Cincinnati: Mannarino sur sa lancée

Adrian Mannarino, intéressant à Montréal, a prolongé la bonne dynamique en écrasant Christian Garin lundi, au premier tour du Masters 1000 de Cincinnati (6-4, 6-1).

Le 59e joueur mondial (Garin est 32e) profite en plus du forfait de Rafael Nadal, qu'il aurait affronté ensuite. Au lieu de quoi, il jouera contre Mikhail Kukushkin, qu'il vient de battre au premier tour du Masters 1000 de Montréal (6-4, 6-4).

Au Québec, le Français avait ensuite roulé sur Borna Coric (6-2, 6-1) avant de s'incliner en huitièmes devant Fabio Fognini (6-2, 7-5).

Pas de retrouvailles Williams-Ramos à l’US Open

Près d’un an après le clash et la polémique les ayant opposés, l’arbitre Carlos Ramos et Serena Williams ne se croiseront pas sur les courts de l’US Open 2019. La fédération américaine l’a confirmé ce vendredi.

Une raquette jetée et cassée, un coaching de Patrick Mouratoglou, et enfin, quelques mots déplacés à l’encontre du juge-arbitre Carlos Ramos, Serena Williams était lentement mais sûrement sortie de ses gonds, et de sa finale. Défaite par Naomi Osaka lors de ce fameux match, l’Américaine avait très mal supporté, et encore plus mal digéré, les trois "warnings" infligés par le Portugais. Pour éviter à ces deux-là de se recroiser lors de l’ultime Grand Chelem de la saison, la fédération américaine de tennis a confirmé ce vendredi, par la voix de sa responsable Stacey Allaster, que Ramos n’arbitrerait aucun match de la cadette des Williams, pas plus que de sa sœur Venus.

Depuis un an, Carlos Ramos n’a d’ailleurs jamais plus arbitré Serena. Et pour que les choses restent calmes du côté de New York, Stacey Allaster a donc indiqué dans une interview donnée ce vendredi au New-York Times, que le Portugais et l’Américaine ne se retrouveraient pas sur les courts de l’US Open. Une décision qui ne sera toutefois "valable qu'en 2019". Allaster veut simplement éviter toute nouvelle polémique et indique: "Nous n’avons pas besoin de revivre cela. Nous souhaitons rester concentrés sur la compétition et aller de l’avant. Il y a plus de 900 matches à disputer pendant le tournoi, et Carlos (Ramos) aura largement de quoi s’occuper."

L’an passé, Serena Williams s’en était finalement tirée avec une amende de 17000 dollars (environ 15 000 euros), mais les avis étaient restés très partagés quant à la responsabilité de l’un et de l’autre. Steve Simon, patron de la WTA, avait par exemple jugé inappropriée l’attitude de Ramos, mais dans le même temps, la puissante Fédération internationale de tennis avait apporté tout son soutien au juge-arbitre. En 2019, l’US Open devrait être préservé de toute suite concernant ce triste épisode. A moins que d’autres acteurs ne souhaitent reprendre les rôles.

Tennis. Masters 1000 – Cincinatti : Djokovic éliminé en demi-finales à Cincinnati par Medvedev

Le Serbe Novak Djokovic, N.1 mondial, a été éliminé samedi en demi-finales du tournoi Masters 1000 de Cincinnati par la tête de série N.9 le Russe Daniil Medvedev, 3-6, 6-3, 6-3.

Daniil Medvedev se défait de Djokovic et rallie la finale ! Le Russe s’est imposé en trois sets 3-6, 6-3, 6-3. Medvedev, 23 ans, sera opposé dimanche en finale au Belge David Goffin, 19e mondial, qui a éliminé dans l’autre demi-finale le Français Richard Gasquet, 56e, 6-3, 6-4.

Djokovic, 32 ans, disputait son premier tournoi depuis sa victoire à Wimbledon en juillet. Il avait renoncé à disputer la semaine dernière le tournoi de Montréal, remporté par l’Espagnol Rafael Nadal aux détriments de… Medvedev.
Le finaliste malheureux avait néanmoins signé dès lundi, avec une 8e place, le meilleur classement ATP de sa carrière, un peu moins d’un mois après avoir intégré le top 10 pour la première fois.

++ Retrouvez toute l’actualité du tennis

Samedi à Cincinnati, Novak Djokovic semblait contrôler le match, remportant le premier set 6 jeux à 3. Mais il n’a pu répondre lorsque son adversaire a accentué la pression pour égaliser à un set partout, après avoir gagné 12 des 14 derniers points du 2e set, puis mener 3-1 dans...

