Rugby. Japon et Fidji invités du tournoi d’automne européen

Le Japon et les Fidji seront les invités du tournoi d’automne européen, projet de remplacement des tournées des nations de l’hémisphère Sud dans le Nord en raison de la crise sanitaire.

Les Six Nations termineront dans un premier temps leur Tournoi 2020, interrompu en mars en raison de la pandémie de Covid-19, les week-ends des 24 et 31 octobre. Débutera ensuite ce tournoi inédit, sous format de deux poules de 4 avant un dernier match de classement, du 14 novembre au 5 décembre, selon un projet mis au point par World Rugby.

Selon les médias britanniques, les deux poules ont déjà été distribuées : d’un côté l’Angleterre, le Pays de Galles, l’Irlande et les Fidji, de l’autre la France, l’Écosse, l’Italie et le Japon.

Les matches se dérouleront sur quatre week-ends, le dernier étant réservé aux finales, chaque équipe du groupe A rencontrant l’équipe qui s’est classée au même rang dans le groupe B.

Les contraintes de transport en temps de pandémie et le report du Rugby Championship, championnat annuel des 4 nations majeures du Sud, ont eu raison des habituelles tournées d’automne en Europe. Le Rugby Championship se déroulera dans un seul pays, a priori la Nouvelle-Zélande où les joueurs…

Lire la suite

Rugby. Etzebeth blanchi des accusations de racisme par la fédération sud-africaine

L’international sud-africain Eben Etzebeth a été blanchi par la fédération sud-africaine de rugby des accusations d’insultes racistes qui pesaient contre lui après une enquête interne, ont annoncé dimanche plusieurs médias locaux et un porte-parole de SA Rugby.

Etzebeth blanchi des accusations de racisme par la fédération sud-africaine. Le 2e ligne Springbok de 28 ans, qui évolue au RC Toulon (France), avait été accusé en 2019 d’avoir proféré des insultes racistes contre quatre hommes en août à Langebaan, à 120 kilomètres au nord du Cap. Il aurait aussi agressé et pointé une arme à feu contre une personne sans domicile fixe de 42 ans.

La commission sud-africaine des droits de l’Homme (SAHRC) avait déposé une plainte contre lui en octobre et une enquête interne avait été diligentée par SA Rugby. Cette dernière, menée par un ancien juge, a conclu qu’il n’y avait matière à poursuivre l’affaire.

L’enquête indépendante a été menée et l’affaire est maintenant close du point de vue de la SA Rugby, a déclaré le porte-parole, sans donner davantage de détails.

Mais cette décision n’éteint pas pour autant les autres procédures lancées contre le champion du monde sud-africain. Le président de l…

Lire la suite

Trois cas positifs au LOU Rugby !

Le club de rugby lyonnais a annoncé ce samedi avoir découvert trois cas positifs de coronavirus au sein de son effectif. Toutefois, aucun nom n’a filtré.

C’est une annonce qu’on n’aime pas vraiment lire. Celle de ce samedi du LOU Rugby nous apprend que trois membres de l’effectif professionnel ont contracté le coronavirus. Cette découverte a été permise grâce aux prélèvements hebdomadaires effectués au sein du club dans le cadre d’un protocole de prévention. Afin de préserver le secret médical et la vie intime des personnes concernées, le club rhodanien n’a communiqué aucune identité. Afin de limiter la propagation du virus, le LOU déclare travailler en étroite collaboration avec l’Agence Régionale de Santé (ARS).

Les personnes affectées ont été placées en quatorzaine et cela a eu pour impact de modifier le quotidien de l’équipe lyonnaise. Le stage de préparation de pré-saison, censé débuter ce dimanche, a été annulé. Quant aux entraînements, un retour à la phase 2, comme le préconise le protocole de la Ligue Nationale de Rugby, a été entériné. Par conséquent, les sessions collectives risquent également de disparaître, au moins pendant deux semaines.


?ref_src=twsrc%5Etfw

Lire aussi:

Affaire Sarlat: France TV met trois journalistes à la porte

Du beau monde débarque en Top 14

Le calendrier du Top 14 est tombé

Top 14. Le LOU annonce trois cas positifs au Covid-19 dans son effectif

Le club lyonnais a annoncé sur son site que trois cas « tous asymptomatiques », ont été détectés au sein de son effectif professionnel. Le stage de préparation à la reprise de la saison a été annulé.

Trois cas positifs au Covid-19, tous asymptomatiques, ont été détectés au sein de l’effectif professionnel du LOU Rugby à un mois de la reprise du Top 14, a annoncé samedi le club lyonnais, qui a annulé un stage de préparation.

Les trois personnes concernées ont été isolées et placées en quatorzaine dès que les résultats des prélèvements hebdomadaires mis en place par le club ont été connus.

Le LOU Rugby, qui travaille étroitement avec l’Agence régionale de santé (ARS), va de plus suivre à la lettre le protocole de la Ligue nationale de rugby (LNR) et ses recommandations imposant un retour à la phase 2 pour ses entraînements, c’est-à-dire pas d’entraînement collectif.

De ce fait, le départ en stage de préparation prévu initialement ce dimanche est annulé, ajoute le LOU.

Le club réaffirme la priorité absolue donnée à la santé de tous les acteurs et espère un retour à la normale aussi rapide que possible, indique-t-il.

Lire la suite

Rugby. La Ligue nationale de rugby dénonce l’élargissement de la fenêtre internationale

World Rugby avait voté jeudi une fenêtre internationale d’automne élargie de 3 à 6 week-ends malgré l’opposition des Ligues anglaise et française. La LNR n’a pas tardé à réagir afin de dénoncer un « passage en force » de la part de la Fédération internationale.

La Ligue nationale de rugby (LNR) a dénoncé samedi sur Twitter un passage en force de World Rugby et des fédérations sur les tests d’automne, doublés par rapport à la fenêtre habituelle pour rattraper les matches annulés à cause de la crise sanitaire.

Plus de 100 jours sans internationaux, c’est l’équivalent d’une saison avec Coupe du monde pendant laquelle les clubs sont privés de leurs meilleurs joueurs pendant quatre mois environ, écrit l’instance qui gère le rugby professionnel français (Top 14 et Pro D2) au surlendemain de la décision de World Rugby d’élargir à 7 week-ends, dont 1 de repos, la fenêtre internationale d’automne afin que les sélections puissent disputer 6 matches contre 3 en temps normal.

La FFR (Fédération française de rugby) présidée par Bernard Laporte, lui-même vice-président de World Rugby, et le sélectionneur Fabien Galthié entendent utiliser l’ensemble de cette fenêtre pour relancer un XV de France …

Lire la suite