Tour de Grande-Bretagne: Et de deux pour Groenewegen

Déjà vainqueur il y a deux jours, Dylan Groenewegen s'est adjugé au sprint la 3e étape du Tour de Grande-Bretagne.

Pour son 13e succès de la saison, le Néerlandais de la Jumbo-Visma a devancé son compatriote Mathieu van der Poel (Corendon-Circus) et l'Italien Davide Cimolai (Israel Cycling Academy).

Matteo Trentin (Mitchelton-Scott) conserve la tête du classement général.

PORTRAIT. Tour d’Espagne : Primoz Roglic, des tremplins aux podiums

Primoz Roglic va remporter ce dimanche le Tour d’Espagne 2019. Il s’agit du premier grand Tour de la carrière du Slovène de 29 ans. Portrait d’un champion à la carrière atypique, d’abord plus portée par le saut à ski que par le vélo.

Le Slovène plane et n’est pas près d’atterrir : à bientôt 30 ans, Primoz Roglic devrait remporter la Vuelta dimanche, son premier grand Tour, lui qui s’est mis en selle sur le tard après avoir commencé sa carrière sur les tremplins de saut à ski. Venant d’un pays où le sport rime avec neige, Roglic place la Slovénie sur la carte mondiale du cyclisme. Celui qui se présente encore comme un ancien sauteur à ski sur son compte Instagram devrait, sauf accident, offrir à son pays une toute première victoire dans une course cycliste de trois semaines, dimanche dans les rues de Madrid.

++ Magnifique numéro de Pogacar qui remporte la 20ème étape de la Vuelta et monte sur le podium, Roglic assuré d’être sacré

« C’est une belle journée pour le cyclisme slovène, c’est vraiment chouette », a-t-il déclaré samedi, maillot rouge sur les épaules, sans se départir de son habituelle impassibilité. Cette victoire est une prouesse pour ce garçon discret de 1,77, 65 kg, qui...

Lire la suite

Pogacar phénomènal, Roglic y est presque

Tadej Pogacar a signé une sensationnelle 3e victoire d’étape ce samedi lors du 20e opus de la Vuelta. Le Slovène est parti seul à 38km de l’arrivée pour également prendre place sur le podium. Primoz Roglic s’est lui assuré son triomphe final dimanche à Madrid.

Tadej Pogacar est bien la révélation de cette Vuelta 2019. Le Slovène a remporté sa troisième étape sur ce Tour d’Espagne ce samedi au bout des 190,4km courus entre Arenas de San Pedro et la Plataforma de Gredos. Le coureur d’UAE Team Emirates a surpris tous les favoris en lançant une superbe attaque à 38km de l’arrivée au sommet, dans les pentes du Puerto de Pena Negra.

Le prodige de 20 ans s’est ensuite lancé dans un effort individuel pour aller chercher la totale : la victoire du jour, la troisième place sur le podium, en lieu et place de Nairo Quintana (Movistar) et le maillot blanc de meilleur jeune, au détriment de Miguel Angel Lopez (Astana), en difficulté dans les derniers kilomètres et qui termine à plus de deux minutes.

Pogacar aura réalisé une performance sensationnelle et historique sur cette Vuelta. Avant lui, un seul coureur avait remporté trois étapes sur un Grand Tour avant son 21e anniversaire, qu’il fêtera le 21 septembre prochain : Giuseppe Saronni, sur le Giro 1978. Ce dernier est désormais… le manager de l’équipe UAE Team Emirates. Une source d’inspiration sans doute pour sa pépite slovène, qui a montré tout son talent monstre à la planète cyclisme sur ces trois semaines en Espagne.

Roglic s’assure le sacre, Valverde la 2e place

Son compatriote Primoz Roglic a lui maîtrisé les événements pour revêtir une nouvelle fois le maillot rouge de leader et se garantir dimanche à Madrid, sauf catastrophe, un premier triomphe en Grand Tour dans sa carrière. Alejandro Valverde a lui empêché un doublé final slovène en restant dauphin de l’ancien sauteur à ski. L’Espagnol de la Movistar a réussi à franchir la ligne à 1’32" de Pogacar, gardant seize petites secondes d'avance sur le prodige.

Avant cette démonstration de force, les échappés du jour, notamment le bref maillot rouge Nicolas Edet (Cofidis), mais aussi Ruben Guerreiro (Katusha Alpecin), Tao Geoghegan Hart (Team Ineos) et Sergio Samitier (Euskadi-Muriasa), ont lutté avec le peloton sous une pluie battante avant d’être repris par Pogacar en pleine offensive. Geoffrey Bouchard (AG2R la Mondiale) aura droit aussi à une place sur le podium à Madrid, puisque le Français ne peut plus être rejoint au classement du meilleur grimpeur.

Pogacar, prodigieux, s’offre l’étape et le podium

Grâce à une attaque incisive, et un formidable effort en solitaire de 35km, Tadej Pogacar a remporté samedi la 20e et avant-dernière étape de la Vuelta courue sur 190,4 km entre Arenas de San Pedro et la Plataforma de Gredos. C'est la 3e étape remportée par Pogacar sur ce Tour d'Espagne.

Le Slovène a aussi pris place sur la 3e marche du podium, au détriment de Nairo Quintana (Movistar). Le maillot du meilleur jeune est aussi pour le surdoué de 20 ans, à la place de Miguel Angel Lopez (Astana), lâché dans la montée finale. 

Pas suffisant néanmoins pour détrôner son compatriote Primoz Roglic. Le coureur de la Jumbo-Visma, en revêtant une nouvelle fois le maillot rouge de leader, s’est assuré, sauf catastrophe, le sacre final dimanche à Madrid, le premier de sa carrière en Grand Tour.

Tour de Grande-Bretagne: Victoire finale de van der Poel

Mathieu van der Poel (Corendon-Circus) s’est adjugé ce samedi le classement général du Tour de Grande-Bretagne, en remportant en prime la 8e et dernière étape au sprint à Manchester. Il remporte la première course d’une semaine de sa carrière.

Le Néerlandais a d’abord résisté à une ultime attaque de son dauphin au général, Matteo Trentin (Mitchelton-Scott), à 10km de l’arrivée pour ensuite devancer d’un souffle l’Italien, 3e sur la ligne, et son compatriote Cees Bol (Team-Sunweb).

Le jeune Batave (24 ans), qui a gagné 3 étapes sur les routes anglaises, termine 17 secondes devant le champion d’Europe 2018. Le Belge Jaspeer De Buyst complète le podium final (+50")