Sabalenka a rendez-vous avec Linette

Visiblement, Aryna Sabalenka commence à prendre goût aux demi-finales en Grand Chelem. En effet, pour la quatrième de sa carrière, la Biélorusse sera jeudi présente dans le dernier carré d’un tel tournoi, ce sera en revanche une première pour elle à l’Open d’Australie. Pour cela, l’actuelle 5eme mondiale au classement WTA a dominé cette nuit Donna Vekic en deux sets (6-3, 6-2) et 1h51 de jeu. Dans la première manche, si la native de Minsk a breaké en premier, à 2-1, la Croate a répliqué dans la foulée et a ensuite égalisé à 3-3. Mais, cette dernière a fini par recraquer à 4-3 en perdant une deuxième fois son service. Une aubaine pour Sabalenka qui en a profité pour conclure derrière, après avoir sauvé une balle de débreak. Dos au mur, Vekic a par la suite bien failli couler… elle qui a perdu ses trois premières mises en jeu dans le deuxième set (4-1). Si Sabalenka a entretemps perdu une fois son service, elle n’a derrière pas gâché cette opportunité en or pour rejoindre les demi-finales en Australie. Alors qu’elle n’a toujours pas perdu un set dans cette quinzaine, la Biélorusse s’avance comme une solide candidate au titre…

Linette continue de surprendre

Plus d’informations à suivre.

Zverev en baisse, Bonzi en hausse

Après une semaine consacrée à la Coupe Davis, le circuit ATP va reprendre son rythme habituel cette semaine, avec trois tournois au menu, à Montpellier, Cordoba et Dallas. En attendant, le classement a un petit peu évolué ce lundi en raison du changement de calendrier par rapport à 2022. En effet, les tournois de Pune, Cordoba et Montpellier se déroulaient la première semaine de février en 2022, et les qualifications de la Coupe Davis (qui ne rapportent pas de points) s’étaient jouées début mars. Si bien que les joueurs ayant brillé l’an passé en Inde, en Argentine ou dans l’Hérault se retrouvent lésés ce lundi. Mais les choses se rééquilibreront dans un mois.

Tous les Français grimpent, sauf Mannarino

C’est ainsi qu’Alexander Zverev, finaliste à Montpellier l’an passé, perd 150 points et deux places, pour se retrouver 16eme mondial. Frances Tiafoe (14eme) et Pablo Carreno Busta (15eme) en profitent pour gagner un rang. Il s’agit des seuls changements au sein du Top 30. Les vainqueurs des trois tournois de l’an passé perdent logiquement des places : -14 pour Alexander Bublik (50eme), qui avait gagné à Montpellier, -78 pour Joao Sousa (162eme), vainqueur à Pune, et -17 pour Albert Ramos Vinolas (54eme), vainqueur à Cordoba. Côté français, ces quelques changements profitent à huit des neuf tricolores du Top 100, puisqu’ils gagnent tous des places, hormis Adrian Mannarino (quart de finaliste à Montpellier en 2022). C’est notamment le cas de Benjamin Bonzi, qui reste le n°1 français en gagnant trois places pour se retrouver 42eme, le meilleur classement de sa carrière. Cette semaine, sept Bleus seront présents au tournoi de Montpellier, alors qu’Adrian Mannarino a choisi de jouer à Dallas.

ATP Rankings TENNIS / CLASSEMENT ATP
Classement au lundi 6 février 2023
1- Novak Djokovic (SER) 7 070 points
2-
Carlos Alcaraz (ESP) 6 730
3- Stefanos Tsitsipas (GRE) 6 195
4- Casper Ruud (NOR) 5 765
5- Andrey Rublev (RUS) 4 200
6- Rafael Nadal (ESP) 3 815
7- Felix Auger-Aliassime (CAN) 3 715
8- Taylor Fritz (USA) 3 410
9- Holger Rune (DAN) 3 046
10- Hubert Hurkacz (POL) 2 995

42-
Benjamin Bonzi (FRA) 956 (+3)
45- Richard Gasquet (FRA) 910 (+1)
48- Constant Lestienne (FRA) 879 (+4)
63- Adrian Mannarino (FRA) 791 (-5)
64- Corentin Moutet (FRA) 790 (+2)
68- Arthur Rinderknech (FRA) 772 (+2)
70- Quentin Halys (FRA) 756 (+3)
75- Grégoire Barrère (FRA) 713 (+1)
85- Ugo Humbert (FRA) 603 (+1)

« Beaucoup d’alcool », le gros aveu de Benoît Paire

Benoît Paire espère bien retrouver le circuit ATP cette semaine. Après avoir dû se contenter du circuit Challenger ces trois dernières semaines, avec à la clé trois éliminations dès le premier tour, l’Avignonnais est en lice à Montpellier. Vainqueur de son compatriote Hugo Grenier, dimanche, celui qui a culminé 19e rang mondial début 2020 jouera sa place dans le tableau final, ce lundi, face à l’Italien Luca Nardi.

