Top 14. Toulouse corrige le Stade Français et prend la tête

Le Stade Toulousain a pris dimanche les commandes du Top 14 à la faveur de son succès bonifié (48-24) sur le Stade Français, l’un de ses rivaux historiques, en clôture d’une 14e journée perturbée par la crise sanitaire.

Avec le retour au premier plan des Parisiens après plusieurs années de disette, le « Classico » du rugby français a retrouvé cette saison de sa superbe, du moins sur le papier.

Car la fraîche ambiance du stade Ernest-Wallon, vidé de ses supporters, n’avait dimanche soir rien à voir avec celle des affrontements fastueux des années 2000, de cette rivalité montée en épingle entre le clinquant du club de la capitale et les garants de l’ovalie provinciale.

Sans danseuses dénudées ni cracheurs de feu, le duel entre deux des meilleures attaques du championnat a tout de même tenu ses promesses au tableau d’affichage, grâce notamment aux sept essais toulousains.

Un succès bonifié qui permet donc aux locaux de ravir la tête du classement aux Rochelais, dont le choc au sommet contre le Racing 92 a été reporté en raison de cas positifs au Covid-19 au sein de son effectif et de symptômes douteux chez d’autres joueurs.

Lire la suite

XV de France. L’ex-arbitre Jérôme Garcès intègre l’encadrement des Bleus

Le sélectionneur Fabien Galthié a choisi d’intégrer l’ancien arbitre français Jérôme Garcès à l’encadrement du XV de France. L’objectif est réduire les problèmes de discipline des joueurs de l’équipe de France.

L’ancien arbitre de rugby français Jérôme Garcès, au sifflet lors de la finale de la Coupe du monde 2019, a intégré l’encadrement du XV de France pour l’aider à réduire ses problèmes de discipline, a indiqué mercredi le sélectionneur Fabien Galthié.

« Mieux jouer notre rugby »

Nous avons mis dans l’entraînement un contenu autour de l’arbitrage. C’était quelque chose qui était parfois appréhendé de manière pas assez précise pour nous, à notre avis, et les conséquences sont parfois importantes dans un match, a expliqué le sélectionneur français lors de la présentation à la presse de l’édition 2021 du Tournoi des six nations (6 février – 20 mars).

Alors aujourd’hui nous avons intégré dans le staff Jérôme Garcès, qui est une référence en France dans l’arbitrage, qui vit avec nous et apporte sa vision et qui nous permet de comprendre comment on peut mieux jouer notre rugby avec notre arbitre. C’est jouer avec et pas le contraire, a poursuivi Galthié.

Garcès, 47 ans, avait terminé s…

Lire la suite

Top 14. Décimé par les blessures, Clermont recrute le deuxième ligne néo-zélandais Joel Everson

En quête d’une recrue pour pallier les nombreuses blessures, Clermont a engagé le deuxième ligne néo-zélandais Joel Everson. À l’essai depuis une dizaine de jours, Everson sera « rapidement qualifié ».

Clermont a engagé le deuxième ligne néo-zélandais Joel Everson, 30 ans, jusqu’à la fin de la saison afin de sécuriser un poste décimé par les blessures durant ces dernières semaines, a annoncé mercredi le club de Top 14 dans un communiqué.

« Rapidement qualifié »

Ce joueur massif (2,08 m, 128 kg), formé à Canterbury (Nouvelle-Zélande) et qui évoluait au Japon sous les couleurs des Hino Red Dolphins (banlieue de Tokyo), doit apporter sa densité afin de sécuriser l’axe droit de la mêlée au cas où, d’après l’entraîneur des Jaunards Franck Azéma, cité dans le communiqué.

Ces dernières semaines, l’ASM avait dû composer avec les blessures des joueurs de deuxième ligne Sébastien Vahaamahina, Sitaleki Timani et Paul Jedrasiak et était en quête d’un élément supplémentaire.

À l’essai depuis une dizaine de jours, Everson sera rapidement qualifié afin de pouvoir débuter sous ses nouvelles couleurs, a indiqué Clermont.

Lire la suite

XV de France: Ollivon rassurant, Alldritt sur le retour

C’était un des sujets d’inquiétude pour Fabien Galthié. Capitaine du XV de France, Charles Ollivon a dû quitter la pelouse très tôt lors du match entre Toulon et le Stade Français Paris, dimanche dernier en clôture de la 19eme journée du Top 14. Comme sonné après un choc tête contre tête avec le Parisien Antoine Burban, le troisième-ligne du RCT n’avait pas répondu favorablement au protocole commotion. Présent face à la presse ce mercredi, Charles Ollivon s’est montré confiant quant à son retour à la compétition. « Je me sens bien, j’ai passé les protocoles. J’ai eu une reprise progressive, j’ai vu les neurochirurgiens, a confié le troisième-ligne international dans des propos recueillis par l’AFP. On a tout fait dans l’ordre. Je me sens bien, la reprise sera progressive durant toute la semaine. » Le capitaine tricolore assure même être « disponible pour l’équipe » et qu’il sera « prêt pour le match en Italie ».

Galthié confiant pour Alldritt

Un autre joueur a donné des signes inquiétants très récemment. Sélectionné dans la liste de 37 pour ce stage de préparation, Grégory Alldritt a préféré renoncer malgré sa présence sur la pelouse du Stade Marcel-Deflandre vendredi dernier lors du match entre La Rochelle et Bayonne. Souffrant d’une gêne au niveau d’un genou, le troisième-ligne rochelais a préféré renoncer à rallier Nice afin de subir une arthroscopie afin d’en savoir plus sur l’origine de cette douleur qui ne l’a pas empêché de jouer. Face à la presse ce mercredi, Fabien Galthié a confirmé que Grégory Alldritt est « incertain » pour le match en Italie, prévu le 6 février prochain sur la pelouse du Stadio Olimpico de Rome. Toutefois, le joueur aux 18 sélections avec le XV de France devrait rejoindre le groupe « dimanche ou lundi, si tout va bien », a confié l’entraîneur national. Une absence qui a été palliée par la convocation au sein du groupe de 37 joueurs pour ce stage de préparation du troisième-ligne de Bordeaux-Bègles Cameron Woki.

6 Nations. Un report du Tournoi n’est pas à l’ordre du jour

Benjamin Morel, le directeur général du Tournoi des 6 Nations, a affirmé ce mercredi en conférence de presse, qu’un report n’est pas à l’ordre du jour. Le début de la compétition est prévu au 6 février.

Aucun report du Tournoi des six nations n’est envisagé « à l’heure actuelle » et il n’a « jamais été vraiment question » de jouer les matches dans un seul lieu, a affirmé mercredi le directeur général du Tournoi Benjamin Morel. « Toute autre option peut être envisagée en fonction des contraintes futures mais pour l’instant on est concentré sur l’organisation telle qu’elle est prévue » du 6 février au 20 mars, a-t-il affirmé lors d’un point presse en visioconférence.

++ 6 Nations. Eddie Jones : « tout le monde aime la France »

Face à la résurgence de la pandémie, le président du Racing 92 Jacky Lorenzetti, également propriétaire de l’Arena situé à Nanterre, avait assuré que la salle était candidate à accueillir l’édition du Tournoi des six nations 2021. « Concernant l’organisation sur un lieu, cela a été évoqué par certains, mais il n’en a jamais été vraiment question, parce qu’on pense que d’un point de vue du protocole et de la sécurité, chaque fédération a son propre camp d’entraî…

Lire la suite