Zidane, le « manque de respect » de Ribéry ?

Au cours d’une longue interview accordée au journal L’Equipe, ce jeudi, Zinedine Zidane a balayé de nombreux sujets. Interrogé sur les joueurs les plus marrants qu’il a eu à côtoyer au cours de sa carrière, le champion du monde 98 a placé, sans hésiter, Franck Ribéry en tête de liste. 

Il faut dire que dès leur première rencontre, lors du stage de préparation de l’équipe de France à Tignes en vue du Mondial 2006, l’ancien Bavarois s’est fait remarquer en jetant une boule de neige sur l’ancien numéro 10 des Bleus. Un geste osé qui a « surpris » des membres du vestiaire. Mais si certains ont perçu le geste de l’ailier de 39 ans comme « un manque de respect », « Zizou », lui, a plutôt vu une façon originale de nouer le contact.  


?ref_src=twsrc%5Etfw

« Moi, je n’aurais jamais fait ça »

« La première fois qu’on a fait un stage en équipe de France avec lui, c’était à la montagne, à Tignes, s’est-il remémoré. Et il m’avait lancé une boule de neige ! Les autres joueurs étaient surpris. Sur moi ! Mais moi, quand il a fait ça, je l’ai trouvé top ! Ce n’était pas un manque de respect. Ça montrait qu’il voulait se rapprocher. Il y en a qui n’osent pas. Franck, c’était tout le contraire. Moi, je n’aurais jamais fait ça. Faire ça sur Cantona quand je suis arrivé… Des gars comme ça, comme Ribéry, on en a besoin dans un groupe. Ils font du bien. »

« A Madrid, c’étaient les Brésiliens »

Franck Ribéry n’est pas le seul à avoir su dérider le timide « ZZ »… « Il y avait également Thierry Henry. Il n’arrêtait pas. Il sortait tout le temps des vannes, a-t-il ajouté. A Madrid, c’étaient les Brésiliens, Ronaldo, Roberto Carlos, à tout le temps sortir des conneries. Ils sont dans la joie. Zéro retenue ! J’aimais bien ces mecs parce que moi, je n’allais pas trop vers les autres. C’était ma nature. Mais j’ai évolué. Surtout en devenant entraineur. »

[lireaussi titles= »Zidane au PSG, ce n’est pas fini !;Zidane, la grande annonce » urls= »http://www.sports.fr/football/psg/zidane-psg-nest-fini-601236.html;http://www.sports.fr/football/equipe-de-france/zidane-grande-annonce-601241.html »]

Sampaoli veut lâcher l’OM !

Jorge Sampaoli pourrait déclencher un tremblement de terre à Marseille. L’entraîneur de l’OM, indique vendredi L’Equipe, souhaite quitter la cité provençale et son poste, un an avant la fin de son contrat.

Le bouillant technicien argentin ne serait pas satisfait de la tournure que prend le mercato marseillais marqué aujourd’hui par les arrivées des défenseurs Samuel Gigot et Isaak Touré. Trop peu au goût de Sampaoli qui veut des éléments expérimentés.

L’ancien sélectionneur du Chili et de l’Albicéleste entend bien figurer cette saison en Ligue des champions. Il devrait rencontrer très prochainement son président, Pablo Longoria, rapporte L’Equipe. En fin de saison dernière, Jorge Sampaoli s’était montré assez limpide sur ses intentions lors de la prochaine C1.

« La réalité est de savoir si on veut la Ligue des champions pour de l’argent ou pour être compétitifs dans cette compétition. Il faut être clair, être sincère, ne mentir à personne », avait jugé « Peludo » en conférence de presse avant la dernière journée de Ligue 1 jouée le 21 mai.

A cette époque, Jorge Sampaoli aurait dit à Pablo Longoria qu’un mercato ambitieux le convaincrait de rester à l’OM. Il semble qu’il ait tenu parole tout en oubliant peut-être que le club provençal est miné par les dettes depuis cinq ans.

