Conflit russo-ukrainien: Svitolina en prend pour son grade

Depuis le début du conflit russo-ukrainien, Elina Svitolina est de loin la joueuse du circuit la plus vindicative, ne manquant jamais une occasion d’appeler ses homologues russes à condamner publiquement les agissements du président Poutine, tout en encourageant la WTA – voire l’ATP – à prendre des mesures concrètes à l’endroit des ressortissants concernés.

Si ce n’est la WTA, l’organisation de Wimbledon a pris l’initiative de sanctionner de manière arbitraire les joueurs et joueuses russes et biélorusses – en les excluant purement et simplement du All England Club pour la grand-messe estivale sur gazon. Ce pour la plus grande satisfaction d’Elina Svitolina: « C’était la bonne chose à faire », souffle l’Ukrainienne dans des propos rapportés par L’Equipe.

L’ATP pas d’accord

Une prise de position radicale qui n’est évidemment pas du goût du président de la Fédération russe de tennis, Shamil Tarpischev. « Il n’est pas nécessaire de faire attention à ça. Ce n’est pas seulement mon opinion, mais aussi ce que pensent les avocats. A cause de toutes ces déclarations, nous [les joueurs russes] pouvons être exclus de certaines compétitions. Maintenant, nous jouons, tout va bien pour nous. C’est stupide de réagir ainsi. Qui est Svitolina ? Absolument personne ! »

Et ce dernier de marteler: « A mon avis, tous les meilleurs joueurs devraient nous soutenir et ainsi défendre le principe de compétition dans le monde du tennis. » L’ATP, opposée à l’initiative de l’organisation de Wimbledon, réfléchit déjà à un plan de contestation. Les points attribués lors du tournoi londonien pourraient être ainsi annulés, en soutien aux joueurs exclus du tableau.

 

Le tableau féminin

ROLAND-GARROS (France, Grand Chelem, terre battue, 21,8 millions d’euros)
Tenante du titre : Barbora Krejcikova (RTC)

1er tour
Swiatek (POL, n°1) – Tsurenko (UKR, Q)
Riske (USA) – Yastremska (UKR)
Schmiedlova (SLQ) – Kucova (SLQ)
Kovinic (MNO) – Samsonova (RUS, n°25)

Halep (ROU, n°19) – Konjuh (CRO)
Zanevska (BEL) – Zheng (CHN)
Cornet (FRA) – Doi (JAP)
Bronzetti (ITA) – Ostapenko (LET, n°13)

Pegula (USA, n°11) – Q.Wang (CHN)
Kalinina (UKR) – Baptista (USA, Q)
Sherif (EGY) – Kostyuk (UKR)
Liu (USA) – Zidansek (SLO, n°24)

Alexandrova (RUS, n°30) – Minnen (BEL)
Begu (ROU) – Paolini (ITA)
Jeanjean (FRA, WC) – Parrizas Diaz (ESP)
Andrianjafitrimo (FRA, WC) – Pliskova (RTC, n°8)

Badosa (ESP, n°3) – Ferro (FRA)
Selekhmeteva (RUS, Q) – Juvan (SLO)
Krunic (SER, Q) – Rakhimova (RUS)
Zhu (CHN, Q) – Kudermetova (RUS, n°29)

Keys (USA, n°22) – Kalinskaya (RUS)
Townsend (USA) – Garcia (FRA)
Volynets (USA, WC) – Golubic (SUI)
Rus (PBS) – Rybakina (KAZ, n°16)

Collins (USA, n°9) – Tomova (BUL, LL)
Rogers (USA) – Martincova (RTC)
Udvardy (HON) – Contereras Gomez (MEX, Q)
Peterson (SUE) – Kasatkina (RUS, n°20)

Giorgi (ITA) – Zhang (CHN)
Bara (ROU, Q) – Putintseva (KAZ)
Brengle (USA) – Buzarnescu (ROU, LL)
Paquet (FRA) – Sabalenka (BIE, n°7)

Linette (POL) bat Jabeur (TUN, n°6) : 3-6, 7-6 (4), 7-5
Trevisan (ITA) – Dart (GBR)
Grammatikopoulou (GRE, Q) – Saville (AUS, WC)
Bondar (HON) – Kvitova (RTC, n°32)

Kerber (ALL, n°21) – Frech (POL)
Watson (GBR) – Jacquemot (FRA, WC)
Sasnovich (BIE) bat X.Wang (CHN) : 6-4, 6-1
Noskova (RTC, Q) – Raducanu (GBR, n°12)

