Mercato Napoli: Icardi tout proche ?

Le Napoli a bien avancé dans le dossier Mauro Icardi (26 ans). Comme l’indique le Corriere dello Sport, les dirigeants napolitains seraient proches d’un accord avec Wanda Nara, la femme et agent du joueur argentin, pour un salaire annuel de 8 à 10 millions d’euros.

L’Inter Milan, qui s’est offert Romelu Lukaku pour 70 millions d’euros, pourrait céder son avant-centre contre un chèque de 50 millions.

Les Partenopei frapperaient un grand coup en Serie A en recrutant un nouveau numéro 9. Icardi, en froid avec ses dirigeants, reste sur une saison à 17 buts en 37 matches mais en avait inscrit 29 en 36 apparitions en 2017-2018 avec les Nerazzurri.

FC Barcelone. Antoine Griezmann : « Il faut changer les choses »

La première officielle d’Antoine Griezmann sous le maillot du FC Barcelone a été gâchée par une défaite sur la pelouse de l’Athletic Bilbao (1-0) en ouverture de la saison 2019/2020 de Liga. La réaction de l’international français après la rencontre.

Antoine Griezmann (attaquant du FC Barcelone, après la défaite 1-0 à Bilbao en ouverture de la saison du Championnat d’Espagne, au micro de la chaîne espagnole Movistar LaLiga)

"Nous sommes souvent parvenus dans leurs 30 derniers mètres mais ensuite il a manqué ce qui est le plus difficile dans le football : cette passe, ce débordement, ce centre… Nous n’y sommes pas parvenus ce soir mais nous avons du temps devant nous. La Liga est longue et il faut changer les choses dès le prochain match. Le ballon n’a pas voulu rentrer et c’est la seule chose qui importe. C’est une défaite mais il faut garder le cap, travailler pour nous améliorer. C’est la seule manière de progresser."

+LIRE AUSSI. Équipe de France. Débuts ratés pour Griezmann avec le Barça, Pavard en demi-teinte au Bayern… Le vendredi des Bleus

Gerard Piqué (défenseur et capitaine du FC Barcelone)

"San Mamés est toujours un stade très difficile et ce soir la compétition nous a remi...

Lire la suite

Arsenal: Avec Lacazette, sans Pépé contre Burnley

Ménagé la semaine dernière contre Newcastle (0-1), Alexandre Lacazette est titularisé par Unai Emery pour le match d’Arsenal contre Burnely, ce samedi (13h30), en Premier League.

Pierre-Emerick Aubameyang ainsi que les jeunes Joe Willock et Reiss Nelson sont maintenus dans le quatuor offensif, alors qu’Henrikh Mkhitaryan est relégué sur le banc, où figure de nouveau Nicolas Pépé.

David Luiz honore sa première avec les Gunners, alors que Dani Ceballos est titulaire pour la première fois.

Le onze de départ: Leno – Maitland-Niles, David Luiz, Sokratis, Monreal – Ceballos, Guendouzi – Nelson, Willock, Aubameyang – Lacazette.

Neymar veut « que le PSG clarifie sa situation »

S’il est difficile de cerner l’état d’esprit actuel de Neymar, son sélectionneur en équipe du Brésil donne des nouvelles de sa star, plus que jamais sur le départ au PSG.

Tite, patron de la Seleçao, passe actuellement sans doute pas mal de temps pendu au téléphone avec les stars de l’équipe du Brésil, décidément au cœur de l’actualité. Quand Philippe Coutinho, en situation d’échec au Barça, doit se résoudre à quitter la Catalogne pour rejoindre en prêt le Bayern Munich, Neymar Jr rêve – peut-être un peu moins depuis l’annonce des champions d’Allemagne… - d’un retour du côté du Camp Nou.

Vu du Brésil, ces gestions de carrière ont de quoi laisser songeurs, même si en ce qui concerne Neymar, Tite n’a jamais cessé, même au plus fort de la tourmente et notamment de l’affaire de viol, qui a touché l’attaquant du PSG à l’approche de la dernière Copa America (et aujourd’hui classée), d’afficher un soutien total à son joueur.

Bientôt 3 mois sans jouer

Le technicien a d’ailleurs sélectionné le joueur le plus cher de l’histoire (222 M€) pour les prochaines échéances du Brésil, programmées en septembre, aux Etats-Unis, en amical face à la Colombie et au Pérou. Et pourtant, Neymar n’a plus joué le moindre match depuis le mois de juin, soit il y a près de trois mois.

Tite reste en contacts avec son joueur. "Il a dit qu’il était heureux, qu’ils se sentait bien et qu’il travaillait normalement depuis un certain temps, assure-t-il, alors même que Neymar n’a pas débuté la saison avec le PSG. Il a dit qu’il ne travaillait pas de manière tactique, car il se prépare pour l’équipe, pas pour les matches." C’est surtout un départ de Paris qui se profile…  "J’ai posé des questions sur sa situation émotionnelle, parce que cela influence la performance de l’athlète, poursuit le sélectionneur. Il a dit qu’il était calme, qu’il savait que les choses avançaient et qu’il fallait que le PSG clarifie sa situation."

Dans un tel contexte, la perspective des rencontres sans enjeu à venir avec les champions d’Amérique du Sud n’apparaît évidemment pas prioritaire. Même si Tite souligne : "Je lui ai demandé comment il se sentait sur le fait de jouer avant nos matches, car il y a un moment optimal pour jouer, tant qu’il est disponible. Sur cette base, ce que je dirais, c’est qu’un joueur de la qualité et du niveau de Neymar, nous ne l’exclurons jamais de la Seleçao." Un crédit illimité qui tranche avec sa situation à Paris.

PSG: Neymar de retour à l’entrainement collectif 

Après s’être entraîné en marge du groupe lors des dernières séances du Paris Saint-Germain – officiellement en raison de légers "bobos" - Neymar a retrouvé le reste de ses partenaires pour l’entrainement de ce samedi, à la veille du déplacement à Rennes, pour le compte de la 2e journée de Ligue 1. La présence du brésilien en Bretagne est toutefois encore loin d’être actée.