Tennis. Paire, Simon, Andujar… Pourquoi les Interclubs réunissent autant de joueurs du Top 100 ?

Débutés le week-end dernier un peu partout en France, le championnat de France par équipes, ou Interclubs, demeure confidentiel. Pourtant, le rendez-vous permet de venir voir jouer plusieurs membres du Top 100 mondial. Et dans les clubs, la compétition revêt un intérêt majeur d’un point de vue financier.

De Quimperlé à Bordeaux, de Toulouse à Paris… Depuis le 20 novembre, la phase de groupes des Interclubs a débuté aux quatre coins de la France. Rendez-vous incontournable et attendu au sein des clubs, la compétition peine à dépasser le cadre des initiés et des licenciés. Pourtant, en dépit de la concomitance avec la Coupe Davis, qui démarre ce jeudi 24 novembre, les rencontres de Pro A – c’est-à-dire la première division du championnat de France – attirent toujours plusieurs membres du Top 100. Classé 40e joueur mondial à l’ATP, le Hongrois Marton Fucsovic défend les couleurs du Club Tennis Clermontois. De son côté, Benoît Paire, 46e mondial mais non retenu par Sébastien Grosjean pour disputer la Coupe Davis, a apporté un point à Villa-Primrose en l’emportant contre l’Espagnol Pedro Martinez (60e à l’ATP) en deux sets : 6-4, 6-2.

Rien à envier à un plateau de Challenger

En plus des …

Lire la suite

Coupe Davis. L’Allemagne renverse la Grande-Bretagne au bout du suspense et file en demi-finales

L’Allemagne, a dominé la Grande-Bretagne (2-1) mardi à Innsbruck (Autriche) pour s’inviter en demi-finales de la Coupe Davis. Un succès acquis au bout du suspense grâce à sa paire de double intraitable depuis le début de la compétition.

L’Allemagne, a pris sa revanche sur la Grande-Bretagne (2-1) mardi à Innsbruck (Autriche) grâce à son double intraitable depuis le début de la compétition, pour s’inviter en demi-finales de la Coupe Davis. La Grande-Bretagne, premier de sa poule et l’Allemagne s’étaient affrontées au même niveau de la compétition en 2019 (l’édition 2020 a été annulée en raison du Covid-19). Les Britanniques s’étaient alors imposés 2-0. Pour une place en finale, les Allemands affronteront la Russie ou la Suède, opposées jeudi en quarts de finale.

Pour la troisième fois en autant de duels dans cette phase finale de Coupe Davis, c’est le double allemand, composé de Tim Pütz et Kevin Krawietz, qui a apporté aux siens le point de la victoire. Ils avaient déjà réalisé une telle performance en phase de poules contre la Serbie de Novak Djokovic, puis face à l’Autriche. Bis repetita mardi soir contre une autre paire spécialiste de double, Neal Skupski et Joe Salisbury, battu…

Lire la suite

Tennis – WTA. Open P2i de Trélazé : Clara Burel, couleur angevine

Depuis 9 mois, la jeune Bretonne porte les couleurs d’Angers TC. Le club de la ville où ses parents se sont installés il y a un an. La 77e joueuse mondiale découvre la vie en bord de Maine. C’est là qu’elle s’entraîne dès qu’elle peut rejoindre sa famille. Et qu’elle va disputer, du 6 au 12 décembre, la 1re édition de l’Open P2i de Trélazé.

En février 2021, Clara Burel, alors 217e joueuse mondiale, changeait de club. Jusqu’alors licenciée au Tennis Club Jeanne d’Arc de Saint-Malo, la jeune Costarmoricaine de Louannec signait au Angers Tennis Club.

« Ses parents venaient de s’installer à Angers », explique Alexandre Soulié, le président du club angevin. « Lors du premier confinement, elle était venue passer 3-4 jours ici pour s’entraîner. Elle pouvait disposer des installations du club en extérieur et en salle. » Dans son sillage, Jade, sa petite sœur de 13 ans, suivait son aînée et signait à l’ATC. « Je reviens assez souvent à Angers dès que je peux disposer de quelques jours de repos, raconte la néo-Angevine, qui aura 21 ans au printemps prochain. Quand je suis à Angers, je me cale des séances tennis. »

Sur les terres de Nicolas Mahut, Clara Burel met une couleur angevine dans sa …

Lire la suite

Tennis. Pour le TC Quimperlé, Bressuire, le match de « la survie »

Le TC Quimperlé aborde son troisième match, à Bressuire, avec un effectif réduit, mercredi 1er décembre 2021 dans le cadre des Interclubs Pro A.

Une défaite, un match nul et trois points. C’est pour l’instant le bilan comptable du TC Quimperlé avant d’affronter Bressuire aujourd’hui.

Arrivé mardi 30 novembre en terres deux-sévriennes, l’effectif est une nouvelle fois réduit et sera composé de Manuel Guinard, Evan Furness, Luca Vanni, Jozef Kovalik et David Pel.

LIRE AUSSI. Manuel Guinard et Evan Furness (TC Quimperlé) : « On a vraiment envie de jouer en Bretagne »

« Ce serait bien que cela tourne un peu en notre faveur »

« On n’a pas la possibilité de renforcer l’équipe, souligne le capitaine Philippe Huon, soit en raison de la logistique ou par rapport à la Coupe Davis. » Et de déplorer : « On n’a pas de chance depuis le début du tournoi. Ce serait bien que cela tourne un peu en notre faveur. » Car le Covid a aussi mis son grain de sel dans cette composition d’équipe.

Dans cette avant-dernière rencontre de poule, il s’agira surtout aux représentants finistériens de hausser leur niveau. En huit rencontres de simples, ils n’en ont remporté que deux, grâce à Bernabe Zapata Miralles (à To…

Lire la suite

Tennis. L’ex-tennisman roumain Ion Tiriac débouté dans une affaire de diffamation

La Cour européenne des droits de l’homme a débouté ce mardi 30 novembre l’homme d’affaires et ex-tennisman roumain Ion Tiriac, qui s’estimait, à tort selon la Cour européenne des droits de l’Homme, diffamé par un article de presse sur ses dettes.

La Cour européenne des droits de l’homme a débouté ce mardi 30 novembre l’homme d’affaires et ex-tennisman roumain Ion Tiriac, qui s’estimait, à tort selon la Cour européenne des droits de l’Homme, diffamé par un article de presse sur ses dettes.

L’article en question, publié en 2010 par le journal roumain Financiarul, évoquait les dettes envers l’État roumain d’une quinzaine de personnes les plus riches du pays et incluait la photo de Ion Tiriac, devenu après la chute du communisme un homme d’affaires richissime.

Aucun « effet perceptible sur la vie du requérant »

« Selon l’article, seules deux personnes figurant sur la liste avaient une dette supérieure à celle de M. Tiriac », rappelle la CEDH dans un communiqué.

S’estimant diffamé, l’ancien président du Comité olympique roumain, aujourd’hui âgé de 82 ans, avait saisi les tribunaux de son pays mais avait été débouté, les juridictions roumaines estimant notamment que l’article, « lié au clas…

Lire la suite