Hurkacz: « Le résultat du travail accompli »

Lors d’une finale entre débutants, Hubert Hurkacz a fini par avoir le dernier mot. En deux manches, le Polonais est venu à bout de Jannik Sinner pour remporter ce dimanche à Miami son premier Masters 1000 en carrière. Pour remporter son « plus beau trophée jusqu’à présent », celui qui était tête de série numéro 26 en Floride était conscient qu’il lui « fallait être très solide » afin de venir à bout de l’Italien, « qui est un très bon joueur et qui frappe très fort ». Admettant s’être « tendu » quand Jannik Sinner s’est rapproché dans le deuxième set, Hubert Hurkacz assure avoir sur élever son niveau de jeu « pour gagner quelques points de plus ». Mais ce que le Polonais retient de cette rencontre, c’est qu’il a « l’impression que je l’ai gagné en jouant mon meilleur tennis » tout au long du tournoi, « le résultat du travail accompli avec mon entraîneur », a ajouté ce dernier. A la question de savoir si ce titre sera le premier d’une longue série, Hubert Hurkacz a préféré botter en touche. « Pour la suite, on ne va pas s’emballer et je vais faire en sorte de rester le même, assure le Polonais. Je suis en pleine confiance actuellement, mais on va avancer pas à pas et continuer à travailler, car les autres bossent aussi. »

Sinner : « Je pense que je vais apprendre beaucoup »

Pour son adversaire, cette finale était « ‘je gagne’ ou ‘j’apprends’ ». S’il admet être satisfait de son parcours durant cette quinzaine floridienne, Jannik Sinner a regretté avoir « ait des erreurs dans des dans des moments importants » dans une finale dont il dictait le jeu. « C’est un moment difficile, pour être honnête, assure l’Italien. Perdre cette finale n’est pas facile à accepter. » Mais, faisant contre mauvaise fortune bon cœur, celui qui était tête de série numéro 21 est convaincu que ce revers va le servir. « Je pense que je vais apprendre beaucoup aujourd’hui (dimanche), ajoute Jannik Sinner. Quand tu as 19 ans et que tu joues une finale ici, c’est évidemment difficile nerveusement. Mais j’étais nerveux dès le début du match et même hier. Ce qui est je crois normal. » Un tournoi qui, à ses yeux, « était une grande opportunité pour beaucoup de joueurs » en l’absence des quatre ténors du circuit que sont Novak Djokovic, Rafael Nadal, Roger Federer et Dominic Thiem. Toutefois, Jannik Sinner admet qu’il y a encore du chemin à faire pour rivaliser avec eux. « Les joueurs de notre génération doivent encore prouver qu’ils peuvent battre les grands, résume l’Italien. Cela peut arriver sur un match, mais pas de là à gagner contre eux de façon constante. »

Saint-Malo. L’Open 35 de tennis : « On reste positifs et on avance »

L’Open 35 se déroulera du 2 au 9 mai sur les terres battues de Saint-Malo (Ille-et-Vilaine). Cette 10e édition se déroulera sans public mais avec un plateau jamais aussi relevé. À près de quinze jours de l’événement, point d’étape dans les préparatifs avec le codirecteur.

« On s’adapte, on avance et on reste positifs ». L’Open 35, qui se déroule à Saint-Malo (Ille-et-Vilaine), s’apprête à vivre une édition 2021 encore particulière. Pas de public, donc pas de restauration et un protocole sanitaire couché dans plus de 200 pages éditées par la WTA (Women’s tennis association). Le tournoi international de tennis féminin passe néanmoins un cap cette année en s’inscrivant sur le circuit WTA 125, avec un prize money à 115 000 dollars, contre 80 000 €. Conséquences, « nous aurons un plateau sportif incroyable », assure Baptiste Guermeur, le codirecteur du tournoi. Des joueuses classées jusqu’au 11e rang mondial pourront être de la partie.

