Montréal: Nadal expédie Medvedev

Il n'y a pas eu de match dimanche, en finale du Masters 1000 de Montréal. Rafael Nadal, qui a pu éviter de jouer samedi en demies avec le forfait de Gael Monfils, a roulé sur Daniil Medvedev en deux sets (6-3, 6-0). Le deuxième joueur mondial, tête de série n°1 en l'absence de Novak Djokovic (ainsi que de Roger Federer), a donc fait honneur à son rang sans trembler.

WTA. Kuznetsova écarte Barty de la place de numéro 1 mondiale à Cincinnati

Après avoir subi plusieurs blessures ces dernières années, Svetlana Kuznetsova a confirmé son retour au plus haut niveau en écartant Ashleigh Barty au tournoi WTA de Cincinnati (6-2, 6-4). La Russe se qualifie pour la finale et prive du même coup Barty d’une place de N.1 mondiale.

La revenante Svetlana Kuznetsova, désormais 153e mondiale, s’est qualifiée en finale du tournoi WTA de Cincinnati en battant samedi 6-2, 6-4 l'Australienne Ashleigh Barty, qui pouvait redevenir numéro 1 en cas de victoire.

++ Classement WTA. Naomi Osaka n°1 mondiale, nouvelle désillusion pour les Françaises

« C’est tellement incroyable de rejouer ici sur le court central, après mes blessures de ces dernières années », a confié la joueuse de Saint-Pétersbourg.

« Je suis de retour maintenant et je ne sens pas la pression. Je n’aurais jamais pensé être de retour à ce niveau si rapidement. Mon tennis est de nouveau de bon niveau », a-t-elle ajouté.

Dans ce choc des générations des demi-finales, c’est donc Kuznetsova, 34 ans, qui s’est imposée en un peu plus d’une heure : la Russe, ancienne numéro 2 mondiale en 2007 avec deux tournois du Grand Chelem à son palmarès, n’a pas laissé respirer Barty, actuelle N.2 à ...

Lire la suite

Cincinnati: Keys en finale

Madison Keys s'est qualifiée pour la finale du tournoi de Cincinnati en dominant en demi-finale sa compatriote Sofia Kenin (7-5, 6-2).

L'Américaine, tombeuse cette semaine de trois anciennes lauréates de Grand Chelem (Muguruza, Halep, V.Williams), affrontera dimanche en finale la Russe Svetlana Kuznetsova.

Tennis. Masters 1000 de Cincinnati : Gasquet stoppé aux portes de la finale par Goffin

Le belle semaine de Richard Gasquet prend fin. Au Masters 1000 de Cincinnati, le Français s'est incliné face au Belge David Goffin (6-3, 6-4).

Richard Gasquet n'ira pas plus loin: après sa belle semaine, le Français, visiblement épuisé, a échoué samedi à une marche de la finale au Masters 1000 de Cincinnati face au Belge David Goffin, 6-3, 6-4.

A 33 ans, Gasquet, aujourd'hui 56e mondial, jouait sa première demi-finale d'un Masters 1000 depuis 2013 après des succès convaincants contre Diego Schwartzman (24e mondial) et Roberto Bautista Agut (11e) mais, cette fois, l'obstacle belge était trop grand. 

++ Tennis. Rafael Nadal ciblé par la nouvelle sortie médiatique de Nick Kyrgios sur les réseaux sociaux

En une heure et 15 minutes, Goffin a plié le match sous la chaleur humide de l'Ohio, étouffant le Français, sans idée et sans jambes après avoir puisé dans ses réserves la veille pour venir à bout d'Agut en trois manches (7-6 (7/2), 3-6, 6-2). Pendant ce temps, le Belge avait, lui, été qualifié en demies sans suer à la suite du forfait du Japonais Yoshihito Nishioka, malade. 

Une différence de fraîcheur qui s'est ressentie pour Gasquet face au Liégeois de cinq ans son cadet, qui s'est co...

Lire la suite

Gasquet s’arrête là

Richard Gasquet ne disputera sa première finale en Masters 1000 depuis sept ans. A Cincinnati, le Biterrois, un peu court, a été stoppé en demi-finales par le Belge David Goffin (6-3, 6-4).

Il ne restait sans doute plus beaucoup d'essence dans le moteur de Richard Gasquet. Une semaine après son succès homérique sur Kei Nishikori à Montréal, qui montrait qu'il était bien de retour à un très bon niveau physique après une lourde opération en début d'année, le Biterrois a poussé jusqu'en demi-finales à Cincinnati, où il a fini par s'incliner contre David Goffin (6-3, 6-4).

Le Belge, qui avait profité au tour précédent du forfait de Yoshihito Nishioka, n'a eu besoin que d'1h15 de jeu pour se défaire d'un Gasquet sur les rotules. En difficulté d'entrée de jeu, "Richie" manquait un peu de jus pour se sortir de la toile d'araignée tissée par le géomètre liégeois, et son break d'entrée de seconde manche n'aura été qu'un feu de paille tant le Belge était en contrôle (27 coups gagnants, 14 fautes directes), à l'inverse du Français (15 coups gagnants, 23 fautes directes).

Dommage pour Gasquet qui pouvait s'offrir sa première finale en Masters 1000 depuis 2012, mais le bilan des deux dernières semaines reste positif pour un joueur qui va émarger lundi prochain au 34e rang mondial, alors qu'il était 66e début août. Goffin, lui, va disputer la toute première finale de sa carrière en Masters 1000. C'est la confirmation que le Belge, qui sera au moins 15e lors du prochain classement, revient bien, après son quart de finale à Wimbledon en juillet. Il affrontera soit le n°1 mondial Novak Djokovic, soit le joueur qui compte le plus de succès sur dur cette saison, Daniil Medvedev.