Open féminin 50. Kaia Kanepi, déesse du dur d’Équeurdreville

La tête de série numéro 1 Kaia Kanepi n’a pas perdu le moindre set lors de ce douzième Open féminin 50, à Equeurdreville (Manche). Pourtant, sa finale face à Harriet Dart a été disputée (6-4, 6-4).

Sur les coups de 15 h, le court central en dur du complexe Louise-Michel d’Équeurdreville, s’apprête à voir s’affronter les têtes de série numéro 1 et 6. Tandis qu’elles disposent leurs affaires sur leur banc, le titre Dance Monkey de l’Australienne Tones and I résonne. La Britannique Harriet Dart, 24 ans, la moins bien classée des deux à la WTA (n°154, contre n°106), chantonne du bout des lèvres, avec le sourire.

De l’autre côté, Kaia Kanepi, 35 ans, visage fermé, est déjà dans sa partie. De tout le match d’ailleurs, on n’entendra pas le son de sa voix. Quand dans le même temps, Harriet Dart, plus extravertie, parle, s’adresse à l’arbitre, contestant plusieurs balles proches des lignes (ce qui lui vaudra un avertissement juste avant la fin du premier set), ou à son entraîneur.

Une opposition de style

Le contraste entre les deux joueuses du top 200 s’observe jusque dans leur jeu. Insistant sur ses forces, l’Estonienne, qui a déjà atteint le top 15 mondial, frappe à plat, et fort. Trop, sa…

Lire la suite

Monfils, de mal en pis

Sans victoire depuis la reprise, Gaël Monfils a abandonné au 1er tour du tournoi de Vienne, face à Pablo Carreno-Busta. Le Parisien n’a plus gagné depuis huit mois.

Dure période pour Gaël Monfils. Le n°1 français a abandonné ce lundi, au 1er tour du tournoi ATP 500 de Vienne. Opposé à l’Espagnol Pablo Carreno-Busta, le Parisien a été dominé dans la première manche, avant de faire appel au kiné, qui l’a manipulé au niveau du cou. Après deux jeux dans le deuxième acte, Monfils a fini par jeter l’éponge (6-1, 2-0 Ab.).

Ce n’est donc pas en Autriche que Monfils va se relancer. Le 11e joueur mondial est totalement à l’arrêt depuis la reprise, avec trois défaites en autant de matches sur terre battue. A chaque fois contre des joueurs largement à sa portée (Koepfer à Rome, Hanfmann à Hambourg et Bublik à Roland-Garros).

Aucune victoire depuis février

Monfils est l’un des grands perdants de la coupure liée à la crise sanitaire. En février, il était en grande forme. Titré à Montpellier puis à Rotterdam, le Tricolore avait seulement cédé contre Novak Djokovic à Dubai. A l’époque, il pointait même à la 3e place à la Race !

Depuis, Monfils n’avance plus et la qualification pour le Masters continue de s’éloigner. Il lui reste Bercy au programme, a priori. S’il est bien en état de disputer le tournoi, qui débute dans une semaine.

Lire aussi:
Classement ATP: Ca rigole pour Humbert, ça se complique pour Monfils
Double ration de Cologne pour Zverev

Tennis. Après sa victoire à Anvers, Ugo Humbert atteint le meilleur classement de sa jeune carrière

Le Messin pointe ce lundi à la 32e place du classement ATP. De bonne augure alors qu’arrive le masters 1 000 de Paris-Bercy.

Vainqueur dimanche à Anvers du deuxième titre de sa carrière, Ugo Humbert a grimpé de six places au classement ATP publié lundi pour s’installer au 32e rang, le meilleur classement de sa carrière, tandis que dans le top 20, Milos Raonic (17e) a grignoté deux places.

En raison de la pandémie de Covid-19, seuls le tournoi belge et celui de Cologne figuraient à l’agenda des joueurs ces derniers jours.

Quart-de-finaliste en Allemagne, Adrian Mannarino (39e) a progressé de deux places. Éliminé au même stade à Cologne, Gilles Simon a lui conservé sa 58e position.

Pierre-Hugues Herbert, sorti dès le 2e tour, reste 82e.

À Anvers, outre Humbert, deux autres Français étaient engagés dans le tableau final, mais Richard Gasquet (55e, -1) et Corentin Moutet (toujours 74e) ont été battus dès leur entrée en lice.

Dans le top 20, toujours dominé par le trio Djokovic-Nadal-Thiem, peu de changements sont à noter : le Canadien Milos Raonic, quart-de-finaliste à Anvers, a doublé Karen Khachanov et Stanislas Wawrinka pour s’emparer du 17e rang.

Alexander Zverev, vainqueur dimanche du…

Lire la suite

Rezé. Malgré le Covid, le club de tennis s’est renforcé

Le Rezé tennis-club pratique des mesures très strictes pour lutter contre la pandémie de Covid. Sur le plan sportif, le club a su attirer de nouvelles recrues prometteuses.

La crise liée au Covid-19 a obligé le Rezé tennis-club (RTC) à prendre des mesures drastiques. Malgré, ou grâce, à un protocole sanitaire contraignant pour les adhérents, le club affiche une bonne santé. « Avec 580 adhérents, notre nombre de licenciés est stable. Nous avons mis en place les inscriptions totalement dématérialisées obligatoires. Nous sommes au maximum de nos capacités d’accueil en cours, nous n’avons jamais refusé autant de monde, soit environ 80 personnes », déclare olivier Becquaert, le secrétaire du club.

Protocole sanitaire très strict

« Nous demandons aux adhérents de respecter un protocole strict émis par la mairie et la Fédération française de tennis. Nous avons instauré un sens de circulation. Les enfants sont accueillis et raccompagnés à l’extérieur, où les parents attendent après les cours. Le bar est fermé ; les chaises sur les courts et la bande du filet sont nettoyées entre chaque cours et entre chaque utilisateur ; les vestiaires et douches sont ouverts avec quatre personnes maximum….

Lire la suite

Double ration pour Zverev à Cologne

Alexander Zverev s’est imposé pour la deuxième semaine de suite dans la ville allemande.

Alexander Zverev a bien rentabilisé son déplacement à Cologne. L’Allemand, n°7 mondial, a remporté les deux tournois organisés sur les bords du Rhin.

Après avoir battu Félix Auger-Aliassime en finale la semaine dernière, le finaliste de l’US Open a battu le demi-finaliste de Roland-Garros, Diego Schwartzman, en deux petite sets (6-2, 6-1).

C’est le 13e titre de la carrière de Zverev (23 ans), qui ne disputera par le tournoi de Vienne la semaine prochaine. On le retrouvera à Bercy dans une semaine.

Lire aussi:
Toute l’actu Tennis
Humbert triomphe à Anvers