Lire la suite

Medvedev, le tube de l’été fatal à ‘Djoko’

Irrésistible, et déjà finaliste à Washington et Montréal, Daniil Medvedev a même surpris le n°1 mondial Novak Djokovic en demi-finales du Masters 1 000 de Cincinnati (3-6, 6-3, 6-3). Le Russe visera face à David Goffin, tombeur de Richard Gasquet, son premier grand titre en carrière.

Personne n’a fait mieux que lui en 2019. Aussi simple que ce bilan de 43 victoires cette année, Daniil Medvedev (23 ans) n’en finit plus de s’imposer comme l’homme en forme de l’année, mais plus encore de cet été avec désormais trois finales de rang à son actif. Après Washintgon et Montréal (*), c’est une finale à Cincinnati que le jeune Russe rallie à la faveur d’un nouvel exploit majeur aux dépens du n°1 mondial Novak Djokovic, tenant du titre (3-6, 6-3, 6-3).

A ceci près que la performance n’est pas inédite face au ‘Djoker’ pour le n°8 mondial, qui avait déjà pris le meilleur cette saison sur son illustre adversaire à Monte-Carlo, déjà en trois sets (6-3, 4-6, 6-2). Dominer le Serbe sur terre et sur dur dans la même saison, ça n’est pas donné tout le monde et Medvedev rejoint ici un cercle très fermé, qui suffit à classer le talent du jeune homme : Andy Murray, Rafael Nadal et Roger Federer, s’il vous plaît !

Aces sur seconde balle

Un Medvedev pourtant tout proche de la rupture quand il s’est retrouvé mené 6-3, 3-3, 30-40 sur son service : "Pour être honnête, j’ignore comment j’ai fait, avouait après coup le vainqueur au micro d’ESPN. J’étais tellement fatigué dans le premier set et à jouer Novak, je me disais que je n’étais pas capable de garder l’intensité." Un ace –16 au total, Djokovic n’en avait jamais concédé autant cette saison dans un match en 3 sets - va alors le sauver d’un nouveau break, avant une intervention du kiné pour manipuler son bras droit.

La victoire était encore loin, mais l’hommage que lui rendra Djokovic en conférence de presse exprimait tout le respect inspiré par le sursaut qui allait suivre, fatal à un patron du circuit impressionné notamment par l’agressivité à ce moment du moment du match d’un Medvedev capable de frapper alors ses aces sur seconde balle – cinq en tout ! "Quand un joueur sert à 205km/h en seconde, ne fait pas beaucoup de doubles et réussit chaque coup, il ne reste qu'à lui tirer mon chapeau et le féliciter", a salué « Nole ».

Medvedev n’aura pas Nadal face à lui dimanche en finale, mais le Belge David Goffin, tombeur de Richard Gasquet et qui atteint sa première finale de Masters 1 000 à 28 ans. Le Russe, soumis à un rythme de stakhanoviste depuis trois semaines, a encore besoin de mobiliser ses dernières ressources pour récompenser sa saison par un grand titre et garnir un palmarès encore limité cette année à une seule victoire finale à Sofia.  

------------------------------------
(*) Kyrgios (Washington) et Nadal (Montréal) avait dominé Medvedev.       

Cincinnati: Djokovic renversé par Medvedev

Deux finales de Masters 1 000 en deux semaines, c'est l'énorme bilan de Daniil Medvedev, qui a créé la sensation dans la nuit de samedi à dimanche, à Cincinnati, où le n°1 mondial Novak Djokovic a subi la loi du n°8 mondial en demi-finales.

Le Russe, qui avait déjà débuté sa tournée nord-américaine par une première finale à Washington, s'impose, malgré la perte du premier set, en 3 manches (3-6, 6-3, 6-3) et peut se targuer désormais d'avoir dominé le Serbe tant sur terre que sur dur cette saison ; une performance rare, qui le hisse aux côtés de cadors : Andy Murray, Rafael Nadal et Roger Federer, les seuls jusqu'à présent capables d'un tel bilan face au 'Djoker', rien que ça ! 

Medvedev (23 ans) tentera ce dimanche face au Belge David Goffin, tombeur de Richard Gasquet un peu plus tôt, de remporter le premier grand titre d'une jeune carrière déjà si prometteuse. Aucun des 2 finalistes n'a jamais remporté un Masters 1 000 à ce jour.