Les coureurs dans San Mamés

Ce vendredi a lieu la 13e étape de la Vuelta, au départ de Bilbao, et les coureurs du peloton ont eu la belle surprise de rouler dans le stade San Mamés de l’Athletic Bilbao lors des premiers hectomètres. Uns scène qui rappelle celle du Tour de France 2017, lorsque les coureurs étaient arrivés au stade Vélodrome de Marseille au terme d'un contre-la-montre, où une piste avait été installée pour l’occasion.

La scène est tout autre ce vendredi à Bilbao, puisque les coureurs ont roulé à même la pelouse de l'enceinte basque. L’étape du jour devrait par ailleurs être animée avec une arrivée prévue en altitude.

Dennis sort du silence après son abandon mystère

La dernière fois que Rohan Dennis a été aperçu par le monde du cyclisme, c'était sur la 12e étape du Tour de France 2019, sur laquelle il a abandonné à la surprise générale. Deux mois après, il est sorti du silence pour évoquer son abandon, sans en donner les raisons. 

"Ce n'était pas préparé. J'avais parlé avec mon manager avant le début de l'étape et nous étions d'accord sur le fait que je finirais et que nous nous occuperions de nos affaires après. Je savais qu'en abandonnant, je devrais gérer les conséquences. Je ne m'attendais pas à ce que cela prenne une telle ampleur car ce n'est qu'une course de vélo. Mais avec le recul, cela était la meilleure chose à faire", a-t-il déclaré dans les colonnes d'Adélaïde News

Le coureur australien a indiqué être désormais focalisé sur les Mondiaux de cyclisme (22-29 septembre) et l'épreuve du contre-la-montre. 

Alaphilippe: « Le Mondial, ce n’est que du bonus »

Julian Alaphilippe a déjà marqué l'année 2019 du cyclisme mondial, avec notamment ses 14 jours en jaune sur le Tour de France et les 2 victoires d'étape.

Pour autant, le coureur de la Deceuninck Quick-Step n'est pas rassasié. En conférence de presse avant le Grand Prix du Québec (le 13 septembre), il a indiqué que les championnats du monde (22-29 septembre) sont dans un coin de sa tête. "En ce moment je suis détendu et sans aucune pression, malgré le Mondial qui arrive. Ce n’est que du bonus même si bien sûr je suis toujours attiré par la victoire . Je cours et je me prépare pour gagner", a-t-il expliqué. 

Huitième l'an dernier, le Français pourrait terminer son 2019 de la meilleure des manières en s'imposant dans le Yorkshire le 29 septembre prochain.

Cyclisme – Mondiaux sur route. Julian Alaphilippe : « J’ai réalisé tous les objectifs que je m’étais fixés »

« Détendu et sans aucune pression », Julian Alaphilippe (Deceuninck) a assuré mercredi que le Championnat du monde sur les routes du Yorkshire, du 22 au 29 septembre, ne serait « que du bonus », lors d’une conférence de presse à deux jours du Grand Prix de Québec.

« C’est mon état d’esprit en ce moment : détendu et sans aucune pression malgré ce qu’on peut imaginer avec le Mondial qui arrive très bientôt », a tempéré le numéro un mondial français, dont le sélectionneur Thomas Voeckler a fait la « seule vraie chance d’être sacré champion du monde » pour l’équipe de France.

« C’est que du bonus même si bien sûr je suis toujours attiré par la victoire : je cours et je me prépare pour gagner », a affiché le puncheur qui a pensé à écourter sa saison cet été, « comme Thibaut Pinot et Romain Bardet », en peine « décompression » post-Tour de France après 14 jours en jaune, deux victoires d’étapes et trois semaines d’un tourbillon Alaphilippe.

« Ça n’a pas été facile de remettre en route après le Tour mais ce qui m’a vraiment motivé c’est d’avoir le Championnat du monde dans un coin de ma tête et le Tour de Lombardie. Ce sont mes deux gros derniers objectifs de l’année mais ce sera vraiment...

Lire la suite

Cyclisme. Jard – Les Herbiers : l’Australien Ben Carman s’impose et succède à Jeannière

Ce mercredi avait lieu l’épreuve cycliste de Jard - Les Herbiers. Une course classique de fin de saison. Après 159 km entre la côte vendéenne et le bocage, c’est finalement Ben Carman, sociétaire d’Apoge cycliste Team U Cube 17, qui a franchi en premier la ligne d’arrivée et qui succède à Emilien Jeannière.

Si Emilien Jeannière, le vainqueur de l’édition 2018 était bien présent sur la ligne de départ à Jard-sur-Mer, le coureur de Vendée U était loin de faire figure de grand favori pour de nouveau s’imposer à l’arrivée aux Herbiers. Et c’est d’ailleurs Ben Carman, sociétaire d’Apoge cycliste Team U Cube 17, qui succède au Saint-Paulois !

L’épreuve vendéenne a mis un certain temps à s’animer. Au cours de la première heure de course, des attaques ont eu lieu, mais rien de très significatif. Puis une échappée est parvenue à se détacher. D’abord de six coureurs avec notamment Samuel Thibaud (Vendée U), Joris Vincent (UCNA) et Aurélien Le Lay (Côtes-d’Armor). Puis Marlon Gaillard (Vendée U) et Léo Danès (UCNA) sont rentrés sur le groupe de tête après 72 km de course. Mais au final, un premier regroupement général eut lieu au km 85.

Dix kilomètres plus loin, un groupe de 20 coureurs se so...

Lire la suite