Arteta déclare sa flamme à Aubameyang

Arsenal a remporté ce samedi la 14e Cup de son histoire. Le double buteur et héros des Gunners, Pierre-Emerick Aubameyang, a reçu une véritable déclaration d’amour de la part de son entraîneur, Mikel Arteta, désireux plus que tout de le conserver.

Courtisé par de grandes écuries européennes, Pierre-Emerick Aubameyang allait sans aucun doute quitter Arsenal cet été. L’unique condition pouvant retenir le capitaine des Gunners serait de disputer une Coupe d’Europe. C’est chose faite depuis ce samedi. L’international gabonais s’est chargé en personne d’inscrire un doublé en finale de la FA Cup contre Chelsea (2-1) afin de renverser la vapeur et octroyer au club londonien sa 14e coupe nationale. Plus qu’un trophée, il a envoyé Arsenal en Ligue Europa la saison prochaine car sans ce titre, les Gunners n’auraient pas franchi les frontières du royaume au cours de la saison 2020/21.

« Dans les grands matches, il y a des grands moments pour les grands joueurs. Il l’a fait en demi-finale et il l’a refait en finale. » Ses propos sont tenus par Mikel Arteta, l’entraîneur des Gunners. « C’est ce que vous attendez des grands joueurs. Certains se demandaient si il était capable de la faire lors de grands matches, c’est fait. Nous sommes si fiers d’avoir un joueur comme lui » a même surenchéri le technicien espagnol. Bien conscient que son attaquant a illuminé la fin de sa première saison en tant que coach principal. Et qu’il lui a surtout délivré un passeport pour la Ligue Europa la saison prochaine.

« ce que j’attends de lui, l’équipe que je veux bâtir autour de lui, (…) on doit le valoriser »

Désormais un autre match, relativement périlleux va se jouer en coulisses car il faut convaincre le joueur de rester. Cette opération séduction a donc débuté par les compliments susmentionnés du coach. Et pour être certain que le message passe bien, l’ex-adjoint de Pep Guardiola lui a déclaré sa flamme. En confirmant qu’il était le centre des ses attentions et qu’il souhaitait bâtir sa future équipe autour de lui. « Tout est basé sur mes conversations avec lui, comment il voit l’avenir, ce que j’attends de lui, l’équipe que je veux bâtir autour de lui. Au club tout le monde le respecte, on l’admire, les joueurs sont derrière lui, on doit le valoriser. » La romance sur la Tamise se poursuivra-t-elle ?

[fpvideo mediaid= »https://www.dailymotion.com/video/x7vcemp »]

Lire aussi:

Aubameyang offre l’Europe à Arsenal

Les Saoudiens renoncent à racheter Newcastle

Ça sent bon pour Mbappé

[diapo id=366546]

Benzema, une reconversion dans la boxe ?

Auteur d’une saison brillante au Real Madrid, Karim Benzema se verrait bien monter sur un ring après sa carrière…

À 32 ans, Karim Benzema réalise l’une des saisons les plus abouties de sa carrière. Même Noël Le Graët, le président de la Fédération française de football, le reconnaît volontiers. Autant dire que la retraite n’est pas une question que l’attaquant du Real Madrid se pose pour l’instant, ce qui ne l’empêche pas d’avoir des projets, des idées ou tout simplement des envies. Comme celle, surprenante, d’enfiler les gants… de boxe.

C’est ce qu’il confie dans une vidéo postée sur sa chaîne YouTube. « Je kiffe les sports de combat, j’aime bien m’entraîner, répond-il à une question posée par son ami Fouad Ezbiri, champion de kickboxing, qui lui demande s’il serait tenté par une apparition sur un ring. Après le foot, pourquoi pas m’entraîner avec toi six mois et si tu penses que je peux être prêt pour un combat, pour moi il n’y a pas de problème. Je suis partant ! »

Entraîner le Real Madrid ? « Pourquoi pas »

Autre après-carrière envisagée par le buteur français, celle d’entraîneur. Se verrait-il un jour sur le banc des Merengues, comme son mentor Zinedine Zidane ? « Pourquoi pas !, lâche-t-il dans un sourire. Après, quand je dis ‘pourquoi pas’, c’est un rêve comme tout le monde en a. Mais déjà, je vais jouer au ballon et après, on verra si je peux entraîner une équipe… » Le Real Madrid, sacré en Liga et toujours en lice en Ligue des champions, compte sur lui.

Lire aussi:
Griezmann revient en forme pour la Ligue des champions
Le Real Madrid jouera en rose en 2020-2021
Un trophée pour Benzema

VIDEO. Remise en jeu. Les clubs de Ligue 1 à la loupe : deuxième épisode sur le FC Lorient

Avant la reprise de la Ligue 1 le 21 août, découvrez chaque jour une vidéo de présentation d’un club du championnat de France. Deuxième épisode ce lundi avec le FC Lorient, qui a terminé champion de Ligue 2 l’an passé.

Deuxième épisode de notre série « Remise en jeu » ce lundi, qui fera la présentation chaque jour des 20 clubs de Ligue 1 engagés dans la saison 2020/2021. En se basant sur le calendrier de la saison dernière, en partant de la fin (premier épisode sur le RC Lens, le dernier sur le PSG), vous retrouverez quotidiennement un bilan de l’exercice précédent, une présentation des forces en présence, du joueur à suivre et un pronostic pour la saison à venir !

