Angleterre: Les 31 dévoilés par Eddie Jones

On connaît depuis ce lundi les 31 joueurs anglais appelés à disputer la Coupe du monde de rugby au Japon (à partir du 20 septembre), annonce faite au lendemain du succès du XV de la Rose, 33-19, sur le pays de Galles à l’occasion de son premier match de préparation à l’événement planétaire de l’automne.

Owen Farrell sera le capitaine de la sélection managée par Eddie Jones, adversaire de la France en phase de poules, alors que Dan Cole, Courtney Lawes et Ben Youngs participeront à leur troisième Mondial. Après leur première cape honorée face au XV du Poireau, Lewis Ludlam, Jack Singleton et Willi Heinz seront aussi du voyage au Japon.

Le groupe anglais:

Avants: Dan Cole, Luke Cowan-Dickie, Tom Curry, Ellis Genge, Jamie George, Maro Itoje, George Kruis, Courtney Lawes, Lewis Ludlam, Joe Marler, Kyle Sinckler, Jack Singleton, Sam Underhill, Billy Vunipola, Mako Vunipola, Mark Wilson.

Arrières: Joe Cokanasiga, Elliot Daly, Owen Farrell, George Ford, Piers Francis, Willi Heinz, Jonathan Joseph, Jonny May, Ruaridh McConnochie, Jack Nowell, Henry Slade, Manu Tuilagi, Anthony Watson, Ben Youngs.

XV de France: « Ollivon et Cros ont un rôle à jouer », pour Brunel (vidéo)

La 3e ligne inédite du XV de France (Alldritt-Ollivon-Cros), très en vue samedi, à Nice, lors de la large victoire des Bleus sur l'Ecosse (32-3) pour un premier match de préparation à la Coupe du monde au Japon (20 sept.-2 nov.), était forcément aux centre des attentions après la rencontre.

Mais Jacques Brunel rechignait à ressortir un secteur de jeu plutôt qu'un autre. Pourtant, le sélectionneur tricolore a fini par noter : "Alldritt, on le connaissait déjà. On le savait, il a continué à montrer ses qualités, a souligné le Gersois en référence aux débuts en sélection du Rochelais lors du dernier Tournoi des 6 Nations.Ollivon et Cros, dans des registres un petit peu différents, ils ont montré aussi qu'ils avaient un rôle à jouer à ce niveau-là. Donc ils se sont intégrés à l'équipe, ils ont participé à l'effort collectif, je suis très content de leur prestation." Ou comment signifier une nouvelle fois que le Toulonnais comme le Toulousain ont les moyens de dépasser leur statut initial de réserviste pour forcer leur destin à l'approche du Mondial nippon. 

Rugby. Steve Hansen, le coach des All Blacks : « Aller à la Coupe du monde et la gagner »

Malgré sa victoire face à l’Australie samedi (36-0), la Nouvelle-Zélande a perdu sa place de numéro 1 mondial au World Rugby. Une "incompréhension" pour Steve Hansen, le coach des All Blacks, qui vise le sacre à la Coupe du monde de rugby au Japon.

La Coupe du monde de rugby au Japon (20 septembre - 2 novembre) est plus importante que la place de numéro un mondial, a affirmé dimanche Steve Hansen, l’entraîneur des All Blacks, détrônés de leur leadership au classement mondial par le Pays de Galles.

Les Gallois, victorieux samedi face à l’Angleterre (13-6) vont prendre la tête lundi du classement mondial de World Rugby, malgré la victoire écrasante de la Nouvelle-Zélande face à l’Australie (36-0).

"Le bon état d’esprit"

Tenus en échec à domicile par l’Afrique du Sud (16-16) puis balayés chez les Wallabies (47-26) plus tôt dans l’été, les All Blacks, doubles champions du monde en titre, devront ainsi céder le premier rang mondial qu’ils occupaient depuis le 16 novembre 2016.

« Je n’ai jamais compris leur système (de classement). Vous gagnez un match et vous perdez quand même la première place », a simplement commenté Hansen dimanche. Mais pour le technicien, la priorité n’est pas là. Po...

Lire la suite

XV de France. Jacques Brunel : « D’autres problèmes vont se poser le week-end prochain »

Pour son premier match de préparation avant la Coupe du monde de rugby au Japon, le XV de France a signé une belle victoire à Nice face à l’Écosse (32-3). Le week-end prochain, les Bleus iront défier le XV du Chardon, chez lui à Edimbourg. "Une autre confrontation" pour Jacques Brunel.

"Un bon début" : le sélectionneur du XV de France Jacques Brunel s’est montré satisfait de la large victoire contre l’Écosse (32-3), samedi pour entamer la préparation à la Coupe du monde, avec des joueurs "plus appliqués et concentrés" en attaque.

+LIRE AUSSI. XV de France. « On a pris du baume au cœur », confie Brunel après la victoire des Bleus contre l’Écosse

Q : Il y avait des attentes avant ce match. Avez-vous été satisfait ?

R : "En partie. Il y avait des questions par rapport à la préparation physique, on a bien travaillé et fort. On allait savoir si, sur cette rencontre, on allait pouvoir montrer nos qualités. Rien ne remplace la compétition et certains joueurs ont eu des débuts de crampes. Mais, sur ce plan-là, c’est quand même satisfaisant. Sur le jeu, on a eu des repères, montré de belles qualités en défense. On a eu des moments difficiles en début de première période et en seconde, on a s...

Lire la suite

XV de France: Vakatawa prêt à remplacer Doumayrou

Ce ne pouvait décemment pas être Mathieu Bastareaud : confronté au forfait de Geoffrey Doumayrou, le staff du XV de France, après avoir recalé comme un mal-propre le néo-Lyonnais dans sa liste des sélectionnés pour préparer la Coupe du monde au Japon (20 sept.-2 nov.), n'allait pas avoir le (très) mauvais goût de rappeler celui qui a d'ailleurs depuis choisi de mettre un terme à sa carrière internationale.

L'heureux élu, qui va rattraper le bon wagon pour ce Mondial nippon, c'est, à en croire nos confrères du Midi Olympique et de L'Equipe, le Racingman Virimi Vakatawa (27 ans, 17 sélections). Si rien n'est encore officiel, Jacques Brunel et ses adjoints ont a priori souhaité laisser passer le premier match de préparation face à l'Ecosse (32-3), en cas de nouvelle blessure, avant de convoquer le centre/ailier. D'autant plus que ce dernier souffrait d'une légère lésion musculaire à une jambe, sur laquelle l'encadrement tricolore a pu être rassuré par les derniers examens. Vakatawa devrait rejoindre les Bleus en stage à Nice jusqu'à jeudi et leur départ pour Edimbourg, où ils doivent affronter le XV du Chardon samedi prochain.