L’Espagne enchaîne dans la douleur

Comme l'Italie dans le groupe J, l'Espagne s'est offert ce jeudi soir une cinquième victoire en autant de matches disputés dans le cadre des éliminatoires de l'Euro 2020. La Furia Roja est allée l'emporter difficilement (1-2) en Roumanie, grâce à des buts de Sergio Ramos sur penalty (29e), et Paco Alcacer (47e). L'équipe dirigée par Robert Moreno a tremblé en fin de rencontre, suite à l'expulsion du défenseur de la Real Sociedad, Diego Llorente (79e), le gardien de but Kepa Arrizabalaga ayant notamment réalisé deux arrêts déterminants dans les derniers instants.

Les Roumains sont donc les grands perdants du jour, car dans le même temps, la Norvège s'est imposée à domicile contre Malte (2-0), alors que la Suède s'est promenée aux Féroé (0-4), avec notamment un but du défenseur de Manchester United, Victor Lindelöf. Au classement, les Suédois et les Norvégiens passent donc devant le Lyonnais Ciprian Tatarusanu et ses coéquipiers, relégués au 4e rang de la poule F.

Le Stade Rennais réfute tout « chantage fiscal »

Le Stade Rennais paie beaucoup d’impôts. Les propos du président ont déclenché un tollé politique. Le club précise n’avoir jamais demandé à ne pas s’acquitter de ses obligations fiscales.

 Fins électoralistes 

 Le Stade Rennais rappelle qu’il ne peut et ne veut surtout pas participer à un débat politique. Nous ne souhaitons pas que les enjeux du club soient déplacés sur ce terrain pour être utilisés à des fins électoralistes lors de la bataille des municipales qui arrive. 

Communiqué du Stade Rennais, sur son site officiel, hier, après la polémique créée par les propos d’Olivier Létang. Pour rappel, lundi, invité de Pleine Lucarne, l’émission de TVR en partenariat avec Ouest-France, le président exécutif du club était interrogé sur l’avenir du centre d’entraînement des joueurs rennais, à la Piverdière.

« Rester ou partir »

Rappelant que les infrastructures ne sont plus  en adéquation avec ce qui est demandé , assurant que  la décision entre rester ou partir  n’était pas prise, il a également mis en avant un problème d’impôts trop élevés, reversés à Rennes métropole.

« Chantage », ont réagi plusieurs élus écologistes, socialistes, France insoumise…  Il n’est évidemment ni envisageable ...

Lire la suite

Quand la maire de Paris recadre Neymar

Anne Hidalgo, la maire de Paris, avait manifestement un message à faire passer à la star du PSG Neymar.

Les atermoiements estivaux de Neymar n’ont échappé à personne, et surtout pas à la maire de Paris Anne Hidalgo, qui suit évidemment de près l’actualité du ballon rond et du PSG en particulier. Ce mercredi au détour d’une interview accordée à Télé-Loisirs, celle qui est devenue en 2014 la première femme à accéder aux fonctions de premier édile de la capitale a pu faire part de ses attentes quant à la saison à venir de la star auriverde.

"On lui a mis la Tour Eiffel en rouge et bleu, les couleurs de Paris et les couleurs du PSG. Donc maintenant, mon garçon on t'aime beaucoup mais va falloir que tu t'arraches et qu'on gagne la Ligue des champions", dixit l’ancienne première adjointe de Bertrand Delanoë, son prédécesseur à la tête de Paris, persuadée que "le PSG va la gagner" (la C1) tôt ou tard.

"Il faut qu'il revienne un peu les pieds sur terre et qu'il aide l'équipe, poursuit l’intéressée. Il y aura sûrement un moment un petit peu compliqué avec les supporters mais s'il nous donne ce que Neymar peut donner, je pense que tout sera pardonné !"

Ligue 1. L’Olympique de Marseille sanctionné par la commission de discipline de la LFP

L’OM a été sanctionné par la commission de discipline de la Ligue après l’usage d’engins pyrotechniques lors de la rencontre face à Saint-Etienne en Ligue 1.

L’Olympique de Marseille a été sanctionné de la fermeture de tribunes de trois groupes de supporters après l’usage de fumigènes lors de la victoire (1-0) contre Saint-Etienne le 1er septembre en Ligue 1, a indiqué mercredi la Ligue de football professionnel (LFP).

Lors de cette rencontre, le groupe Commando Ultra 84 a fêté son 35e anniversaire en allumant de très nombreux engins pyrotechniques dans le stade Vélodrome.

Un autre groupe de supporters, les « MTP » (Marseille Trop Puissant) se voit sanctionné d’un match avec sursis tout comme celui des Fanatics, pour les mêmes raisons.

De son côté le club de l’OGC Nice se voit puni d’une amende de 14 000,00 € pour les comportements de ses supporters au cours du match du 28 août 2019 face à Marseille, toujours à cause de l’usage d’engins pyrotechniques.

Par ailleurs dans le dossier brûlant des chants et banderoles homophobes ou discriminatoires, la commission de la LFP a mis en délibéré sa décision concernant les événements du 28 août mettant en cause les supporters niçois lors de l...

Lire la suite

PSG: Mbappé de retour à l’entraînement

Kylian Mbappé a fait son retour au Camp des Loges ce mercredi, pour une séance d’entraînement individuelle et des exercices d’explosivité notamment au côté d’un préparateur physique.

Touché  à la cuisse gauche devant Toulouse il y a deux semaines, l’attaquant du PSG ne sera pas de la partie face à Strasbourg ce week-end pour la 5e levée de L1.

Il devrait être trop juste également pour le choc de la 1ère journée de la Ligue des champions contre le Real Madrid mercredi prochain mais sa rentrée n’est pas à exclure pour l’affiche du 6e acte de championnat, le 22 septembre, à Lyon.