre d’Auge à Blangy-le-Château et à la salle Even de Pont-l’Évêque. Dès qu’il fera beau, ainsi que tout l’été, les cours auront lieu sur les deux terrains de tennis extérieurs, situés au complexe sportif Terre d’Auge Michel-d’Ornano », expliquent le professeur et Olivier Ferrand, le trésorier du club qui est présidé par Benoît Rivière. Maxime Horaist en est le secrétaire.

66 licenciés

Le club fonctionne bien. « À ce jour, nous avons 66 licenciés dont 42 jeunes ». Tout sourire, les jeunes ont retrouvé les terrains, raquette en main. « Avec l’épidémie, au niveau des compétit…

Lire la suite

Rome: Humbert bute sur Sinner

Surpris par Popyrin dès le deuxième tour à Madrid la semaine dernière alors qu’il sortait d’une demi-finale à Barcelone, Jannik Sinner a à coeur de se racheter cette semaine à Rome, sur ses terres. Malheureusement pour Ugo Humbert, la réaction de l’Italien passait d’abord par une victoire face au Français. Non seulement le 18eme mondial a passé l’obstacle constitué par le Messin, mais il l’a fait de surcroît sans laisser la moindre chance à notre représentant, balayé en 1h29 (6-2, 6-4) par l’une des nouvelles petites terreurs du circuit. Sinner, tout de suite très agressif, a mis d’entrée son jeu en place pour prendre le large et basculer rapidement avec un set d’avance.

Humbert, incapable de marquer plus de deux jeux dans cette première manche à sens unique, a tenté d’enrayer la belle mécanique du finaliste à Miami le mois dernier, mais cela n’a pas duré bien longtemps. Maître de son sujet, la jeune pépite italienne de 19 ans a repris sa marche en avant, sans laisser beaucoup plus d’espoir dans la deuxième manche qu’il ne l’avait fait dans la première à un Humbert déjà sorti au premier tour à Madrid et Monte-Carlo. Sinner, de son côté, s’offre le droit d’une revanche face à Rafael Nadal, sept mois après ce quart de finale à Roland-Garros qui avait vu l’Italien mener la vie dure au maître des lieux pendant deux sets avant de s’effondrer.