PSG: Jusqu’à trois semaines d’absence pour Kehrer

Touché au pied droit lors de la 1ère journée de championnat contre Nîmes, le défenseur parisien Thilo Kehrer devait être absent une semaine selon son entraîneur Thomas Tuchel, dimanche soir en conférence de presse.

La convalescence de l’Allemand de 22 ans sera un peu plus longue puisque le PSG fait état d’une indisponibilité comprise "entre 15 et 21 jours".

L’intéressé souffre d’une "lésion de l'aponévrose plantaire" et rejoint à l’infirmerie l’Espagnol Ander Herrera, blessé pour sa part à un mollet.

Mercato Nice: Dolberg tout proche

L’OGC Nice devrait bientôt enregistrer l’arrivée d’une recrue d’envergure.

D’après Tuttomercatoweb, Kasper Dolberg va prochainement s’engager avec les Aiglons, pour une somme estimée à 25 millions d’euros. Une information confirmée par L'Equipe.

L’attaquant danois de 21 ans est sous contrat jusqu’en 2022 avec l’Ajax Amsterdam, club qu’il a rejoint en 2016 (44 buts en 117 matches toutes compétitions confondues).

Mercato Lecce: Choupo-Moting ou Mitroglou, le club a tranché !

Que ce soit respectivement au PSG et à l’OM, Eric Maxim Choupo-Moting et Kostas Mitroglou n’ont clairement pas marqué les esprits. Promu en Serie A à l’issue de la saison passée, Lecce suit pourtant de près les deux attaquants. Mais la formation du sud de l'Italie ne serait pas en mesure de boucler ces deux arrivées et a donc dû trancher. Ainsi, selon les informations de Tuttosport, c’est le Camerounais qui aurait les faveurs des dirigeants italiens, lesquels attendraient désormais un retour de leurs homologues parisiens. 

Neymar « pourrait rester » à Paris

Surpris dès la 2e journée de Ligue 1 à Rennes (2-1), dimanche soir, le PSG a totalement déjoué, exposant au grand jour de grosses lacunes en termes de créativité. Et si finalement l’absence de Neymar avait pesé ? Pour Thiago Silva, cela ne fait aucun doute.

Alors que le feuilleton Neymar - qui cherche encore et toujours à quitter le PSG pour retourner en Espagne - continue de plus belle, les hommes de Thomas Tuchel ont connu leur première défaite de la saison (2-1), dès la 2e levée du championnat, battus logiquement par des Rennais incisifs. Après avoir ouvert le score par Edinson Cavani, les doubles champions de France en titre ont vu M'Baye Niang égaliser, avant que Romain Del Castillo ne donne l'avantage aux Bretons, sans la moindre réaction francilienne. Invaincu lors des quatorze premières journées de Ligue 1 la saison dernière, le Paris Saint-Germain a donc déjà mis un pied à terre à l'amorce de cet exercice 2019-2020.

Il faut dire que l’année dernière, à la même époque, Neymar gambadait sur le pré et avait largement contribué au départ canon de son équipe. Dimanche soir, le "Ney" a brillé par son absence. "C’est difficile de dire si Neymar a manqué. Ce sont des joueurs qui sont différents de tous les autres. Même sur une jambe, Neymar peut faire des choses incroyables comme Messi et Cristiano. Bien sûr qu’il nous manque. C’est encore un joueur du PSG, j’espère qu’il pourra rester avec nous parce que c’est un mec incroyable et il est indispensable", a regretté Thiago Silva à l’issue du match en zone mixte.

Invité ensuite a donné son avis quant à l'issue de cette affaire Neymar, le capitaine parisien a estimé que l’ancien de Santos demeurait "un joueur clé de l’équipe", ajoutant avoir "le sentiment qu’il pourrait rester avec nous (à Paris)", même s’il "ne peut pas répondre" à la place de son compatriote et ami. "On essaie de parler un peu, mais c’est difficile de rentrer dans les choses particulières. C’est entre lui et le club. Nous, on doit attendre jusqu’à la fin. Franchement, Neymar c’est un joueur-clé de cette équipe. J’espère qu’il va rester, avec lui on sera plus fort". Un constat sans appel. 

Ligue 2. SM Caen : Jessy Deminguet ne détient pas tout seul la clé

Dans un entrejeu qui peine à créer des espaces, du mouvement et à accélérer le jeu du SM Caen, le jeune milieu de terrain relayeur natif de Lisieux est une solution, celui par qui une partie de la lumière peut venir. Mais Jessy Deminguet doit encore progresser, notamment sans ballon, et il a besoin de l’aide des joueurs autour…

C’est une éclaircie dans un ciel assez nuageux. Pas encore un éclair, mais Jessy Deminguet a le potentiel pour frapper fort cette saison.

Après quatre matches, le milieu de terrain lexovien de 21 ans a marqué plus de 65 % des buts (2 sur 3, le calcul est vite fait) d’une équipe où aucun attaquant n’a encore fait parler la poudre. Et c’est le seul qui a marqué dans le jeu, sur un amour de demi-volée à Ajaccio. Il était aussi la première pierre du nouveau projet caennais, à travers l’annonce début juin de sa prolongation jusqu’en 2023.

Mais Deminguet ne peut pas tout faire non plus, dans cette équipe à l’animation offensive nébuleuse, où les profils créatifs et percutants manquent. Quand le recrutement sera terminé, Caen n’aura vraisemblablement plus le même visage aussi, et Deminguet travaillera sur de nouvelles complémentarités…

Quoi qu’il arrive, il ne pourr...

Lire la suite