Bencic (SUI, n°14) – Jani (HON, LL)
Andreescu (CAN) – Bonaventure (BEL, Q)
Siniakova (RTC) bat Martic (CRO) : 6-4, 7-6 (6)
Mladenovic (FRA) – Fernandez (CAN, n°17)

Anisimova (USA, n°27) – Osaka (JAP)
Bjorklund (SUE, Q) – Vekic (CRO, Q)
Muchova (RTC) bat Monnet (FRA, WC) : 6-3, 6-3
Burel (FRA) – Sakkari (GRE, n°4)

Kontaveit (EST, n°5) – Tomljanovic (AUS)
Sharma (AUS) – Gracheva (RUS)
Davis (USA) – Bouzkova (RTC)
Ruse (ROU) – Mertens (BEL, n°31)

Gauff (USA, n°18) – Marino (CAN, Q)
Van Uytvanck (BEL) – Li (USA)
Haddad Maia (BRE) bat Bucsa (ESP, Q) : 6-3, 1-6, 6-2
Kanepi (EST) bat Muguruza (ESP, n°10) : 2-6, 6-3, 6-4

Azarenka (BIE, n°15) – Bogdan (ROU)
Dodin (FRA) – Petkovic (ALL)
Danilovic (SER, Q) – Galfi (HON)
Teichmann (SUI, n°23) bat Pera (USA) : 6-2, 6-1

Cirstea (ROU, n°26) bat Maria (ALL) : 6-3, 6-3
Stephens (USA) bat Niemeier (ALL, Q) : 5-7, 6-4, 6-2
Osorio (COL) bat Tan (FRA, WC) : 6-4, 6-3
Parry (FRA) – Krejcikova (RTC, n°2)

Le tableau masculin

ROLAND-GARROS (France, Grand Chelem, terre battue, 21,8 millions d’euros)
Tenant du titre : Novak Djokovic (SER)

1er tour
Djokovic (SER, n°1) – Nishioka (JAP)
Molcan (SLQ) – Coria (ARG)
Bedene (SLO) bat O’Connell (AUS, WC) : 6-2, 6-4, 6-7 (5), 6-1
Cuevas (URU) bat Brooksby (USA, n°31) : 6-2, 6-1, 6-2

Dimitrov (BUL, n°18) bat Giron (USA) : 6-1, 6-1, 6-1
Coric (CRO) bat Taberner (ESP) : 3-6, 6-2, 6-3, 6-1
Munar (ESP) bat Altmaier (ALL) : 6-1, 6-3, 4-6, 6-3
Schwartzman (ARG, n°15) bat Kuznetsov (RUS, Q) : 6-3, 1-6, 6-4, 6-2

Auger-Aliassime (CAN, n°9) bat Varillas (PER, Q) : 2-6, 2-6, 6-1, 6-3, 6-3
Ugo Carabelli (ARG, Q) – Karatsev (RUS)
Tabilo (CHI) – Gojo (CRO, Q)
Krajinovic (SER) – Opelka (USA, n°17)

Van de Zandschulp (PBS, n°26) bat Kotov (RUS, Q) : 6-3, 3-6, 6-3, 6-2
Fognini (ITA) – Popyrin (AUS)
Wawrinka (SUI) – Moutet (FRA, WC)
Thomspon (AUS) – Nadal (ESP, n°5)

Zverev (ALL, n°3) – Ofner (AUT, Q)
Lajovic (SER) – Baez (ARG)
Nakashima (USA) – Majchrzak (POL)
Griekspoor (PBS) – Davidovich Fokina (ESP, n°25)

Isner (USA, n°23) bat Halys (FRA) : 7-6 (4), 4-6, 7-6 (1), 7-6 (6)
Barrère (FRA, WC) bat Daniel (JAP) : 3-6, 6-2, 0-6, 6-3, 6-4
Mmoh (USA) – Zapata Miralles (ESP, Q)
Rodriguez Taverna (ARG, Q) – Fritz (USA, n°13)

Norrie (GBR, n°10) – Guinard (FRA, WC)
Kubler (AUS, Q) – Kudla (USA)
Dellien (BOL) bat Thiem (AUT) : 6-3, 6-2, 6-4
Borges (POR, Q) – Khachanov (RUS, n°21)

Korda (USA, n°27) – Millman (AUS)
Harris (AFS) – Gasquet (FRA)
Ramos-Vinolas (ESP) – Kokkinakis (AUS)
Londero (ARG, LL)- Alcaraz (ESP, n°6)

Ruud (NOR, n°8) – Tsonga (FRA, WC)
Ruusuvuori (FIN) – Humbert (FRA)
Sousa (POR) – Tseng (TAI, Q)
Gojowczyk (ALL) – Sonego (ITA, n°12)

