La Lazio déroule en Coupe

La Lazio de Rome continue d'enregistrer des bons résultats cette saison.

Lancée dans la course au titre national, dans la roue de la Juventus et de l'Inter Milan, la Lazio de Rome est également en réussite en coupes. Récents lauréats de la Supercoupe au détriment de la Vieille Dame justement (3-1), les Biancocelesti rallient ce mardi soir les quarts de finale de la Coupe d'Italie.

Les tenants du titre ont disposé sans trembler de la Cremonese, issue de Serie B (4-0). Patric (10e), Marco Parolo (26e), l'incontournable Ciro Immobile, meilleur buteur de Serie A (58e), Bastos (89e), ont scellé le succès romain.

Zidane est « désolé » pour Valverde

Face à la presse ce vendredi, l’entraîneur du Real Madrid Zinedine Zidane a évoqué la récente éviction de son homologue barcelonais Ernesto Valverde.

Débarqué du banc blaugrana lundi soir au profit de Quique Setien, Ernesto Valverde a reçu un hommage plus ou mois inattendu en provenance de Madrid, ce vendredi, lors de la conférence de presse de Zinedine Zidane.

« Je ne veux pas rentrer dans les détails mais je suis désolé pour lui avant toute chose, dixit le coach merengue, invité à réagir à ce changement de stratège chez le rival honni du Real. Ce n'est pas une situation agréable. C'est un entraîneur qui a démontré qu'il était très bon et j'ai du respect pour lui. Dans les grands clubs, c'est comme ça et ça ne changera jamais. Je sais que si nous perdons deux matches, je serai critiqué de la même manière, comme il y a un mois et demi. On ne peut pas toujours bien jouer ou être mauvais… »

Même respect dans les propos de l’ancien n°10 tricolore à l’égard de Julen Lopetegui, qui officie à la tête du FC Séville, l’adversaire des Madrilènes ce samedi à Santiago-Bernabeu dans le cadre de la 20e levée de Liga, et qui a succédé à Zizou trois mois durant sur le banc de la maison blanche. « Je ne vais pas m’étendre sur son passage ici à Madrid mais c’est un excellent coach qui a fait ses preuves par le passé. » Quant à la marche à suivre pour le Real après son sacre récent en Supercoupe d’Espagne: « Nous devons continuer, encore et toujours. La saison est encore longue, Séville est un redoutable adversaire et nous devons continuer à montrer noter savoir-faire match après match. »

 

Naldo quitte Monaco

Monaco et Naldo ont mis fin au contrat qui les liait jusqu'au 30 juin 2020.

L’hiver dernier, Naldo débarquait sur le Rocher en provenance de Schalke 04, contre un chèque de 2 millions d’euros. Un an plus tard, le défenseur de 37 ans et l’ASM ont décidé de mettre un terme au contrat qui les liait jusqu’en juin prochain, a annoncé le club de la Principauté ce vendredi via un communiqué.

En grande difficulté dès ces débuts dans le championnat de France, le Brésilien n’a pas disputé la moindre rencontre officielle cette saison. 

[embed]https://twitter.com/AS_Monaco/status/1218133304572071936?ref_src=twsrc%5Etfw[/embed]

A Milan, Zlatan a (déjà) mis tout le monde d’accord

L’entraineur de l'AC Milan, Stefano Pioli, a rendu un hommage appuyé à sa nouvelle recrue, Zlatan Ibrahimovic.

De retour en Serie A cet hiver pour y défendre à nouveau les couleurs de l’AC Milan, après un passage par Los Angeles, Zlatan Ibrahimovic n’a pas traîné pour se remettre les tifosi rossoneri dans la poche. Il faut dire que le géant suédois n'a eu besoin que de deux apparitions, mais surtout d’une seule titularisation - contre Cagliari -, pour faire trembler les filets.

Présent en conférence de presse ce vendredi, Stefano Pioli s’est dit impressionné par la condition physique et la détermination de l’attaquant de 38 ans. « L'arrivée d'Ibrahimovic est très importante pour nous, a-t-il confié. C'est important pour ce qu'il apporte à l'entraînement, pour ce qu'il a fait contre Cagliari et pour ce qu'il va encore faire. Ibra va progresser, il nous donne pleine satisfaction. Il est tellement pro, déterminé dans tout ce qu'il fait ».

« C'est fou de voir un tel champion travailler si dur »

Et au coach lombard de poursuivre sur l’admiration qu’il voue au natif de Malmö: « C'est fou de voir un tel champion travailler si dur. Surtout pour un groupe jeune comme nous. Après Cagliari, il nous a dit de travailler dur et avec passion pour obtenir une récompense. Il faut faire des sacrifices, c'est le plus important ».

Après une première partie de saison complètement manquée, le Milan compte plus que jamais sur l’ancien Parisien, qui a paraphé un contrat de six mois (avec une saison supplémentaire en option), pour ramener les pensionnaires de San Siro dans le haut du tableau. Car à l’heure actuelle, les Milanais sont seulement 10e du calcio, pointés à dix longueurs du 4e, l’Atalanta.

Mercato : Neymar fixe sa condition pour prolonger au PSG

REVIREMENT - Cinq mois après avoir lu forcer son départ du PSG, Neymar se rapprocherait désormais d'une prolongation. Le Brésilien, réconcilié avec le public parisien, se verrait bien rester à Paris, même si cela dépendra en partie du parcours du club de la capitale en Ligue des champions.

Et si Neymar prolongeait au PSG ? L'hypothèse pourrait avoir de quoi être farfelue, tant l'histoire entre le Brésilien et le club parisien semblait être arrivée à son terme. L'été dernier, l'ancien du Barça a tout fait pour quitter la capitale et, selon un SMS qu'on lui a prêté, "rentrer chez (lui)", à Barcelone, "là d'où (il n'aurait) jamais dû partir". Il n'est "pas heureux à Paris", avait confié le super-agent israélien Pini Zahavi, proche du clan de l'international auriverde et grand artisan de son transfert à l'été 2017. Des tensions étaient alors apparues entre les deux parties, le PSG restant inflexible face aux offres du Barça. 

Cinq mois plus tard, faute d'accord, Neymar est toujours à Paris. Mais la situation, que l'on décrivait à l'époque comme "invivable" à court terme, a bien changé. Les sifflets et les insultes proférés par les fans parisiens en début de saison ont (...)

Lire la suite