Premier League: Tottenham renverse Aston Villa grâce à Ndombele

Mené au score par Aston Villa, après un but d’entrée signé John McGinn (9e), Tottenham s’est imposé grâce à trois buts dans les 20 dernières minutes (3-1), samedi, en ouverture de la Premier League.

Tanguy Ndombele a égalisé d’une frappe puissante (73e), avant un doublé d’Harry Kane (86e et 90e).

Hugo Lloris et Moussa Sissoko étaient titulaires du côté des Spurs, alors que Georges-Kévin Nkoudou est entré en fin de match.

FC Lorient. La patience lorientaise récompensée

Les Merlus sont venus à bout d’une formation doubiste regroupée. Lorient est toujours leader après quatre journées.

Il s’est débrouillé tout seul, comme un grand. Il a reçu le ballon le long de la ligne de touche, a repiqué dans l’axe pour se mettre sur son pied droit avant de décrocher une frappe croisée au ras du piquet. Ficelle. L’éclair qui manquait jusqu’alors au FCL dans cette rencontre est donc venu de Jimmy Cabot. Un petit but qui suffit au bonheur des Merlus, désormais nantis de dix unités après quatre journées.

Le poing serré de Christophe Pelissier au coup de sifflet final en disait long sur le soulagement d’avoir décroché l’essentiel. « Je félicite l’équipe parce que c’était un match âpre, très difficile. Les joueurs ont été au bout d’eux-mêmes pour trouver la force et arracher cette victoire. Je suis très heureux », savourait le coach.

Pour en arriver là, les Lorientais ont donc dû cravacher face à des Sochaliens clairement venus au Moustoir pour prendre un point. Voire un peu plus, sur un malentendu… Comme sur cette mésentente entre Julien Laporte et Mathieu Saunier, qui aurait pu coûter très cher, après seulement vingt-trois secondes de jeu, mais Sané n’en profitait ...

Lire la suite

Le ciseau d’Aduriz face au Barça (vidéo)

Aritz Aduriz n'a pas fait les choses à moitié vendredi. Auteur du but de la victoire de Bilbao contre le Barça (1-0, première journée de Liga), il s'est exécuté d'un splendide ciseau acrobatique à la 89e minute, alors qu'il venait d'entrer en jeu. A déguster sans modération:

FC Lorient. Jimmy Cabot, homme providentiel… Les notes des Merlus

Le FC Lorient s’est difficilement imposé face à Sochaux (1-0) pour le compte de la quatrième journée de Ligue 2. Pour les Merlus, le sauveur du soir s’appelle Jimmy Cabot. Retrouvez les notes des joueurs de Lorient.

NARDI (6 sur 10). Bien aidé par une défense bien en place, le portier lorientais n’a quasiment pas eu d’interventions à faire durant la rencontre. L’ancien Monégasque soigne même ses stats avec ce deuxième clean sheet de la saison.

HERGAULT (6). Solide et peu inquiété défensivement côté droit, ses incursions offensives ont néanmoins manqué de précision notamment en première période avec deux centres ratés.

LAPORTE (5). Fébrile sur les premières actions sochaliennes en première période, le défenseur s’est par la suite montré solide dans la charnière lorientaise avec Mathieu Saunier.

SAUNIER (5). Une mésentente avec Laporte a failli coûter un but au FCL lors de la première situation sochalienne qui aurait pu profiter à Sané, mais c’est bien la seule fausse note de la soirée pour le défenseur.

LE GOFF (6). Peu en vue première mi-temps, le latéral gauche s’est davantage exprimé en seconde période où ses coéquipiers du milieu de terrain ont davantage penché le jeu vers son fla...

Lire la suite

US Avranches. La réaction de Frédéric Reculeau après la victoire face à Bastia-Borgo

L’US Avranches a signé un deuxième succès en championnat ce vendredi face à Bastia-Borgo (1-0). Une victoire qui satisfaisait bien évidemment Frédéric Reculeau, le coach de l’USA. Même si ce dernier pointait encore des axes de progression.

L’US Avranches a arraché un deuxième succès consécutif, ce vendredi face à Bastia-Borgo (1-0), grâce à un but de Boateng en toute fin de match. Mais Frédéric Reculeau, l’entraîneur de l’USA, n’était pas encore totalement satisfait par la prestation offensive de son équipe.

Frédéric Reculeau : "En première mi-temps, sur l’entame du match, on a fait de belles choses. Plus le match avançait, plus on s’éteignait quand même. Le dernier quart d’heure de la première a été dur physiquement car on avait donné beaucoup d’énergie. La deuxième a été plus fermée, on a eu plus de difficultés. On marque finalement laborieusement. Ça fait du bien car on n’est pas forcément une équipe athlétique, donc marquer sur corner, ça valorise le travail fait à l’entraînement. Offensivement, on n’a pas été au bout de nos idées. On a eu des situations, mais on a manqué d’efficacité dans la zone de finition, dans les 20 derniers mètres. On n’a pas assez appuyé. On doit trava...

Lire la suite