Masters: Melzer et Roger-Vasselin en finale du double

Menés une manche à rien et avec un break de retard puis menés de six points dans le super-tiebreak, Jürgen Melzer et Edouard Roger-Vasselin ont renversé Rajeev Ram et Joe Salisbury pour se qualifier pour la finale du Masters de double.

Cette fois, Edouard Roger-Vasselin n’a pas échoué aux portes de la finale. Six ans après une demi-finale perdue à Londres avec Julien Benneteau, le Français a su composer avec Jürgen Melzer une paire gagnantes dans le cadre du Masters. Pourtant, face à Rajeev Ram et Joe Salisbury, têtes de série numéro 2 et potentiels numéros 1 mondiaux en cas de victoire, cette demi-finale n’a pas démarré au mieux. En effet, l’Autrichien et le Français ont été breakés dès le premier jeu du match mais, profitant des errements de leurs adversaires, ils ont pu très rapidement faire leur retour au score. Une première manche qui s’est joué au jeu décisif. Un tiebreak qui, après avoir été équilibré, a vu la paire Ram-Salisbury accélérer et remporter le premier set.

Un avantage que la paire américano-anglaise a confirmé en breakant dès le premier jeu du deuxième set. Menés deux jeux à zéro, Jürgen Melzer et Edouard Roger-Vasselin ont trouvé les ressources pour revenir dans le match, enchaînant cinq jeux de suite avec deux breaks. Au moment de servir pour le set, la paire austro-française a tremblé, sauvant une première balle de débreak avant le toujours périlleux point décisif. Un ultime point qui a fini par tourner en leur faveur pour revenir à une manche partout et emmener Rajeev Ram et Joe Salisbury dans un super-tiebreak.

Si l’entame de ce jeu décisif en dix points a vu les deux équipes se répondre, Jürgen Melzer et Edouard Roger-Vasselin ont vu les points défiler et leurs adversaires mener sept points à un avec trois mini-breaks dans la besace. Mais, sans s’énerver, ils ont fait patiemment leur retard, enchaînant sept points avant de sauver une balle de match sur leur service. Alignant les trois derniers points, l’Autrichien et le Français s’imposent dans un match qui a rarement tourné dans leur sens (6-7, 6-3, 11-9 en 1h47’). En finale, ils retrouveront Wesley Koolhof et Nikola Mektic, tombeurs de Marcel Granollers et Horacio Zeballos dans la première demi-finale.

Toute l’actu Tennis

« Il sent très bon… mais il est humide » : la confidence insolite d’Anne-Sophie Lapix à propos d’un souvenir de Roger Federer… (VIDEO)

Invitée ce week-end de Bixente Lizarazu, Anne-Sophie Lapix se confiera avec humour sur cette « relique » (humide) glanée auprès de Roger Federer il y a quelques années.

Thomas Sotto n’a pas le monopole de la petite balle jaune ! Le journaliste de France 2 risque en effet de perdre son statut de fan numéro 1 du grand Roger Federer s’il n’y prend garde… Car oui, Anne-Sophie Lapix semble être elle-aussi une supportrice invétérée du Suisse. Preuve en est, la présentatrice du 20h du service public sera ce dimanche soir l’invitée de Bixente Lizarazu dans Planète Liza, sur France Bleu. Dans un extrait diffusé en avant-première sur Twitter, on y voit la journaliste conter une drôle d’anecdote sur une « relique » de Roger Federer qu’elle conserve précieusement…

La sainte ‘relique’ de Roger Federer

Face à l’ancien arrière-gauche des Bleus, dont la récente participation à Quotidien a suscité nombre de critiques, Anne-Sophie Lapix s’est ainsi remémorée sa venue à Roland-Garros, il y a quelques années. Comme à l’accoutumée après chaque victoire, outre les autographes, les joueurs offrent régulièrement au public des balles de tennis ou leur bandeau (trempé) anti-transpiration. Et devinez qui a remporté (…)

Lire la suite

Tennis : le Masters 1000 de Madrid durera deux semaines au printemps 2021

Le Masters 1000 de Madrid durera deux semaines, du 27 avril au 9 mai 2021, au lieu d’une seule auparavant, ont annoncé mercredi les organisateurs du tournoi dans un communiqué.