Tiafoe (USA, n°24) – Bonzi (FRA)
Lehecka (RTC) – Goffin (BEL)
Cecchinato (ITA) – Andujar (ESP)
Zeppieri (ITA, Q) – Hurkacz (POL, n°12)

Shapovalov (CAN, n°14) – Rune (DAN)
Martinez (ESP) – Laaksonen (SUI)
Gombos (SLQ, Q) – Cachin (ARG, LL)
Gaston (FRA) – De Minaur (AUS, n°19)

Evans (GBR, n°29) – F.Cerundolo (ARG)
M.Ymer (SUE) – Duckworth (AUS)
Pouille (FRA, WC) – Kolar (RTC, Q)
Musetti (ITA) – Tsitsipas (GRE, n°4)

Rublev (RUS, n°7) – Kwon (CdS)
Mannarino (FRA) – Delbonis (ARG)
Paire (FRA) – Ivashka (BIE)
Garin (CHI) – Paul (USA, n°30)

Basilashvili (GEO, n°22) – Cressy (USA)
McDonald (USA) – Agamenone (ITA, LL)
Carballes Baena (ESP) – Otte (ALL)
Fratangelo (USA, Q) – Sinner (ITA, n°11)

Carreno Busta (ESP, n°16) – Simon (FRA, WC)
Vesely (RTC) – Johnson (USA)
Fucsovics (HON) – Blancaneaux (FRA, Q)
Balazs (HON) – Cilic (CRO, n°20)

Kecmanovic (SER, n°28) – Etcheverry (ARG)
Rinderknech (FRA) – Bublik (KAZ)
Berankis (LIT) – Djere (SER)
Bagnis (ARG) – Medvedev (RUS)

Barrère s’est arraché

Huitième de finaliste de Roland-Garros en 2019, sa meilleure saison jusque-là (il avait atteint la 80eme place mondiale), Grégoire Barrère n’avait plus remporté un match Porte d’Auteuil depuis. Le Francilien de 28 ans est retombé au 209eme rang mondial et dispute Roland-Garros grâce à une wild-card. Une invitation à laquelle il a fait honneur, avec une victoire au premier tour contre Taro Daniel (105eme) : 3-6, 6-2, 0-6, 6-3, 6-4 en 3h16. Le Français et le Japonais, qui s’étaient déjà affrontés au premier tour de l’US Open 2020 (victoire de Barrère en quatre sets), ont alterné le bon et le moins bon dans cette partie marquée par dix breaks. Breaké d’entrée de match, Daniel a réagi en remportant facilement le premier set, mais a perdu le deuxième en cédant les quatre derniers jeux du set. Dans le troisième, il a fait exploser Barrère en lui prenant trois fois son service et en signant deux jeux blancs. Mais Barrère, poussé par le public, a magnifiquement réagi en remportant les deux derniers sets, avec un break à 2-1 dans le quatrième et à 1-1 dans le cinquième. Voici donc un premier Français au deuxième tour ! Quentin Halys, opposé à John Isner, va désormais tenter de le rejoindre.

Roland-Garros : quatre grands favoris au démarrage du tournoi

Dimanche 22 mai, c’est le début du tournoi de Roland-Garros 2022. 600 000 spectateurs sont attendus pendant cette quinzaine. Le journaliste Fabien Lévêque était en direct pour annoncer les grands favoris du tournoi.

Le tournoi de Roland-Garros revient dimanche 22 mai, avec de grands favoris. « Chez les hommes, il y a trois grands favoris cette année. Novak Djokovic, qui vient défendre son trophée. Le numéro 1 mondial qui arrive en forme, au bon moment après avoir remporté le Masters 1000 de Rome. On pense aussi évidemment à Rafael Nadal, treize fois vainqueur ici, Porte d’Auteuil, mais qui arrive légèrement blessé au pied gauche depuis une dizaine de jours« , explique Fabien Lévêque. « Enfin, le troisième favori est aussi Espagnol. C’est le jeune phénomène Carlos Alcaraz, 19 ans seulement. Il est le seul en 2022 à avoir battu Nadal et Djokovic dans le même tournoi« , ajoute-t-il.

Iga Swiatek invaincue depuis février

« Chez les femmes, une grande favorite. Elle est Polonaise. Elle s’appelle Iga Swiatek. 20 ans seulement. Elle a déjà remporté Roland-Garros il y a deux ans (…) 28 victoires consécutives sur le circuit. Iga Swiatek est invaincue depuis le mois de février« , rappelle le journaliste.

Lire la suite