Kyrgios renonce à l’US Open et tacle ses pairs

Nick Kyrgios, l’enfant terrible du tennis mondial, a annoncé ce dimanche renoncer à l’US Open cette saison à cause du coronavirus. Vidéo à l’appui, il a justifié sa décision et taclé certains joueurs du circuit en particulier.

L’US Open, programmé à partir du 31 août à huis clos cette année à cause de la pandémie du coronavirus, demeure en sursis au vu de la situation sanitaire désastreuse aux Etats-Unis et de son évolution effrayante. Cela avait poussé la numéro un mondiale du classement WTA, l’Australienne Ashleigh Barty, à renoncer à ce tournoi du Grand Chelem. Cette nuit, son compatriote Nick Kyrgios a également pris la décision de ne pas se rendre à New-York, pour les mêmes raisons.

Dans une vidéo de 1 minute et 40 secondes dans laquelle il arbore un sweat-shirt aux couleurs du PSG, il justifie son choix par la prudence et des priorités essentielles: la santé et la sécurité. Si il n’a pas égratigné l’organisation du tournoi ni critiqué les sportifs qui se rendront à Big Apple, il n’a toutefois pas manqué de tacler sévèrement plusieurs acteurs du monde de la petite balle verte. En prenant soin de ne nommer personne, il a clairement visé Novak Djokovic, Alexander Zverev ou encore Borna Coric.

« Pour mes Australiens, les centaines de milliers d’Américains qui ont péri »

Il a pointé du doigt les joueurs « dansant sur des tables ou organisant un tournoi d’exhibition pour amasser de l’argent » en pleine crise du Covid-19. Celui qui danse c’est Zverev et l’irresponsable organisateur de l’exhib c’est le numéro un mondial, Djokovic. Il a ensuite appellé ses pairs à « agir de manière responsable » avant d’avouer son déchirement de ne pas pouvoir participer à cette édition. En conclusion, il a fait part de sa compassion et son soutien aux  « Australiens, aux centaines de milliers d’Américains qui ont péri et à tous les autres. »


?ref_src=twsrc%5Etfw

Lire aussi:

US Open: Pas de n°1 mondiale à cause du coronavirus

Kyrgios humilie à nouveau Coric

Toute l’actualité du tennis

Tennis. Reprise sous haute surveillance à Palerme

Cinq mois après l’interruption du circuit à cause de l’épidémie de coronavirus, le tennis reprend lundi avec le tournoi WTA de Palerme. Une semaine aux allures de test. A

Une compétition discrète, mais scrutée : après cinq mois d’interruption en raison de la pandémie de nouveau coronavirus, le tennis mondial reprend sous haute surveillance avec le tournoi féminin de Palerme à partir de lundi, à quelques semaines d’un délicat enchaînement US Open/Roland-Garros.

8 mars : c’est la date à laquelle remontent les derniers matches officiels sur les circuits professionnels, en l’occurrence deux finales dames, à Lyon, en France, et à Monterrey, au Mexique.

LIRE AUSSI : > Une joueuse testée positive au Covid-19 et forfait à Palerme

Depuis, plus de son et plus d’image, exhibitions en tous genres mises à part, en raison de la crise sanitaire mondiale qui chamboule complètement la saison 2020. Le prestigieux tournoi californien d’Indian Wells a été le premier à être annulé début mars. Ont suivi le report à l’automne de Roland-Garros (27 septembre-11 octobre) et l’annulation historique de Wimbledon, en plus des suspensions à rallonge des circuits ATP et WTA.

Si on sait, depuis, qu’aucun tournoi n’…

Lire la suite

Zverev s’adjuge l’UTS2

A l’image de leur premier duel ce samedi, Alexander Zverev a dû recourir à la mort subite pour remporter la finale de l’UTS 2 aux dépens de Félix Auger-Aliassime.

