Lille vient à bout de Nantes grâce à Osimhen

Le Losc de Christophe Galtier s’est imposé devant le FC Nantes (2-1), dimanche après-midi, en ouverture de la Ligue 1.

Aligné en pointe, Victor Osimhen a ouvert le score (19e) mais les Canaris ont égalisé grâce à un but contre son camp de Zeki Çelik sur une frappe d’Andrei Girotto (51e). Le jeune avant-centre nigérian des Dogues a finalement inscrit un doublé pour offrir les trois points à son équipe (80e).

La formation de Christophe Galtier enchaîne avec un court déplacement à Amiens, alors que celle de Christian Gourcuff recevra l’OM.

Man City: Agüero retrouve le onze contre Tottenham

Remplaçant la semaine passée, lors du carton de Manchester City sur le terrain de West Ham (0-5), Sergio Agüero est cette fois-ci titulaire samedi, à l'occasion du choc contre Tottenham (18h30, 2e j. de Premier League). C'est Gabriel Jesus qui fait les frais de choix et le Brésilien file sur le banc. Pep Guardiola effectue en fait plusieurs changements puisque Bernardo Silva, Ilkay Gündogan et Nicolas Otamenti retrouvent également le onze des Citizens, au détriment de Riyad Mahrez, David Silva et John Stones. 

Du côté de Tottenham, c'est Christian Eriksen qui retrouve un rang de titulaire, lui qui était "seulement" entré en jeu contre Aston Villa (3-1) la semaine passée. Le technicien argentin décide en fait de renforcer son milieu dans le Nord de l'Angleterre et c'est l'ancien Parisien Lucas qui file sur le banc. Harry Kane et Erik Lamela sont bien là, tout comme les Français Tanguy Ndombélé et Moussa Sissoko. 

Mercato OM: Nantes est très gourmand pour Rongier

Capitaine du FC Nantes pour la réception de l'Olympique de Marseille, Valentin Rongier souhaite toujours rejoindre le club phocéen, a confirmé ce samedi Canal+.

Les Olympiens auraient proposé 13 millions d'euros pour le milieu de terrain de 24 ans, qui a fait de l'OM sa priorité. Mais Nantes réclamerait entre 20 et 25 millions d'euros pour un joueur également suivi par la Fiorentina, qui a perdu cet été un certain Jordan Veretout.

Une somme difficile à débourser pour l'OM, sauf en cas de départ de Florian Thauvin du côté de Valence...

Bundesliga: Dortmund cartonne, Fribourg aussi

La Bundesliga a repris ce week-end avec en ouverture le match nul du Bayern Munich à domicile contre le Hertha Berlin vendredi soir (2-2).

Ce samedi, le grand rival du champion d'Allemagne, le Borussia Dortmund, n'a pour sa part pas raté son entrée en matière en dominant très nettement Augsbourg (5-1). L'ex-Barcelonais, Paco Alcacer s'est fendu d'un doublé (3e, 59e) tandis que le capitaine Marco Reus a également fait trembler les filets (57e). Les autres réalisations ont été signées Jadon Sancho (51e) et Julian Brandt (82e).

Dans les autres rencontres de ce samedi ayant débuté à 15h30, Fribourg a flambé en infligeant un 3-0 à Mayence. Leverkusen et Wolfsburg ont en revanche eu plus de mal pour venir à bout respectivement de Paderborn (3-2) et Cologne (2-1). Quant au Werder Brême, seul club défait à domicile, il a subi la loi de Düsseldorf (1-3).

Sur l’homophobie, Rouyer ne se taira pas à Nancy

S’il ne cache pas le sentiment de honte qui l’a étreint suite à l’interruption d’un match de Ligue 2 à Marcel-Picot, en raison de chants homophobes, l’ancien international nancéien Olivier Rouyer n’entend pas renoncer à son intervention, programmée sur le sujet au sein de l’ASNL chère à son cœur.   

Olivier Rouyer (17 sélections, 2 buts) est une bien triste exception, puisque l’ancien ailier des Bleus reste encore à ce jour le seul footballeur professionnel en 2019 à avoir osé faire son coming-out en France. C’était en 2008.

Onze ans plus tard et on ne peut que deviner le choc de l’ancien compère de Michel Platini sous le maillot de l’AS Nancy-Lorraine quand il a découvert que Marcel-Picot, le stade qu’il chérit tant, a été le théâtre vendredi, à l’occasion de la 4e journée de Ligue 2 et de la réception du Mans, de la première interruption d’un match en raison de chants homophobes tenus par les ultras dans les tribunes.

Nancéien de naissance, formé par le club lorrain, le vainqueur de la Coupe de France 1978 a appris depuis son lieu de vacances à Bali la navrante nouvelle. "Quand je me suis réveillé, mon téléphone était blindé de messages, a raconté l’ancien attaquant, reconverti aujourd’hui en tant que consultant, contacté par nos confrères de L’Est Républicain. Lorsque j’ai découvert pourquoi, j’ai eu honte. J’ai été pris d’une colère monstre aussi. Le choc et la déception ont été immenses en apprenant l’incident d’ASNL-Le Mans à Picot. Je tiens à rendre hommage à l’arbitre (Mehdi Mokhtari) qui a eu le courage de prendre la décision qui s’imposait, ce n’est plus possible d’accepter des choses pareilles."

Et « La Rouille » prône même la tolérance zéro : "La prochaine fois que l’ambiance d’une rencontre est gâchée par la bêtise de certains supporters, il faudrait même que l’arbitre arrête le match sur le champ (de façon définitive)", estime-t-il, appelant à "des sanctions fortes" et à donner "match perdu, par exemple". Même s’il s’agit de Nancy, son club de cœur, où il entend bien maintenir, confirme le quotidien régional, son intervention prévue avec la LFP pour sensibiliser le public lorrain sur le sujet de l’homophobie. "Plus que jamais, même", annonce-t-il.