 

Le mercato s’affole à l’Inter

L’Inter ne perd pas de temps. Le club de Serie A, qui a échoué de peu la saison dernière dans sa mission de conserver le titre de champion d’Italie (devancé par l’AC Milan), compte quatre recrues en ce 1er juillet.

Après le retour de l’attaquant Romelu Lukaku (prêté par Chelsea) et l’arrivée du  milieu de terrain Kristjan Asllani, les Nerazzurri devraient voir le milieu Henrikh Mkhitaryan (AS Rome) et le gardien de but André Onana (Ajax Amsterdam) renforcer leur effectif.

Si le club milanais ne l’a pas encore officialisé, la Ligue italienne de football s’en est chargée dans sa rubrique transferts.

Au rayon départ, le défenseur central Milan Skriniar se trouverait dans le viseur du Paris Saint-Germain. Le milieu Ivan Perisic, lui, s’est engagé libre en faveur de Tottenham.

PSG : Messi en vente, le Barça peut en profiter ?

Après Neymar et Kimpembe, c’est désormais Leo Messi qui serait sur la sellette au PSG. Le moment idéal pour un retour à Barcelone ?

Luis Campos est bien décidé à ne pas faire dans la dentelle ! Le conseiller football du PSG a bien compris le message de Nasser Al-Khelaïfi qui veut un grand ménage. Et personne, à part Kylian Mbappé, ne semble à l’abri ! Alors que le club cherche à se débarrasser de Neymar et que le titi parisien Kimpembe est, lui aussi, sur le marché, c’est désormais Leo Messi qui pourrait faire les frais de cette volonté de changement à Paris.

L’équilibre défensif en question

C’est Pedro Morata de la Cadena Cope qui lâche cette petite bombe. Le journaliste espagnol confirme la volonté du PSG de se séparer de Neymar et surtout, précise que Leo Messi est, lui aussi, menacé. Luis Campos prendrait au pied de la lettre la « fin du bling-bling » prônée par Nasser Al-Khelaïfi et surtout, estime qu’avec Leo Messi et Neymar sur le terrain, le club ne peut pas être compétitif au plus haut niveau notamment lorsqu’il s’agit de multiplier les pressings et les efforts défensifs.

Reste à savoir quels clubs pourraient se positionner sur l’Argentin qui bénéficie d’un salaire très élevé (3,5 millions par mois) que peu de clubs pourraient offrir pour un joueur de 35 ans, tout Septuple Ballon d’Or qu’il est. On sait que l’Inter Miami a toujours eu un œil sur La Pulga. Mais la rumeur folle d’un retour au Barça moyennant un salaire minimum devrait également pointer le bout de son nez rapidement !

Lorsque l’on sait que Neymar aurait lui aussi indiqué qu’un retour au Barça serait la seule raison qui lui ferait quitter le PSG. Le spectre de la MSN plane à nouveau au-dessus du Camp Nou !

Tottenham, le coup de folie

Richarlison vaut-il 70 millions d’euros ? La question se pose alors que Tottenham a officialisé vendredi la venue de l’attaquant brésilien, en provenance d’Everton, pour cinq saisons. Si les Spurs n’ont pas dévoilé le montant du transfert, la presse britannique s’accorde sur ce chiffre assez vertigineux, sans compter les éventuels bonus.

Le joueur de 25 ans, s’il ne manque pas de qualités, ne figure pas dans le haut du classement des éléments offensifs de la Premier League. Alors que Transfermarkt le valorise à 48 millions d’euros, Richarlison a inscrit 48 buts en 172 matches de Premier League depuis son arrivée à Watford en 2017.

Tottenham enregistre sa quatrième recrue de l’été après Yves Bissouma (29 M, Brighton), Fraser Forster (libre, Southampton) et Ivan Perisic (libre, Inter Milan).

[lireaussi titles= »Richarlison avant Neymar ? » urls= »https://www.sports.fr/football/mercato/richarlison-avant-neymar-603186.html#item=1″]