Katusha: Zakarin rejoint CCC

Laissé libre par l'équipe Katusha, qui pourrait s'arrêter à la fin de la saison, Ilnur Zakarin s'est engagé pour les deux prochaines saisons avec CCC Team.

Le Russe est le deuxième renfort majeur de la formation polonaise, après Matteo Trentin (Mitchelton-Scott).

Vainqueur d'étape sur le Tour de France par le passé, Zakarin a remporté cet année une étape sur le Giro.

Cyclisme. Chez Total Direct Énergie, Lorrenzo Manzin signe son retour en terre vendéenne

Le sprinteur réunionnais Lorrenzo Manzin quitte Vital-Concept et rejoint Total Direct Énergie pour deux saisons. Il retrouve la Vendée, un département qu’il a déjà connu par le passé.

Un nouveau coureur débarque chez Total Direct Énergie. Après le Belge Dries Van Gestel, qui renforcera l’équipe sur les classiques flandriennes, et le Breton Julien Simon, en provenance de la Cofidis, c’est au tour de Lorrenzo Manzin de rejoindre la formation vendéenne.
Après deux saisons passées dans le Morbihan sous les ordres de Jérôme Pineau au sein de l’équipe Vital-Concept, le sprinteur-puncheur de 25 ans a signé un contrat de deux saisons avec l’équipe de Jean-René Bernaudeau.

« Un coureur d’avenir »

Vainqueur du Tour de Bretagne cette année, le natif de Saint-Denis de La Réunion a également remporté le Grand Prix de la Somme et deux étapes de la Tropicale Amissa Bongo. Une saison qui l’a aussi vu réaliser pas moins de 14 podiums en course, notamment sur le Tour de l’Ain.

Un profil de sprinteur, qui sait aussi passer les bosses, recruté au même titre que Julien Simon, pour remporter des courses et aider la formation de Jean-René Bernaudeau à regagner le statut d’équipe World Tour. « Il faut qu’il...

Lire la suite

Cyclisme. BinckBank Tour : Sam Bennett s’offre sa troisième victoire en autant d’étapes

Trois étapes, trois victoires. Sam Bennett (Bora-Hansgrohe) n'est pas venu pour rigoler sur le BinckBank Tour, anciennement nommé Tour du Benelux. Ne laissant que des miettes à ses adversaires, l'Irlandais de 28 ans possède vingt secondes d'avance au général.

Sam Bennett (Bora-Hansgrohe) est intouchable : déjà vainqueur lundi et mardi, l'Irlandais a remporté mercredi au sprint sa troisième étape de ce BinckBank Tour, l'ex-tour du Benelux, longue de 166.9 km autour d'Aalter, et conforte ainsi sa place de leader au classement général. 

+ LIRE AUSSI. Cyclisme : Domenico Pozzovivo se blesse gravement à l'entraînement

Pour ce troisième jour de course dans la plaine flandrienne, où les coureurs étaient amenés à traverser plusieurs secteurs pavés, c'est donc le coureur de 29 ans, double vainqueur d'étape sur Paris-Nice en mars, qui a réussi une nouvelle fois à tirer son épingle du jeu. Il aura néanmoins fallu recourir à la photo-finish pour départager le sprinteur de Bora et le Néerlandais Dylan Groenewegen(Jumbo), finalement deuxième. 

Au général, Bennett, plus que jamais leader, dispose désormais de 20 secondes d'avance sur ses deux premiers poursuivants, le Belge Jasper Philipsen (UAE) ...

Lire la suite

BinckBank Tour: Invincible Bennett

Sam Bennett est injouable cette semaine au sprint. Après avoir remporté les deux premiers opus, l’Irlandais s’est de nouveau imposé ce mercredi lors de la 3e étape du BinckBank Tour à Aalter (Belgique).

Le sprinteur de la Bora-Hansgrohe a devancé d’un rien sur la ligne Dylan Groenewegen (Jumbo-Visma), grâce à un meilleur jeté de vélo sur la ligne. Jasper Philipsen (UAE Team Emirates) termine 3e.

Bennett, qui est annoncé chez Deceuninck-Quick-Step la saison prochaine, se retrouve logiquement en tête du classement général, 20 secondes devant le Néerlandais et le Belge.

RETRO 2007. La Route bleue, à vélo, c’est autorisé

Des cyclistes sur les quatre voies entre Saint-Nazaire et Guérande ? Pourquoi pas, plaide un retraité nazairien. Et il a raison.

Cet article a initialement été publié le 14 août 2007.

 

« Lors de ma dernière course, j’ai même devancé Hinault. C’était encore un gamin », s’amuse Louis Oury.

Plus connu comme auteur de romans historiques, le septuagénaire, qui partage son temps entre Saint-Herblain et Saint-Nazaire, est aussi un cycliste chevronné. Il ne fréquente plus les criteriums depuis longtemps, mais il enquille encore « environ 2 000 kilomètres par an », pour le plaisir.

Mais le retraité préfère les grandes routes aux routes étroites et sinueuses : « On se fait frôler par les voitures. Et si je me fais renverser et me retrouve dans le fossé, je peux y rester un certain temps. » Il faut dire qu’il a déjà été renversé en pleine ville, il y a quelques années, par une voiture qui s’était enfuie. Il en est sorti avec une fracture de la clavicule.

Pas de quoi refroidir ses ardeurs cyclistes. Néanmoins, quand il aligne les kilomètres en presqu’île, il préfère les quatre voies de la route Bleue. «C’est une route départementale et nulle part on ne signale qu’elle est interdite aux vélos. D...

Lire la suite