Mercato OM: Ocampos ne va rapporter que 10,5 M€

Premier joueur à quitter l’Olympique de Marseille lors du mercato estival, Lucas Ocampos est parti au début de l’été au FC Séville pour quelque 15 millions d’euros. Une bonne nouvelle pour les finances olympiennes.

Néanmoins, l’OM ne percevra que 10,5 millions d’euros sur cette somme. Monaco, au moment de vendre l’Argentin au club phocéen en 2015, avait en effet inclus une clause lui garantissant 30% d’une éventuelle revente. Les Marseillais devront donc verser 4,5 millions d’euros aux Monégasques.

Borja Mayoral: « Je n’ai pas parlé avec Zidane, mais je ne suis pas stupide… »

Un retour au stade Santiago Bernabeu très attendu. Borja Mayoral, issu du centre de formation des Merengue a évolué une saison avec le Real Madrid. Désormais à Levante, il va donc retrouver son ancien stade samedi à 13 heures avec le club de Valence. 

S'il avoue que ce sera un match particulier, il n'a pas manqué non plus d'évoquer son départ. "Je n'ai pas parlé avec Zidane, je l'ai fait avec le club, mais j'imaginais bien (leur décision), je ne suis pas stupide et je voulais débuter rapidement avec ma nouvelle équipe. Je suis sûr que cette saison sera bien meilleure", a-t-il reconnu pour Marca.

Griezmann, son astuce pour se faire accepter au Barça

Débarqué cet été au FC Barcelone, Antoine Griezmann est passé par Mario Kart pour accélérer son adaptation avec ses nouveaux partenaires.

Branché sur courant alternatif depuis son arrivée au Barça, Antoine Griezmann n’a pas encore pleinement convaincu les supporters blaugrana. Il y a peu, ils n’étaient ainsi que 18% à considérer le champion du monde tricolore comme la meilleure recrue estivale des champions d’Espagne, 78% des votants lui préférant Frenkie de Jong, pourtant guère flamboyant lors de ses premières sorties. Nul doute que le Français payait là sa volte-face de l’été dernier lorsqu’il avait tourné le dos au club catalan après avoir donné son accord aux dirigeants barcelonais.

Un revirement également mal vécu par les joueurs du Barça, pas forcément ravis de le voir débarquer et ce d’autant plus que sa signature semblait condamner le retour de Neymar. Ce qui s’est d’ailleurs vérifié. A son arrivée, le Mâconnais a néanmoins pu compter sur le soutien de ses compatriotes et tout particulièrement sur celui d’Ousmane Dembélé, qui lui a livré le conseil imparable pour se rapprocher de ses nouveaux coéquipiers: acheter une Nintendo Switch et participer aux tournois de Mario Kart 8 aux côtés, entre autres, de Sergi Roberto, Gerard Piqué ou Carles Alena.

Fan de jeux vidéos, le Tricolore ne s’est pas fait prier et a ainsi pu briser la glace avec de nombreux joueurs catalans. Pas avec Lionel Messi néanmoins si l’on s’en réfère aux dernières déclarations de l’Argentin au sujet d’Antoine Griezmann. "Je le connais très peu, nous ne nous sommes quasiment pas croisés. Je me suis blessé, je suis resté en marge et le reste du groupe est parti en tournée. Nous ne nous sommes pas souvent vus", a en effet expliqué le quintuple Ballon d’or dans une interview à Sport.

Neymar, une reprise tant attendue

Une si longue attente. Le dernier match de Neymar avec le PSG remonte à mai dernier. Depuis lors, son horizon à Paris a radicalement changé. Et ce sera à lui de se montrer convaincant pour inverser la tendance, notamment avec les supporters.

Deux matches avec le Brésil pour prendre du rythme et retrouver le plaisir des terrains. Et voilà donc Neymar qui a quitté Los Angeles dès mercredi pour rejoindre Paris. Un retour dans la capitale qui n’a rien d’anodin ni de simple d’ailleurs. Après tout fait pour rejoindre le Barça cet été, il sera de retour au Camp des Loges dans la peau d’un joueur en mesure de figurer dans le groupe du PSG. 

Jusque-là, tant qu’il y avait des négociations, Thomas Tuchel avait pour consigne de ne pas faire appel à lui. Pour la première fois de la saison, l’entraîneur allemand aura donc le Brésilien à sa disposition. Apparu dans une forme impeccable avec la Seleçao, Neymar aura encore deux entraînements pour être fin prêt.

Il n’en reste pas moins que l’incertitude règne. Sera-t-il lancé dès samedi contre Strasbourg dans un Parc des Princes forcément remonté contre lui ? Suspendu contre le Real Madrid, le Brésilien fera peut-être plutôt son retour à Lyon lors de la 6e journée… Dans tous les cas, les supporters ne devraient pas l’épargner et il n’existe sans doute pas de moment idéal. Ce sera à lui, d’une manière ou d’une autre, de parvenir à inverser la tendance.

Sur le fond, beaucoup de supporters sont ravis de pouvoir compter sur un joueur de ce calibre et certains misent plus sur l’indifférence que sur les sifflets. Quoiqu’il en soit, même s’il venait à s’exprimer, c’est à travers ses performances qu’il réussira à renverser l’opinion. Faire une grande saison, voilà qui comblerait tout le monde au club. Et lui en premier.

Liverpool: Le message fort de Mané

Régulièrement annoncé sur les tablettes de nombreux cadors européens, parmi lesquels le Real Madrid où Zinedine Zidane le tient en très haute estime, Sadio Mané ne semble pas près de quitter Liverpool.

C’est en tout cas le message passé par l’international sénégalais dans une interview à Complex. "Pour être honnête, je suis vraiment heureux de faire partie de ce club, de cette famille. Nous avons les meilleurs supporters du monde ici, alors je suis toujours reconnaissant pour leur soutien, a-t-il ainsi assuré. Ce n'est pas seulement une bonne chose pour moi, cela donne à l'équipe plus de motivation pour jouer. Cela nous permet d'avoir faim pour aller de mieux en mieux ensemble. J'ai vraiment du mal à décrire à quel point je suis heureux ici."