Tournoi des 6 nations. L’Écosse s’inquiète d’un probable report du match face à la France

La menace d’une annulation ou d’un report du match France – Ecosse pèse de plus en plus, tandis que 14 cas de Covid-19 ont été détectés au sein du XV de France. La perspective d’un report n’enchante pas le XV du Chardon.

Après la découverte de nouveaux cas de Covid-19 dans le groupe France (10 joueurs et 4 membres du staff, dont le sélectionneur Fabien Galthié), la réception de l’Écosse par le XV de France, prévue dimanche prochaine au Stade de France est plus que jamais compromise.

Le comité Six nations se réunira mercredi pour examiner la situation, et pourrait annoncer le report de la rencontre. « Si la décision devait aller dans le sens d’un report, le match serait planifié à la date la plus proche », fait savoir le comité d’organisation.

LIRE AUSSI. Report ou maintien, le sort du match face à l’Écosse sera connu mercredi

Une perspective qui n’enthousiasme pas les Écossais. « Tout report aura des conséquences sur le calendrier de disponibilité des joueurs convenu avec les clubs, ce qui pourrait aboutir à l’indisponibilité de dix d’entre eux pour la sélection si le match devait être reprogrammé », a souligné Scottish Rugby dans un communiqué.

« Nous allons travailler en étroite col…

Lire la suite

Top 14. Toulon douché par Bayonne à domicile

Une semaine après la claque reçue à Clermont, Bayonne s’est imposé à Toulon (16-14), contre une équipe varoise apathique, privée d’une vingtaine de joueurs, ce vendredi 26 février en soirée pour ce match en retard de la 14e journée du Top 14.

Un succès précieux pour l’Aviron Bayonnais ! Les Basques sont allés s’imposer sur la pelouse de Toulon en match en retard de la 14e journée de Top 14. Avec ce succès, les Bayonnais (13e) reviennent à une longueur de Pau, en ayant toujours un match en retard et se relancent sérieusement dans la lutte pour le maintien.

Deuxième défaite de rang à domicile pour le RCT

De son côté, Toulon perd des points précieux et reste bloqué à la sixième place du Top 14 avant de recevoir le Racing 92 le week-end prochain. Deux semaines après leur première défaite à domicile en un an et demi, les Toulonnais sont retombés dans leurs travers. Dépassés, en manque de solution, les hommes de Patrice Collazo n’ont jamais réussi à développer leur rugby.

LIRE AUSSI. Rugby. À 27 ans, Gabriel Lacroix met fin à sa carrière

Dès les premières minutes, les hommes de Yannick Bru ont immédiatement montré un visage combatif grâce notamment aux retours de Ducat, Ulugia, Luamanu et …

Lire la suite

Pro D2. Angoulême – RC Vannes : « Beaucoup de motifs de satisfaction » selon Jean-Noël Spitzer

​Le RC Vannes s’est imposé avec la manière, vendredi soir (6-38) contre Angoulême. Les réactions des deux staffs.

Jean-Noël Spitzer, entraîneur du RC Vannes : « Oui, il y a beaucoup de motifs de satisfaction ce soir. Déjà, on avait perdu toutes nos confrontations de Pro D2 ici, à Chanzy. Les précédentes années, on avait été pénalisés, pris des essais sur infériorité numérique… C’est le scénario qu’on a craint, notamment en fin de première mi-temps, puisqu’Angoulême revenait dans le match, nous provoquait avec un jeu court. On a fait des efforts dès le début du match. Les joueurs étaient investis. On s’était dit qu’il fallait profiter d’être sur le terrain pour essayer de valider des séquences de jeu. »

++ Pro D2. Le RC Vannes en démonstration à Angoulême

Tanguy Kerdrain, entraîneur des avants du SA XV : « La différence entre nous et le RC Vannes, elle est dans la capacité à faire des choses simples, à se connecter. Vannes était fort aussi dans ce qu’elle a engagé, avec parfois du déchet, mais aussi de la réussite. L’équipe vannetaise est rigoureuse. De notre côté, il y a quinze minutes qui sont, selon moi, inacceptables. On n’a pas le droit de faire des entames comme ça, on n’est …

Lire la suite

XV de France. Roxana Maracineanu : « L’autorisation de disputer le Tournoi peut être retirée »

Roxana Maracineanu, la ministre déléguée aux Sports, a mis la pression sur la Fédération française de rugby vendredi, après les nombreux cas de Covid-19 au sein des Bleus. Elle affirme que le gouvernement peut « retirer » au XV de France « l’autorisation » de disputer le Tournoi des 6 Nations.

La ministre déléguée aux Sports Roxana Maracineanu a mis vendredi la pression sur la Fédération française de rugby (FFR), exhortée d’expliquer la cascade de contaminations au Covid-19 au sein du XV de France, qui a entraîné jeudi le report du match contre l’Écosse prévu initialement dimanche.

 Si jamais rien ne se passe, si on ne recherche pas cette chaîne de contaminations et qu’on ne nous explique pas comment ça a pu arriver, alors l’autorisation qui a été donnée (pour disputer le Tournoi des Six nations) peut être retirée ​, a mis en garde la ministre sur La chaîne L’Équipe.

 On a demandé cette enquête (jeudi) à la FFR et à Bernard Laporte, qui est lui-même venu nous voir avant le Tournoi pour nous présenter le protocole et nous dire que tout allait bien se passer. Maintenant que l’on constate que ce n’est pas le cas, j’attends qu’il vienne nous expliquer ce qu’il en a été ​, a prévenu la m…

Lire la suite

Pro D2. Le RC Vannes en démonstration à Angoulême

Le RC Vannes s’est largement imposé contre Soyaux-Angoulême (6-38), vendredi soir. Les Vannetais ont récité leur rugby et ont même accroché le bonus offensif dès la 30e minute, ne laissant aucune chance au SA XV.

Jean-Noël Spitzer attendait une réponse de son équipe, après le match nul à domicile contre Nevers, la semaine passée. C’est chose faite sur le terrain d’Angoulême, et avec la manière. Dans un duel des extrêmes, entre l’un des leaders de la Pro D2 et le dernier du championnat, le RC Vannes a fait parler tout son talent, pour étouffer le SA XV.

Les Vannetais prenaient le jeu à leur compte dès l’entame du match, privant de ballons le SA XV. Quinze premières minutes angoumoisines  inacceptables ​, selon Tanguy Kerdrain, entraîneur des avants.

++ Pro D2. Le RC Vannes s’offre un festival offensif et la place de leader à Angoulême

Après plusieurs ballons portés, c’est finalement un coup de pied bien senti de Pierre Popelin pour Jérémie Abiven qui permettait au RCV d’inscrire le premier essai de la partie. Seul sur l’aile gauche, le troisième ligne breton filait dans l’en-but (0-5, 11’).

« Les joueurs très investis »

Deux minutes plus tard, la même combinaison permettait à Gwenaël …

Lire la suite