Rugby. Saracens : malgré la relégation en deuxième division, Billy Vunipola restera

Alors que le poids lourd du rugby européen, le club des Saracens, a été relégué en deuxième division du championnat d’Angleterre pour dépassement du plafond salarial, le troisième ligne centre Billy Vunipola s’est engagé à rester la saison prochaine.

Le troisième ligne centre des Saracens Billy Vunipola s’est engagé mercredi à rester la saison prochaine au sein du club, malgré sa relégation en deuxième division du championnat d’Angleterre de rugby pour dépassement du plafond salarial.

« C’est sûr que je reste », a confié le Britannique au site RugbyPass. « Je jouerai autant que possible, j’essaierai d’aider l’équipe autant que faire se peut et j’espère que nous remonterons directement en première division », a-t-il ajouté.

Les Sarries, doubles champions d’Angleterre en titre et lauréats de trois des quatre dernières éditions de la Coupe d’Europe (2016, 2017, 2019), sont promis à la relégation en fin de saison pour avoir dépassé durant plusieurs années le plafond salarial.

« Le club s’est occupé de moi, et pas seulement, de ma famille également », a expliqué le joueur pour justifier sa décision, qui pourrait remettre en question sa sélection pour les matches du XV anglais.

Appelé 51 f…

Lire la suite

Rugby. Bastareaud va revenir à Lyon

Actuellement confiné à New York où il était parti disputer le championnat américain, annulé pour cause de coronavirus, l’ancien international est déjà annoncé de retour au LOU.

La Major League of Rugby est à l’arrêt depuis que l’épidémie de coronavirus frappe durement les États-Unis. La saison a même été annulée après sept matches.

Mathieu Bastareaud qui a rejoint l’équipe de New York après une pige de sept matches à Lyon, est donc au chômage technique et surtout confiné dans la Grande Pomme avec sa femme et son enfant.

Non retenu en équipe de France, lassé de son expérience toulonnaise, Bastareaud a en revanche pris beaucoup de plaisir à Lyon cet automne où il a accumulé du temps de jeu au poste de 3e ligne centre, où Patrice Colazzo, l’entraîneur du RCT voulait déjà le voir évoluer.

Mathieu Bastareaud et Pierre Mignoni, le manager de Lyon, s’étaient promis que cette aventure ne serait pas sans lendemain.

Selon Rugbyrama et RMC, le retour de Bastareaud à Lyon pourrait se faire plus vite que prévu. Son contrat avec New York s’achève fin juin. Il n’y aura joué que cinq matches.

Reste à savoir quand, il reprendra l’entraînement avec le LOU car la saison de Top 14 pourrait aller jusque…

Lire la suite

« Je ne peux qu’inciter les gens à prendre conscience de l’importance de la santé publique »: Thomas Charabas, arbitre de rugby et médecin urgentiste, en appelle à la responsabilité de chacun

A la fois médecin à l’hôpital de Bayonne et arbitre de Top 14, Thomas Charabas est en première ligne face à l’épidémie de Covid-19. Alors que le championnat de rugby est à l’arrêt, son quotidien se résume désormais au service des urgences de l’hôpital. 

Connu pour son franc-parler sur le terrain, Thomas Charabas n’y va pas par quatre chemins pour évoquer la crise sanitaire du coronavirus. Il parle de médecine de guerre pour faire face à cette pathologie atypique, extrêmement transmissible. « Sur le terrain, j’ai suffisamment d’armes pour arriver à me faire respecter : des pénalités, des cartons. Mais en tant que médecin, pour obliger les gens à respecter le confinement, je n’ai pas beaucoup de moyens. Je ne peux qu’inciter les gens à prendre conscience de l’importance de la santé publique. Mais on ne peut pas continuer à avoir des gens qui vont se balader en famille sous prétexte qu’ils font du sport. »

>> Coronavirus : confinement, attestation, recherche… Retrouvez les dernières informations sur l’épidémie de Covid-19 dans notre direct

Des gardes de 12 ou 24 heures

Urgentiste depuis quatre ans à l’hôpital de Bayonne, Thomas Charabas enchaîne les gardes de 12 ou 24 heures. Il a notamment pour mission de trier, prioriser les patients. « On a beaucoup de patients qui arrivent, certains (…)

Lire la suite

Coronavirus. Le Top 14 sort de son confinement et fait un geste

Plusieurs clubs du Top 14 ont lancé des cagnottes afin de soutenir le milieu médical, qui est en première ligne durant cette pandémie de coronavirus.

Une des valeurs du rugby, c’est la solidarité : depuis le début de la pandémie de coronavirus, le Top 14 se mobilise pour apporter son aide aux malades et aux soignants, en organisant notamment des cagnottes au profit des hôpitaux.

Des actes de solidarité ont également émergé dans d’autres sports, à l’image des nombreux dons faits par des footballeurs et basketteurs. Le Top 14, lui, fait front face à la pandémie, plus de la moitié des clubs de l’élite ayant lancé des initiatives solidaires.

Le talonneur de La Rochelle Jean-Charles Orioli a été l’un des premiers à mettre la main à la pâte. Le 17 mars, au lendemain du message télévisé d’Emmanuel Macron qui limitait les déplacements des Français, le joueur de 30 ans a proposé ses services sur Twitter : Si vous avez de la famille isolée sur l’île de Ré et qui a besoin de faire des courses ou de l’aide… Restons à la maison mais aussi solidaire !, avait-il alors clamé.

Rugby. Le Stade Toulousain pourrait demander un effort financier à ses joueurs

Orioli et ses coéquipiers ont ensuite lancé un…

Lire la suite

Rugby – Fédérale 3. Jean-Benoît Portier, président du Sco d’Angers :  » Je n’imagine pas qu’on soit relégué « 

Vendredi soir, la Fédération française de rugby a annoncé l’arrêt définitif de tous les championnats amateurs à la suite de la pandémie du Covid-19 qui touche la France. Les cinq dernières journées de Fédérale 3 ne se disputeront donc pas. Cette décision pourrait avoir des conséquences pour le Sco d’Angers rugby, actuellement avant-dernier de sa poule et donc potentiellement relégable. Mais son président, Jean-Benoît Portier se montre plutôt optimiste pour le maintien de son club.

Dans la foulée de l’annonce du Premier ministre, Edouard Philippe, de la prolongation du confinement jusqu’au 15 avril, la Fédération française de rugby a elle aussi pris la parole, vendredi. À travers un communiqué publié sur son site, elle a annoncé l’arrêt définitif de tous  » les championnats amateurs à tous niveaux, pour la saison en cours. » Aucun titre ne sera donc décerné et les dernières journées de championnat sont annulées.

Cette décision pourrait avoir des conséquences négatives pour le Sco d’Angers rugby. Après 17 journées, le club est actuellement avant-dernier de sa poule de Fédérale 3, soit en position de relégable. Dans son communiqué, la FFR précise :  » Les modalités relatives aux accessi…

Lire la suite