Dans la saison des terres battues

Décalé de deux semaines par rapport au planning initial, l’Open 35 se loge en plein dans la saison de terre battue et dans la préparation du Grand Chelem de la porte de Saint-Cloud. « Nous débutons au moment de la seconde …

Lire la suite

Tennis. Novak Djokovic réussit son entrée à Monte-Carlo face à l’Italien Jannik Sinner

Le numéro 1 mondial Novak Djokovic s’est imposé pour son entrée en lice au Masters 1000 de Monte-Carlo, au deuxième tour. Le Serbe a dominé en deux sets Jannik Sinner, 22e joueur mondial (6-4, 6-2).

Novak Djokovic a dominé nettement le prometteur Jannik Sinner (22e mondial) 6-4, 6-2 en 1 h 34, mercredi pour son entrée en lice au deuxième tour du Masters 1000 de Monte-Carlo où il reprend la compétition après son titre à l’Open d’Australie en février.

« Je me suis senti bien, a confirmé le Serbe. Je pense que solide est le bon terme pour définir ma performance. Je sais que je peux toujours faire mieux. Je travaille pour jouer à un niveau encore plus élevé qu’aujourd’hui. Mais je dois être satisfait parce que le tirage au sort m’avait réservé un adversaire compliqué au premier tour : Sinner est en forme et frappe très bien la balle. »

À 19 ans, Sinner est l’une des étoiles montantes du tennis mondial. Il restait sur une finale à Miami. « Je savais que ce serait difficile, alors je suis entré sur le court avec la bonne intensité et bien concentré », a jouté Djokovic.

De son côté, Sinner a estimé qu’à l’exception de quelques points, il n’avait « pas produit un mauvais match ». Mais il a p…

Lire la suite

Tennis. L’Open Galerie Espace Anjou fait son retour à Angers

Annulé l’an passé, le tournoi angevin revient pour une 21e édition du dimanche 18 au dimanche 25 avril, avec un tableau plus homogène que les saisons précédentes. Tableau où le Lambertois Clément Tabur a été invité.

Longtemps ils ont hésité à maintenir le tournoi. Mais, finalement, Alexandre Soulié, le président d’Angers TC et Didier Frézeau, le président du comité de tennis du Maine-et-Loire, ont décidé de faire avec les contraintes sanitaires. L’Open Galerie Espace Anjou aura bien lieu cette année et il débutera le dimanche 18 avril.

LIRE AUSSI. Nicolas Mahut au service – gagnant – du tennis féminin

« Il était important de maintenir le tournoi pour faire vivre notre sport. Et aussi pour permettre à des joueurs professionnels de continuer à vivre », explique Didier Frézeau. « C’est pour eux qu’on le fait, ajoute Alexandre Soulié. On sait que les tennismen pros traversent une période compliquée. »

Avec Clément Tabur

Pour le tableau final, 32 joueurs oscillant entre la 350e et 450e place à l’ATP, sont attendus sur la terre battue des courts du complexe de la Baumette. Parmi eux, beaucoup sont issus des tournois Challengers. On verra notamment le vainqueur de la dernière édition, l’Espa…

Lire la suite

Tennis. Le report de Roland-Garros jugé « ridicule » par Daniil Medvedev

Daniil Medvedev, n°2 mondial au classement ATP, s’est exprimé sur le report de Roland-Garros, le tournoi parisien décalé d’une semaine. « C’est ridicule », a confié le Russe en conférence de presse cette semaine.

Comme si une semaine ça allait changer quelque chose… Daniil Medvedev, n°2 mondial au classement ATP, n’a pas mâché ses mots cette semaine pour qualifier le report de Roland-Garros.

En conférence de presse le week-end dernier, le tennisman russe n’a pas manqué de critiquer cette décision : Comme si une semaine, ça allait changer quelque chose… On parle du Covid. C’est ridicule, il faut bien le dire !

LIRE AUSSI : trois questions sur le report de Roland-Garros

Un report vivement critiqué

Comme Alizé Cornet, qui s’était plainte en évoquant le désastre du ministère des Sports, Medvedev ne comprend pas le report des Internationaux de France. Je ne dis pas ça par rapport à la Fédération française ou le gouvernement, mais par rapport à la situation globale. Comme si on avait l’impression que le Covid allait disparaître en une semaine à Paris​, s’exclame-t-il.

Le tournoi de Roland-Garros, qui devait se dérouler du 23 mai au 6 juin, a été reporté d’une semaine, avait annoncé jeudi la…

Lire la suite