Roglic: « Magnifique pour le cyclisme slovène »

Leader du classement général de la Vuelta au soir de la treizième étape, Primoz Roglic est peut-être en route pour remporter à 29 ans le premier grand tour de sa carrière. Le coureur slovène est étincelant depuis le départ le 24 août dernier.

Un autre Slovène crève l’écran en la personne de Tadej Pogacar, vainqueur ce vendredi, porteur du maillot blanc de meilleur jeune et nouveau troisième au classement général. A l’arrivée de cette treizième étape, Roglic était ravi pour le cyclisme slovène.

"Je ne m'attendais pas à reprendre autant de temps aujourd'hui, je pensais qu'il y aurait une grande bataille jusqu'à la fin. Ça a été une très bonne fin d'étape pour moi, c'est très positif d'avoir autant de minutes d'avance au général. C'était magnifique pour le cyclisme slovène d'avoir deux coureurs en tête et nous sommes allés à fond jusqu'à la ligne. Tadej (Pogacar) est un très grand talent avec un immense futur devant lui. C'est un bon ami à moi, mais aussi un rival, qui est sur le podium maintenant."

Bouchard: « Le maillot est quasi assuré »

Geoffrey Bouchard (AG2R-La Mondiale) a continué de faire le plein de points au classement de la montagne sur la Vuelta ce jeudi, à l'occasion de la 18e étape qui, à défaut de sourire aux coureurs français, toujours bredouilles sur cette édition 2019, pourrait bien consacrer l'Isérois de 27 ans, passé pro sur le tard. Le maillot de meilleur grimpeur, dont il s'est emparé lundi, est conforté après cette avant-dernière étape en altitude avec désormais une avance de 32 points. 

"C'est quasiment fait, ose même Bouchard au micro d'Eurosport. On avait peur qu'il y ait un coup de bordure d'entrée comme hier (mercredi), mais les copains m'ont bien protégé et on a bien suivi les vagues jusqu'au premier col de la journée. Ensuite, quand j'ai vu Wout Poels dans la première ascension, j'ai eu peur qu'il passe toute la journée devant et qu'il marque 40 points, avoue celui qui a réussi à amasser 26 nouvelle unités au cours des 4 ascensions du jour. Heureusement, j'ai réussi à sortir sur le plateau, après le sommet et ensuite j'ai fait les points (...) Vu que le maillot est quasiment assuré, on va essayer désormais de gagner une étape, soit avec Clément Venturini demain (vendredi), soit avec Pierre Latour samedi. Il aime bien cette étape", révèle le porteur du maillot blanc à pois bleus. 

Higuita, l’autre coup du scorpion

Le Colombien Sergio Higuita s’est imposé ce jeudi lors de la 18e étape à Becerril de la Sierra. Le coureur d’Education First a résisté au retour de Primoz Roglic et Alejandro Valverde, respectivement 2e et 3e de l’étape du jour à 15 secondes, mais aussi du classement général.

C’était (très) probablement l’avant-dernière chance pour les favoris de bouleverser le classement général et Primoz Roglic, toujours vêtu du maillot rouge de leader avant l’arrivée dimanche à Madrid. Au repos mardi dernier, le peloton n’avait pas traîné mercredi pour s’enfiler les 220km entre Aranda de Duero et Guadalajara, à plus de 50km/h de moyenne ! Une mise en bouche avant le copieux menu de ce jeudi, long de 177,5km entre  Comunidad de Madrid et Becerril de la Sierra.

C’est en descente que le coureur colombien Sergio Higuita (EF Education First) a fait la différence, juste après l’ascension de la Puerto de la Morcuera. Dans un groupe de cinq coureurs avec notamment le Français Geoffrey Bouchard (Ag2r La Mondiale), bien parti pour conserver son maillot de meilleur grimpeur, mais aussi Óscar Rodríguez (Euskadi-Murias), Louis Meintjes (Dimension Data) et Hermann Pernsteiner (Bahrain-Merida), Higuita s’est montré le plus solide solide pour éviter le retour du premier groupe de poursuivants, emmené par Miguel Angel Lopez et Primoz Roglic.

Quintana et Pogacar grands perdants

Dauphin de Primoz Roglic avec 2'24" de retard avant l’étape du jour, Nairo Quintana gardait un infime espoir de décrocher le maillot rouge à Madrid, mais le Colombien n’avait tout simplement pas les jambes, tout comme Tadej Pogacar. Les deux coureurs perdent 59 secondes sur leurs principaux rivaux. Mauvaise journée pour un Pogacar qui perd sa quatrième place au général, mais surtout son maillot blanc de meilleur jeune au dépend de Miguel-Angel Lopez, très offensif dans les soixante derniers kilomètres.

La dernière grande bataille devrait avoir lieu samedi, veille de l’arrivée, avec deux cols de première catégorie. Une dernière journée, où Primoz Roglic devra s’attendre à subir les dernières attaques de ses principaux concurrents, avant peut-être de faire raisonner l’hymne slovène dimanche dans la capitale espagnole.  

Higuita l’emporte, Roglic tient bon

Sergio Higuita (Education First) a remporté jeudi la 18e étape de la Vuelta entre Comunidad de Madrid et Becceril de la Sierra, longue de 177 km. Après une chevauchée fantastique entamée dans l'avant dernière difficulté de la journée, le coureur colombien a résisté au retour du groupe emmené par le duo Primoz Roglic–Alejandro Valverde. Le maillot rouge slovène termine 2e et empoche 6 secondes de bonus, il devance au sprint le champion du monde espagnol. Les deux coureurs sont désormais séparés par 2 minutes 50 au général.

Le grand perdant de la journée se nomme Nairo Quintana. Le Colombien, qui avait fait la bonne opération hier, perd plus d’une minute sur la ligne, et rétrograde au 3e rang du classement général, à 3’31 du leader.

Demain les coureurs vont avoir une étape de transition entre Avila et Toledo (165 kms), avant le bouquet final samedi, lors de la dernière étape de montagne.

Tour d’Espagne – 18e étape. Higuita s’impose en solitaire, Roglic conforte son maillot rouge

Sergio Higuita (Education First) s'est imposé en solitaire sur la 18e étape de la Vuelta 2019 entre Colmenar Viejo et Becerril de la Sierra. Malgré près de 4 ascensions de première catégorie, Primoz Roglic n'a pas été inquiété et a conforté son maillot Rouge de leader du Tour d'Espagne.

Le Colombien Sergio Higuita (EF Education First) a remporté jeudi en solitaire sa première étape sur un grand Tour, lors de la 18e étape du Tour d'Espagne, dominé plus que jamais par Primoz Roglic (Jumbo-Visma). Seul rescapé d'une échappée de sept coureurs partie avant le deuxième des quatre cols de catégorie 1 du jour, Higuita, 23 ans, a résisté au retour des favoris dans la descente finale.

A l'arrivée dans les rues de Becerril de la Sierra, dans la communauté de Madrid, il a distancé de 15 petites secondes le maillot rouge slovène, qui se rapproche un peu plus de la victoire finale, et l'inusable espagnol Alejandro Valverde (Valverde), à nouveau dauphin au général (+ 2 min 50 sec). 

Outre Higuita, deux autres Colombiens ont connu des sorts différents : Miguel Angel Lopez (Astana), un des animateurs de la course, a pris le maillot blanc de meilleur jeune et la 4e place du général. En revanche, Nai...

Lire la suite