Le club du jour.

Aujourd’hui, place au FC Lorient, champion de Ligue 2 l’an dernier. Après trois saisons passées dans l’antichambre de l’élite, les Merlus effectuent leur grand retour en Ligue 1 ! Les Lorientais vont notamment miser sur l’expérience de leur coach Christophe Pélissier et un recrutement intéressant. La recrue Adrian Grbic sera notamment à suivre, lui qui a inscrit 17 buts avec Clermont l’an passé.

La fiche du club.

Football Club Lorient

Président : Loïc Féry

Entraîneur : Christophe Pélissier

Surnom : Les Merlus

Lire la suite

Football. Un mois d’août avec un fort accent européen

Le mois d’août va être rythmé par les Coupes d’Europe qui reprendront leurs droits à partir de mercredi. Le début d’un rythme effréné qui mènera certains joueurs jusqu’à l’Euro, en juin prochain.

Le ballon rond aura rarement autant tourné en plein été… Coronavirus oblige, les coupes européennes reprennent à partir de mercredi et jusqu’à la fin du mois d’août dans des formats d’une densité inédite promettant spectacle mais aussi chaleur et embouteillages calendaires.

Épilogue cinq étoiles pour une saison unique

Quel plateau royal ! Neymar, Cristiano Ronaldo et Lionel Messi aux prises en plein mois d’août : le casting est aussi improbable que rêvé, tant cette période en football est beaucoup plus souvent synonyme de reprise des championnats nationaux que d’épilogue haletant des Coupes d’Europe.

Mais le coronavirus a rebattu les cartes. Reportée mi-mars, la fin des phases finales de Ligue des champions et de Ligue Europa a été reprogrammée tout au bout de cette saison 2019-2020 à rallonge, pour laisser aux ligues nationales le temps de terminer leurs championnats dans le respect des contraintes sanitaires… et sauver aussi les juteux droits télévisés de la C1, produit phare de l’UEFA.

C’…

Lire la suite

Real Madrid: Qui pour accompagner Benzema contre City ?

Le Real Madrid affronte Manchester City ce vendredi en Ligue des champions. Si Karim Benzema et Eden Hazard font l’unanimité, qui les accompagnera dans le secteur offensif ?

Sacré champion d’Espagne le mois dernier, le Real Madrid n’en a pas fini avec sa saison. Battus 1-2 en 8e de finale aller de la Ligue des champions contre Manchester City, les Merengues rendront visite aux Cityzens ce vendredi pour la manche retour. Revigorée par son titre sur la scène nationale, la Casa Blanca est largement en mesure de poser des problèmes aux Anglais, apparus fébriles à plusieurs reprises depuis la fin du confinement outre-Manche. La bande à Pep Guardiola a perdu à domicile contre Southampton (0-1) et chez les Blues de Chelsea en championnat (2-1). Les Skyblues ont aussi perdu en demi-finale de la FA Cup face à Arsenal (2-0).

Si Karim Benzema fait figure de leader offensif avec ses 26 buts toutes compétitions confondues cette saison, il sera certainement épaulé par le Belge Eden Hazard, enfin débarrassé de ses pépins physiques. Mais quel sera le troisième attaquant pour accompagner ce duo ? Trois noms ressortent: Isco, Valverde et Asensio. Trois profils différents. Le premier est un artiste, fin et technique. Le second est un guerrier, fougueux et infatigable. Enfin le troisième représente plutôt un alliage de vitesse et d’efficacité. Les deux Brésiliens Rodrygo et Vinicius Junior, sans grande expérience de l’exigence du très haut niveau font clairement figure d’outsiders.

La bonne vieille recette avec Isco ? Asensio éternel joker ?

D’après le quotidien madrilène As, Federico Valverde aurait une légère avance. Cette saison, l’Uruguayen a démarré les matches à haute pression tels que les deux Clasicos face au Barça et le match aller contre City. Il assure un équilibre défensif à l’équipe, pouvant couvrir le couloir droit de Dani Carvajal lorsque celui-ci se montre offensif. Quant à Isco, bien qu’il n’est jamais considéré comme un titulaire à part entière, c’est indéniablement un chouchou de Zinedine Zidane. Cela a sauté aux yeux lors de toutes les campagnes européennes victorieuses. Il les a toutes jouées ! Tout comme Marco Asensio mais dans un rôle différent.

L’ailier présente un profil plus offensif que ses deux coéquipiers. Mais hélas pour lui, il était blessé presque toute la saison, il n’est revenu qu’au mois de juin. Certes avec un bel apport ponctué par trois réalisations. Néanmoins, Zinedine Zidane a une manie le concernant et cela depuis plusieurs saisons, notamment en LDC. Il adore l’utiliser tel un joker de luxe aux alentours de l’heure de jeu. Lorsque l’adversaire perd en fraîcheur et en lucidité, il le lance pour utiliser au mieux ses qualités de vitesse et de percussion. Il ne serait donc pas étonnant de voir Isco commencer la rencontre pour céder sa place au cœur du second acte à Asensio et puis voir en fin de compte Valverde évoluer plus bas au milieu… Verdict vendredi à l’Etihad Stadium.

Lire aussi:

Le Real Madrid jouera en rose en 2020/21

Griezmann revient en forme pour la LDC

Mercato: City devance United pour Aké

[diapo id=365533]