LOU: Couilloud évoque son nouveau capitanat

Ce n'était peut-être qu'un match de préparation, mais Baptiste Couilloud a parfaitement étrenné son nouveau brassard de capitaine du LOU Rugby. Bombardé dans ce rôle au relais d'un Julien Puricelli que le manager Pierre Mignoni a souhaité soulager de cette charge en raison de la nouvelle casquette d'entraîneur-joueur du 3e ligne, qui succède en tant que responsable de la touche au sein du staff à un certain Karim Ghezal (parti entraîner le XV de France), le demi de mêlée est censé incarner l'avenir de son club. 

L'international tricolore a claqué le week-end dernier un triplé lors de la victoire (42-19) sur le FC Grenoble (Pro D2) que l'intéressé s'est toutefois empressé de relativiser pour préférer retenir la bonne prestation d'ensemble de son équipe.  

"On a montré plusieurs visages, su monter de niveau au fur et à mesure des périodes (le match a été joué en 3 périodes de 30mn), donc on voit qu'il y a du travail, mais on voit que le résultat est positif, se félicite le n°9 des demi-finalistes des deux dernières saisons de Top 14. Les enseignements, ça va être d'élever notre niveau d'engagement sur nos entames de match et faire ce qu'on a réussi à faire sur les 2e et 3e mi-temps, c'est à dire conserver nos structures et faire preuve de précision. La préparation a été bonne, même si ça a été court depuis la reprise ; je sens que le groupe bosse super bien et qu'on a envie de se tirer vers le haut les uns les autres. (...) J'avais déjà été capitaine la saison dernière, mais cette saison c'est une première ; après ça reste un match amical, on n'a pas eu encore la pression comme en championnat, mais c'est positif de commencer ce rôle-là sur une victoire."

Top 14. Ugo Mola sonne le signal d’alarme à propos de l’effectif du Stade Toulousain

Le Stade Toulousain va être considérablement amoindri suite à la Coupe du Monde du rugby ayant lieu à partir de septembre prochain au Japon. Ugo Mola le sélectionneur de Toulouse est inquiet pour la saison des Rouge et Noir et le fait savoir.

L’entraîneur-manager du Stade Toulousain Ugo Mola, champion de France, en titre, a fait part mardi de sa « grosse inquiétude » avant la reprise du Top 14 en raison d’un effectif amoindri par le nombre important des joueurs qui disputeront le Mondial au Japon (20 septembre-2 novembre)

« On n’a pas tendance à être trop + pétochards + […]. On a le droit d’avoir une grosse inquiétude », a affirmé Mola, au cours d’une conférence de presse, déplorant l’absence probable de « treize internationaux » ainsi que deux blessés internationaux (Julien Marchand et Dorian Aldégheri).

Début septembre, les listes des joueurs retenus pour le Mondial doivent être communiquées. Et Toulouse décidera ensuite s’il doit ou non, encore se renforcer. « Ça aura un impact sur nos décisions car ce n’est pas la même chose si la ligne de trois quart-quarts part », a fait valoir le technicien.

Le Stade Toulousain a recruté deux jokers

A ce jour, Toulouse a recruté deux jokers : ...

Lire la suite

Australie: Le procès Folau en février 2020

Le litige entre la star déchue des Wallabies Israel Folau d’un côté, Rugby Australia et la franchise des Waratahs de l’autre, sera tranché le 4 février 2020.

L’arrière international, qui plaide le licenciement abusif basé sur une discrimination religieuse, a été viré par ses deux employeurs en raison de propos homophobes tenus sur son compte Twitter en avril dernier ("Ivrognes, homosexuels, adultères, menteurs, fornicateurs, voleurs, athées, idolâtres, l'Enfer vous attend. Repentez-vous! Seul Jésus peut vous sauver"). Le joueur de 30 ans (1,94m pour 103 kg) réclame de pouvoir rejouer et 10 millions de dollars de compensation.

Malgré l’échec de tentatives de conciliation, une médiation doit avoir lieu le 13 décembre pour éviter le tribunal. Chrétien évangélique, Folau était un élément majeur des Wallabies depuis 2013 avec ses 37 essais marqués en sélection et aurait dû à ce titre prendre part à la prochaine Coupe du monde au Japon (20 sept.-2 nov.).

Top 14. Nouvelle fracture à l’avant-bras pour Trinh-Duc

Le nouvel ouvreur du Racing 92 François Trinh-Duc, recrue phare de l’intersaison, s’est de nouveau fracturé l’avant-bras droit vendredi lors du match de préparation gagné 10-7 face à Brive, a annoncé mardi le club des Hauts-de-Seine.

Coup dur pour François Trinh-Duc. L’international français (32 ans, 66 sélections), qui doit être opéré dans les prochains jours et dont la durée d’indisponibilité n’est pas encore connue, avait déjà subi la même blessure en novembre 2016, avec le XV de France face aux Samoa, alors que le sélectionneur Guy Novès en avait fait son premier choix à l’ouverture.

++ Retrouvez toute l’actualité du rugby

Forfait pour la tournée de juin 2018 en Nouvelle-Zélande après une nouvelle fracture au même bras lors du match de barrage perdu par Toulon face à Lyon, il n’a plus réussi à s’imposer chez les Bleus depuis.

C’est un énième coup dur pour le joueur, qui a quitté Toulon où il subissait la concurrence d’Anthony Belleau et Louis Carbonel pour tenter une dernière aventure au Racing. C’est aussi une très mauvaise nouvelle pour l’entraîneur Laurent Travers, privé de ses N.1 et N.2 au poste, l’Ecossais Finn Russell et le Fidjien Ben Volavola, jusqu’à la fin de la Coupe...

Lire la suite

Racing: Fracture pour Trinh-Duc

François Trinh-Duc sera indisponible pour la reprise du Top 14. L'ouvreur du Racing 92 s'est blessé au bras lors du match amical des Franciliens contre Brive vendredi (succès 10-7).

Le club révèle ce mardi que l'international français souffre d'une fracture et a dû être opéré. La durée de son indisponibilité n'est pas encore connue.