Il sera presque aussi long que Roland Garros. Le Masters 1000 de Madrid, sur terre battue, aura lieu sur deux semaines au printemps prochain. « À partir de 2021, ce sera un tournoi de deux semaines, une prolongation qui réaffirme la volonté de croissance de l’’unique tournoi ATP Masters 1000 et WTA Premier Mandatory qui se dispute en Europe », ont indiqué les organisateurs.

D’abord repoussé de mai à septembre 2020 en raison de la pandémie de Covid-19, l’événement madrilène, désormais disputé sur terre battue et qui regroupe le tournoi féminin et masculin au même moment et au même endroit dans le moderne complexe de la Caja Magica, a finalement été annulé cette année.

En mai, les organisateurs avaient toutefois mis en place un tournoi virtuel, auquel ont participé des vedettes comme Rafael Nadal, Stefanos Tsitsipas ou Andy Murray, entre autres.

« Ce nouveau format de deux semaines permettra aux organisateurs de promouvoir cet événement au niveau mondial […] comme l’un des principaux tournois du circuit WTA et …

Lire la suite

Tennis. Incertitudes et inquiétudes autour de la tenue de l’Open d’Australie

Le premier tournoi du grand chelem de la saison doit début le lundi 18 janvier. Mais les autorités australiennes jugent un report de cette date « très probable ».

Un report d’une ou deux semaines de l’Open d’Australie, censé débuter le 18 janvier, est désormais « très probable » en raison des restrictions liées à la lutte contre la pandémie de Covid-19, a déclaré mercredi Martin Pakula, le ministre des Sports du gouvernement de l’État de Victoria.

« Je continue de penser qu’il est beaucoup plus probable que ce soit un délai plus court que plus long », a-t-il immédiatement nuancé.

Alors que des « négociations très complexes » sont toujours en cours, il s’est dit convaincu que le premier tournoi du Grand Chelem de la saison se déroulerait début 2021.

Depuis huit mois, l’Australie a fermé ses frontières aux non-résidents et déconseille à ses ressortissants de se rendre à l’étranger. Melbourne, la ville où se déroule chaque année le tournoi de tennis, a été l’épicentre de la deuxième vague de la pandémie en Australie et a récemment émergé de plusieurs mois de confinement.

Initialement, le directeur général de la Fédération australienne de tennis – et patron de l’Open d’Australie – Craig …

Lire la suite

ENTRETIEN. Tennis. Pour Nicolas Escudé, « Ugo Humbert sera la locomotive du tennis français »

L’ancien tennisman professionnel, aujourd’hui consultant pour la chaîne Eurosport, a fait le bilan de la saison tricolore 2020 si particulière. Et est revenu sur le débat des cinq sets initié par Novak Djokovic.

Entre deux matchs du Masters 1000 de Londres remporté par l’intenable Daniil Medvedev, Nicolas Escudé, consultant de la chaîne Eurosport, est revenu pour Ouest-France sur la saison tennistique qui vient de s’écouler. Pour lui, le tennis français est à l’aube d’un virage générationnel. Ugo Humbert, Hugo Gaston, Fiona Ferro et Clara Burel poussent au portillon. Mais il n’oublie les Mousquetaires Tsonga, Monfils, Gasquet encore capables de grands éclats. Ou encore Benoit Paîre, Kristina Mladenovic, Alizé Cornet et Caroline Garcia.

> LIRE AUSSI. ENTRETIEN. Tennis : « Gilles Simon n’est pas à la page », selon le DTN Pierre Cherret

Nicolas, quel regard portez-vous sur la saison qui vient de s’écouler ?

Une saison très courte (32 tournois chez les hommes, 27 chez les femmes) mais qui a permis de révéler certains joueurs qui n’ont fait que confirmer les espoirs placés en eux. Comme Andrey Rublev ou Ugo Humbert.

Justement, Ugo Humbert a remporté ses deux premiers titres ATP (Anvers e…

Lire la suite