Désormais 213e joueur mondial, Benoît Paire a évoqué sa descente aux enfers dans les colonnes du Midi-Libre. « J’étais encore dans les 50 premiers joueurs mondiaux l’année dernière, dans les 20 il y a deux ans et là je me retrouve 220e mondial », a-t-il confié. Et la raison en est simple, son tennis « depuis trois ans est une catastrophe ». « Il y a eu le Covid, beaucoup d’alcool, une préparation qui n’a pas été à la hauteur de ce que je voulais et devais faire, a-t-il poursuivi. Forcément, les résultats ne suivent pas mais j’ai profité de ma vie. Là, j’essaye de revenir, de me remettre bien dans la tête et dans les jambes. »

« J’étais plus prêt à faire la fête et là j’essaye de retrouver un niveau correct », a-t-il encore ajouté, lucide. Et remonter la pense n’est toutefois pas chose aisée pour Benoît Paire. « C’est compliqué quand je me retrouve sur des Challengers, je n’ai pas trop l’habitude et quand je perds au premier tour ça me mine encore plus. »

Classement WTA: Garcia se rapproche de Pegula

Après l’Open d’Australie, deux petits tournois WTA étaient au programme, à Lyon et Hua Hin, et cela n’a pas bouleversé le classement, toujours largement dominé par Iga Swiatek. Il n’y a d’ailleurs pas eu le moindre changement parmi les 33 meilleures joueuses du monde. Une seule joueuse du Top 10 jouait la semaine passée : Caroline Garcia. Ambassadrice du tournoi de Lyon, la Française n’est pas parvenue à l’emporter, mais a tout de même disputé la finale.

Cela lui permet donc de glaner 150 points et de se rapprocher de Jessica Pegula, quatrième, et qui n’est plus qu’à 805 points de la Lyonnaise. C’est désormais au Moyen-Orient que la saison va se poursuivre. Aucune joueuse du Top 6 ne jouera cette semaine, mais on retrouvera les cadors ces deux prochaines semaines à Doha et Dubaï. Des tournois où Iga Swiatek a 955 points à défendre, Aryna Sabalenka 245, Ons Jabeur 290, Jessica Pegula 160 et Caroline Garcia 61. De quoi rêver du Top 3 pour la Française ? Réponse à la fin du mois…

Meilleur classement pour Parks

L’Américaine de 22 ans, Alycia Parks, qui a battu Garcia dimanche en finale à Lyon, grimpe quant à elle de 28 places pour se retrouver 51eme, le meilleur classement de sa carrière. Victorieuse du tournoi de Hua Hin, la Chinoise de 29 ans Lin Zhu gagne de son côté 13 places et la voici 41eme (meilleur classement également), alors que la finaliste ukrainienne de 33 ans Lesia Tsurenko est désormais 100eme (+36 places). Concernant les autres Françaises du Top 100, le tour est vite fait. Il ne reste plus qu’Alizé Cornet, éliminée d’entrée à Lyon et 60eme ce lundi (-2 places). On la reverra la semaine prochaine à Doha, où elle disputera les qualifications. Mais Clara Burel (105eme), Léolia Jeanjean (107eme), Diane Parry (110eme) et Océane Dodin (112eme) frappent aux portes du Top 100.

WTA TENNIS / CLASSEMENT WTA
Classement au lundi 6 février 2023
1- Iga Swiatek (POL) 10 485 points
2-
Aryna Sabalenka (BIE) 6 100
3- Ons Jabeur (TUN) 5 210
4- Jessica Pegula (USA) 5 000
5- Caroline Garcia (FRA) 4 795
6- Coco Gauff (USA) 3 992
7- Maria Sakkari (GRE) 3 811
8- Daria Kasatkina (RUS) 3 380
9- Belinda Bencic (SUI) 2 905
10- Elena Rybakina (KAZ) 2 815

60- Alizé Cornet (FRA) 927 (-2)

Parks gâche la fête de Garcia

Caroline Garcia n’est pas allée au bout de son rêve. En finale du tournoi WTA de Lyon, la numéro 5 mondiale n’a pas su prendre le meilleur sur Alycia Parks, novice à ce niveau sur le circuit principal féminin. L’Américaine, 79eme mondiale, s’est montré la plus agressive dans l’échange dès l’entame de match. Ce qui a assez logiquement débouché sur une première balle de break obtenue dès le troisième jeu. Toutefois, Caroline Garcia a su l’écarter pour tenir son service. A partir de là, aucune des deux joueuses n’a été mis en difficulté sur son engagement et la conclusion logique de cette première manche a été un jeu décisif. Alycia Parks a été la première à prendre l’ascendant en remportant un point sur le service de Caroline Garcia mais la Tricolore a immédiatement répliqué. Chacune a alors eu une balle de set sur l’engagement de l’autre mais sans succès. L’Américaine a fini par faire la décision en remportant le dernier point sur le service de la tête de série numéro 1.


?ref_src=twsrc%5Etfw »>February 5, 2023

Garcia a cédé au dernier moment

Dos au mur, Caroline Garcia se devait de réagir mais elle est tombée sur une Alycia Parks très solide et pas émue par le fait de disputer sa toute première finale sur le circuit principal. La Tricolore a toutefois été proche de faire le break dans le cinquième jeu, sans toutefois parvenir à convertir cette occasion. L’Américaine a fait de même dans le huitième jeu avant d’être proche du gouffre. En effet, Caroline Garcia a mis un grand coup d’accélérateur en toute fin de deuxième set, obtenant pas moins de trois occasions de prendre le service d’Alycia Parks. Toutefois, aucune d’entre-elles n’a pu être convertie. Une erreur que la numéro 5 mondiale a très vite regretté. En effet, servant dans la foulée pour rester dans le match, la Lyonnaise n’a pas su tenir son engagement. A sa première balle de match, Alycia Parks a scellé le sort de cette rencontre (7-6, 7-5 en 2h06’) et remporte à 22 ans son premier titre d’importance. Un succès qui va la rapprocher du Top 50 du classement WTA ce lundi quand Caroline Garcia, battue pour la quatrième fois seulement en quinze finales, profite de l’occasion pour distancer un peu plus Cori Gauff.