Italie: Chiesa titulaire, Verratti aussi

Vainqueur très facilement de ses quatre premiers matchs, l’Italie se déplace ce jeudi, à 18 heures, en Arménie dans le cadre de la 5e journée des qualifications pour l’Euro 2020.

Pour l'occasion, le sélectionneur Roberto Mancini a choisi de titulariser Enrico Chiesa en attaque, pour pallier l'absence de Lorenzo Insigne. Dans l'axe, Andrea Belotti est de nouveau préféré à Ciro Immobile. Par ailleurs, le Parisien Marco Verratti reste incontournable dans l'entrejeu, alors que le Milanais Alessio Romagnoli vient compenser la défection de Giorgio Chiellini sur blessure. Sans véritable surprise, l’Arménie sera guidée par sa star Henrikh Mkhitaryan.

Anne Hidalgo à Neymar : « On t’aime beaucoup mais va falloir que tu t’arraches » (VIDEO)

Invitée de L'interview sans filtre cette semaine, la maire de Paris, Anne Hidalgo, a donné son avis sur Neymar, l'attaquant du PSG.

Partira ? Partira pas ? Le feuilleton Neymar a tenu en haleine les supporters du Paris Saint-Germain ainsi que tous les amateurs de football lors du dernier mercato estival. Deux ans après son arrivée en grandes pompes au sein du club de la capitale, l'attaquant brésilien souhaitait retourner au FC Barcelone cet été. Malgré des négociations en fin de mercato, aucun accord n'a pu être trouvé. Dès lors, le joueur de 27 ans s'apprête à retrouver les terrains de Ligue 1 avec son club. Peut-être dès ce week-end lors de la réception au Parc des Princes de Strasbourg (samedi à 17h30, sur Canal+ et beIN Sports). Ses états d'âme et ses déclarations controversées sur la fameuse "remontada" de 2017 risquent de peser lourd au moment où le public retrouvera sa star. Sifflets et banderoles hostiles pourraient en effet être de la partie.

⋙ PSG : Neymar au Barça, les négociations continuent

Interrogée dans L'interview sans filtre dont elle est l'invitée cette semaine, Anne Hidalgo - grande amatrice de football - a donné son avis sur le cas Neymar. "On lui a mis la Tour (...)

Lire la suite

Mercato Man City: De Bruyne veut rejoindre Kompany

Kevin De Bruyne a débuté sa cinquième saison sous les couleurs de Manchester City, un club où il a réussi à se rendre indispensable. Mais le milieu de terrain offensif ne compte pas pour autant boucler sa carrière sans relever encore au moins un autre challenge. A 28 ans, l'international belge, encore sous contrat chez les Citizens jusqu'en 2023, espère avoir notamment la chance de pouvoir retourner dans son pays natal.

Et quitte à choisir, il préférerait retrouver celui qui fut son capitaine outre-Manche, le défenseur central Vincent Kompany, reparti cet été au RSC Anderlecht. "J'ai dit à Vincent Kompany de me garder une place dans l'équipe, dans un an, ou dans sept ans, quand j'aurai terminé à Manchester, a déclaré l'intéressé, rapporte Sky Sports. S'il fait ça pour moi, alors ça veut dire que j'ai déjà ma prochaine destination en tête".

Abdoulaye Bamba a repris la course

L'arrière latéral angevin, sur le flanc depuis fin août, a repris la course. Il sera cependant trop juste pour le déplacement à Lille vendredi (5e journée de Ligue 1).

Touché à l’ischio lors de l’échauffement du match Angers Sco-Dijon (4eme journée) fin août, Abdoulaye Bamba, l’arrière latéral angevin, vient de reprendre la course. « Il ne sera pas apte pour le déplacement à Lille vendredi soir (5eme journée) », nous a indiqué Stéphane Moulin ce matin à l'issue de l'entraînement.

Aït-Nouri et Gomez à l’entraînement

Deux jours après sa brillante prestation avec l’équipe de France Espoirs contre la République Tchèque (3-1), Rayan Aït-Nouri était de retour à l’entraînement ce matin.

Tout comme Anthony Gomez-Mancini, titulaire samedi dernier avec l’équipe de France U19 contre les Croates (1-1) et qui n’est pas entré en jeu lundi face à la Russie (3-3) à l’occasion du tournoi international de préparation pour l’Euro 2020 organisé en Croatie et en Slovénie.

Respectivement convoqués avec la Côte d’Ivoire, le Tchad, le Maroc, le Monténégro et l’Algérie Espoirs, Ismaël Traoré, Casimir Ninga, Rachid Alioui, Danijel Petkovic et Farid El Melali n’étaient pas sur le terrain d’entraînement de la B...

Lire la suite

Thauvin n’avait pas besoin de ça…

La mauvaise nouvelle est tombée ce mercredi. Victime d'un problème récurent à une cheville, Florian Thauvin doit passer sur le billard et sera ainsi éloigné des terrains jusqu'en 2020.

Comme beaucoup de champions du monde 2018, Florian Thauvin est passé par quelques moments compliqués sur le plan physique au cours de la saison écoulée. S'il n'a pas été confronté véritablement à une grave blessure, et malgré un temps de jeu très restreint en Russie, la tension nerveuse et les entraînements qui ont émaillé la campagne victorieuse des Bleus il y a plus d'un an ont forcément pesé en 2018-2019. Malgré tout, l'ancien Bastiais est parvenu à inscrire notamment 18 buts, lui qui avait envoyé le cuir dans les filets adverses à 26 reprises au cours du précédent exercice.

Mais l'international tricolore subit peut-être le contrecoup de ce Mondial mémorable en cette entame de saison 2019-2020. Car voilà l'intéressé sur le flanc pour quatre mois environ. Et pour cause, Florian Thauvin a pris la décision, en accord avec l'Olympique de Marseille, de subir une intervention chirurgicale pour soigner une de ses chevilles. "Florian Thauvin a été victime d'une blessure accidentelle de la cheville en match il y a environ 4 mois et demi. Ce type de lésion, de petite taille, très localisé, permet d'ordinaire de reprendre suite à des soins et un repos adaptés. Sa progression actuelle lui a permis de revenir dans le groupe mais le joueur ressent toujours une gêne. Afin de pouvoir revenir à 100% de ses capacités, Florian et l’Olympique de Marseille ont décidé de réaliser une petite intervention (arthroscopie) dans les jours qui viennent. Sa durée d’indisponibilité devrait s’étaler jusqu’à la trêve hivernale", précise un communiqué officiel.

Et voilà les Phocéens, crédités d'un début de saison encourageant, privés de celui dont le retour était très attendu pour mener encore le secteur offensif et épauler notamment l'Argentin Dario Benedetto. André Villas-Boas devra donc patienter jusqu'en 2020 pour retrouver son numéro 26, ce qui offre un boulevard à Bouna Sarr dans le couloir droit de l'attaque, voire à Nemanjar Radonjic ou même Isaac Lahadji. "FloTov" a aussi sans doute pris en compte l'Euro 2020 au moment d'arrêter son choix. Forcément attaché aux Bleus, le champion du monde U20 2013 espère pouvoir être de la nouvelle aventure tricolore l'été prochain. En s'assurant un retour en pleine forme dès le début d'année prochaine, le Marseillais d'adoption devra toutefois sortir le grand jeu pour surpasser une concurrence encore accrue à son poste, en témoignent les trois buts inscrits sur ce rassemblement international par le Munichois Kingsley Coman.