Liverpool: Salah ouvre déjà son compteur (vidéo)

Mohamed Salah a inscrit son premier but de la saison vendredi soir, en l'occurrence celui du 2-0 avec Liverpool face à Norwich, à la 18e minute de jeu (première journée de Premier League). L'Egyptien, clinique face à Krul, a bénéficié d'une subtile passe de Firmino. Au final, les Reds l'ont emporté 4-1.

Leonardo fait le point

Neymar appartient au PSG. C'est ce qu'a rappelé Leonardo jeudi, avec une étonnante affection. Même si la sortie du directeur sportif sur l'état de santé de son joueur n'est pas anodine...

On ne sait toujours pas, sinon vous seriez sans doute au courant... S'il paraît acquis que Neymar va partir du Paris Saint-Germain, même si on n'est jamais à l'abri de rien dans ce monde du football en 2019 (surtout au mois d'août), on ne sait toujours pas si ce sera pour le Real Madrid ou le FC Barcelone. Ou ailleurs, qui sait. D'après Sport, c'est le Real qui tiendrait à nouveau la corde, grâce à un crédit débloqué et surtout l'accord du joueur.

En attendant, Leonardo a répondu à RMC Sport: "Comme vous le savez, il y a des discussions pour son futur, mais rien d'avancé. Il n'est pas écarté du groupe, il suit un programme de rééducation personnalisé. C'est un joueur du PSG, il a encore trois ans de contrat, il ne faut pas l'oublier. On doit tout régler avant qu'il ne puisse rejouer." Le directeur sportif se fait même mielleux: "J'apprends à le connaître, c'est un bon garçon avec un très bon fond."

Le Brésilien parle aussi de son compatriote comme d'un joueur extraordinaire et se mue même en médecin, afin de contrer les rumeurs d'une blessure au cinquième métatarse qui ne serait pas consolidée. Leonardo assure que "Ney" a été contrôlé par les plus grands médecins et chirurgiens au monde, et que sa blessure était complètement réglée. Histoire de rassurer, surtout, les potentiels acheteurs.

Mercato Nice: Deux grands espoirs offensifs sur le point de signer ?

L'OGC Nice serait tout près d'engager Jean-Kévin Augustin et Adam Ounas, d'après les informations relayées par L'Equipe jeudi soir.

Chacun des deux joueurs (22 ans tous les deux) est estimé à 20 millions d'euros, et il s'agirait de premiers jolis coups pour le repreneur annoncé Jim Ratcliffe.

Pour le Napolitain et ancien Bordelais (international algérien), ce serait un prêt avec option d'achat, alors que les détails ne sont pas encore précisés pour l'ex-attaquant du PSG, transféré à Leipzig il y a deux ans.

Mercato PSG: Leonardo rassurant sur la blessure de Neymar

Leonardo essaie d'assurer le service de vente pour Neymar (pour RMC Sport jeudi): "Il a été contrôlé par les plus grands médecins et chirurgiens au monde en début de saison, son trait de fracture au cinquième métatarse est complètement consolidé. Sa blessure est complètement réglée." L'avenir du Brésilien, toujours sous contrat pour trois ans avec le PSG, continue d'osciller entre le Barça et le Real Madrid.

Parisiens interdits de centre-ville : « C’est exagéré »

La préfecture interdit le centre de Rennes aux supporters parisiens, dimanche, pour le match PSG – Stade-Rennais. Une décision qui soulève beaucoup de questions… et peu de réponses.

Pourquoi ? Comment ?

Que dit l’arrêté de la préfecture ?

Cette décision de la préfecture d’Ille-et-Vilaine interdit aux supporters parisiens l’accès au centre-ville de Rennes, dimanche, de 10 h à minuit, à l’occasion du match Stade-Rennais – Paris-Saint-Germain, au Roazhon Park. Tous ceux qui porteront « une écharpe, un insigne, un vêtement, un drapeau aux couleurs du club parisien » seront indésirables.

Seuls ceux qui accepteront d’être encadrés par leur club lors du déplacement seront admis route de Lorient.  Ils accéderont au stade en bus dont le cheminement sera défini par les forces de l’ordre , a détaillé la préfecture.

Pourquoi cette décision ?

La préfecture n’a pas précisé d’autre motif qu’« un risque avéré de troubles à l’ordre public ». Une fermeté qui pose problème à l’Association nationale des supporters (ANS). « Le problème de ces arrêtés, c’est qu’on n’a pas aujourd’hui une organisation posée pour discuter sereinement en amont avec les autorités, regrette James Rophe, son porte-parole et égal...

Lire la suite