« The Lion » succède à « The Hammer » ! Après Matteo Berrettini lors de la première édition, Alexander Zverev est allé chercher l’UTS 2 à la mort subite aux dépens de Félix Auger-Aliassime. Une finale qui a démarré tambour battant pour l’Allemand qui a rapidement pris quatre points d’avance sur « The Panther » pour s’adjuger le premier quart-temps (19-10). Le Canadien a toutefois eu du répondant, imposant à son adversaire le même traitement à l’entame de la deuxième période de dix minutes mais, au jeu des cartes bonus, Alexander Zverev a su revenir à une longueur sans toutefois renverser la vapeur, permettant à Félix Auger-Aliassime de revenir à une manche partout (13-11).

Sur la lancée de son deuxième quart-temps, « The Panther » n’a pas lâché sa proie mais sans toutefois parvenir à l’achever dans l’immédiat. Alexander Zverev a eu un temps deux points d’avance mais, avec un dernier coup de reins en toute fin de manche, le Canadien a mis une main sur le trophée (17-10). Mais c’étant sans compter sur la combativité de « The Lion ». Les deux joueurs se sont rendu coup pour coup en début de quatrième quart-temps mais, irrémédiablement, l’Allemand s’est rapproché de la mort subite, qui avait déjà décidé de leur premier affrontement ce samedi, match qui lui avait permis de choisir son adversaire en demi-finale. Nettement battu (18-8), Félix Auger-Aliassime a rapidement compris que tout allait se jouer en prolongation. Mais pour le Canadien, ça n’a pas plus souri que la veille. S’il a remporté son premier point de service, Alexander Zverev a répondu immédiatement avant de pousser à la faute son adversaire (2-1).

Un peu plus tôt chez les dames, dans un tableau féminin réduit, la Russe Anastasia Pavlyuchenkova avait eu raison en finale d’Alizé Cornet. Là encore à la mort subite (3-2), au sortir d’une belle bagarre (16-8, 12-11, 11-14, 9-16, 3-1).

Tennis. Palerme : « Un test pour voir si c’est viable dans ces conditions », décrit Fiona Ferro

Le tournoi WTA de Palerme sonne, ce lundi, le retour du tennis professionnel après cinq mois d’interruption en raison de la pandémie de Coronavirus.

Le tournoi WTA de Palerme, qui sonne lundi le retour du tennis professionnel après cinq mois d’interruption en raison de la pandémie de coronavirus, est une semaine test pour voir si c’est viable d’organiser des tournois dans ces conditions, décrit la Française Fiona Ferro, engagée dans le tableau sicilien et aux portes du top 50.

À quoi ressemble un tournoi à l’ère du Covid-19 ?

C’est particulier. Déjà, on a dû arriver trois jours avant le début de la compétition, et dès qu’on est arrivé, on a fait des tests, PCR et sérologique. Il y a un camion et une tente sur le parking de l’hôtel, ça manquait un peu de confidentialité, la tente n’était pas fermée sur les côtés, tout le monde pouvait voir quand ils nous faisaient les tests, c’était bizarre. Ensuite, on a dû attendre 24 heures à l’hôtel pour avoir les résultats du test PCR, et c’est seulement quand on les a eu qu’on a pu aller au club. On a juste été autorisé à aller au supermarché pour acheter de l’eau, sinon on est resté dans l’hôtel. Il y a pas mal de choses différentes de d’habi…

Lire la suite

UTS : Gasquet battu en demie et blessé

Moins de 24 heures après leur premier duel, Alexander Zverev et Félix Auger-Aliassime ont rendez-vous pour le titre ce dimanche à l’UTS deuxième du nom.

Après la victoire de Zverev sur Moutet, le Canadien a en effet profité d’un Richard Gasquet handicapé par une gêne au genou droit. C’est pourtant « The Virtuoso » qui a pris le meilleur départ en remportant le premier quart-temps (19-15). Mais, rattrapé par un physique en difficulté, le Biterrois a vu son niveau de jeu baisser petit à petit.

Une faiblesse sont « The Panther » n’a pas tardé à tirer profit, revenant immédiatement à hauteur (17-12) avant de prendre les devants au tableau d’affichage au terme du troisième quart-temps (20-12). Les dix dernières minutes de jeu ont totalement été à sens unique avec un Auger-Aliassime qui n’a rien laissé à son adversaire pour valider son billet pour la finale (23-7).