Cincinnati: Monfils perd d’entrée

Gael Monfils s'arrête dès le premier tour du Masters 1000 de Cincinnati, battu mardi par le local Frances Tiafoe (7-6, 6-3). Le n°1 français (15e mondial) avait servi pour le set dans la première manche, à 5-3, et s'est aussi procuré quatre balles de set dans le tie-break, qu'il menait 6-3 avant de perdre 9-7 face à l'Américain de 21 ans - 52e joueur mondial. Pour rappel, Gael Monfils avait déclaré forfait il y a trois jours pour sa demi-finale au Masters 1000 de Montréal, où il devait affronter Rafael Nadal seulement deux heures après avoir battu Roberto Bautista Agut (6-4, 3-6, 7-6).

Tennis. ATP : Duckhee Lee, premier joueur sourd du circuit

Ce lundi, le jeune Sud-Coréen Duckhee Lee, sourd de naissance, affronte Henri Laaksonen lors du tournoi de Winston-Salem (États-Unis). À 21 ans, il dispute son premier match dans un tableau principal d’un tournoi ATP.

« Je suis vraiment excité d’être là. Je suis nerveux, je vais faire de mon mieux. » Duckhee Lee, 21 ans, dispute ce lundi son premier match dans un tableau principal d’un tournoi ATP. À Winston-Salem (Caroline du Nord), le jeune Sud-Coréen, 212e au classement mondial, affronte le Finlandais Henri Laaksonen.

Cette rencontre marque une première sur le circuit ATP : Duckhee Lee devient le premier joueur professionnel sourd à participer à un tableau principal. C’est à l’âge de 6 ans que le jeune homme a appris sa surdité. Une particularité sur le circuit mondial et sur les courts : « Je ne peux pas entendre le bruit de la balle. Il faut vraiment que je me concentre dessus et sur les gestes de mon adversaire. » L’arbitre doit également faire plus de gestes qu’à l’accoutumée, pour signifier à Duckhee Lee l’arrêt du jeu par exemple.

« On m’a dit que je ne pourrais jamais être un grand joueur à cause de ma surdité. J’ai voulu arrêter le tennis, mais en même temps, j’ai voulu ...

Lire la suite

Qualifs: Mahut avance

Nicolas Mahut a franchi lundi le premier tour des qualifications de l’US Open. Opposé à l’Américain Maxime Cressy, 222e joueur mondial, le Français s’est imposé en trois sets après 2h14' de jeu, malgré une entame poussive (3-6, 7-5, 6-1). Il affrontera en demi-finales de ce mini-tournoi l’Allemand Dominik Koepfer.

Tennis. Medvedev, une étoile dans le ciel de Cincinnati

Fort de son succès ce dimanche lors des Masters 1000 de Cincinnati, Daniil Medvedev s’est révélé aux yeux du grand public comme le possible successeur des Nadal, Djokovic et Federer. L’actuel numéro 5 mondial appartient désormais des joueurs à suivre sur les prochains Grands Chelem.

Trois tournois pour deux finales, à Washington et Montréal, et un titre, dimanche au Masters 1000 de Cincinnati. Daniil Medvedev pourrait devenir le joueur de la jeune génération qui privera Djokovic, Nadal ou Federer du prochain tournoi du Grand Chelem ? Le Russe aborde en tout cas l’US Open (26 août-8 septembre) en ayant gagné plus de matchs cette saison que chaque membre du trio infernal.

 

Sur le court, il rappelle, notamment par cette façon d’attendre le service adverse quasiment droit, les épaules et la raquette très légèrement en avant, son compatriote Andreï Chesnokov, pionnier du tennis russe qui avait remporté le tournoi de Monte-Carlo en 1990, à l’époque sous la bannière soviétique.
Mais la nonchalance du jeune est bien moins profonde que celle de l’ancien.

Comme Kyrgios, Paire ou Fognini, Medvedev est en effet enclin au décrochement mental et à l’extériorisation de sa frustration avec destruc...

Lire la suite

Medvedev, une ascension en chiffres

Vainqueur dimanche soir de son premier Masters 1000, à Cincinnati, Daniil Medvedev est désormais n°5 mondial. Le Russe de 23 ans est le joueur qui a le plus gagné cette année sur le circuit ATP.

5- Daniil Medvedev atteint ce lundi le meilleur classement de sa carrière. Une semaine après avoir intégré le Top 10, le Russe se hisse directement au cinquième rang, derrière le "Big Three" Djokovic-Nadal-Federer, et Dominic Thiem. Une récompense logique pour un joueur qui, après avoir disputé sa première demi-finale à Monte-Carlo, puis sa première finale à ce niveau à Montréal, a décroché son plus beau titre, dimanche, à Cincinnati, aux dépens de David Goffin (7-6 [3], 6-4).

57- Le classement de Medvedev, l'an passé, à la même époque. A Cincinnati, il était passé par les qualifications avant de se faire balayer par Borna Coric au 1er tour (6-3, 6-2). La semaine suivante, il avait remporté le deuxième titre de sa carrière, à Winston-Salem, posant les bases d'une belle fin de saison où il s'offrira notamment le tournoi ATP 500 de Tokyo.

44- Le nombre de victoires décrochées par Medvedev depuis le début de la saison. C'est plus que tout autre joueur sur le circuit ATP, même Rafael Nadal (41), Roger Federer (39) et Novak Djokovic (38), mais c'est aussi lié au fait que le Russe a disputé plus de tournois qu'eux. Parmi ces succès, Medvedev a dominé deux fois Djokovic (Monte-Carlo et Cincinnati). Il en a décroché la majorité sur dur, là où ses résultats sont le plus impressionnants: aucun autre joueur n'a remporté plus de 20 matches cette année sur cette surface, alors que le Russe en est déjà à 31.

1h35- La durée de la finale du Masters 1000 de Cincinnati dimanche, où il a fait preuve de maîtrise pour dominer Goffin. "Il est super solide, il ne rate rien. C'est comme jouer contre un mur, a réagi le Belge. Il joue croisé, il rejoue croisé, il attend la bonne balle. Son rythme n'est pas très rapide, mais il n'est pas lent non plus. C'est particulier de jouer contre lui. Tout le monde a du mal contre lui parce qu'il est très régulier, avec encore plus de confiance à présent." 

18- Le nombre de matches disputés par Medvedev en l'espace de 20 jours. Avant Cincinnati, le Russe avait atteint la finale à Washington (battu par Kyrgios) puis à Montréal (battu par Nadal). Face à Goffin, Medvedev était à la limite de la rupture. "J'étais épuisé pendant le match. J'avais des crampes dans le dernier jeu. J'ai essayé de ne pas le montrer. A 5-3, 15-40, j'ai enchaîné quatre super services. Je n'avais plus de force, a-t-il expliqué. Maintenant j'ai juste besoin de rester au lit pendant 24 heures à regarder la TV. J'espère que je serai frais pour l'US Open."