Depuis Melun, il parcourt 948,5 km à vélo en 31 heures pour se confiner en Ariège

Après l’annonce d’un troisième confinement national, un jeune professeur de mathématiques de Melun (Seine-et-Marne) a enfourché son vélo pour rejoindre ses parents à Garanou (Ariège). En une seule étape, il a ainsi parcouru 948,5 kilomètres.

948,5 kilomètres en 31 heures et 27 minutes. Voilà l’incroyable exploit que vient de réaliser à vélo un jeune professeur de mathématiques de Melun (Seine-et-Marne). Comme le rapporte La Dépêche du Midi, samedi 3 avril, après l’annonce des nouvelles mesures sanitaires, il a décidé de rejoindre Garanou (Ariège) pour se confiner chez ses parents.

Passionné de cyclisme et licencié d’un club dans le Bas-Rhin, il avait déjà réalisé ce parcours en plusieurs étapes. « Mais en une étape j’avais échoué, il y a deux ans, à cause du froid », a-t-il confié à nos confrères. Après cinq semaines d’entraînement, il a décidé de retenter le périple.

Une heure de sieste dans un fossé

Le voyage n’a pas été sans peine : une crevaison et quelques fausses routes lui ont fait perdre sept heures. Sur le trajet, il ne s’est d’ailleurs accordé qu’une heure de sieste dans un fossé.

Le sportif de 26 ans, qui envisage de se reconvertir dans « l’ultra distance », n’en est pas à …

Lire la suite

Laval Cyclisme. Steven Laurent en veut encore plus

Malgré une victoire d’étape de Célestin Guillon en début d’année, Steven Laurent attend beaucoup plus de ses coureurs. Notamment après la déception à Saint-Etienne.

Après une saison 2020 positive, Laval Cyclisme entamait avec ambition 2021. Un sentiment paradoxal habite pourtant Steven Laurent, le directeur sportif des Mayennais, au moment de faire un premier bilan après trois mois de compétition. On a fait un bon mois de février et un bon début de mois en mars. C’est plus en demi-teinte depuis.

La dynamique était pourtant présente à Laval avec une victoire le 16 février lors de la troisième étape du Tour du Haut Var de Célestin Guillon, l’homme en forme chez les Rose et Chocolat. Pourtant, l’élan positif de ce succès n’est jamais arrivé. Je ne sais pas si on s’est endormi sur nos lauriers mais on n’a pas scoré comme on aurait voulu. On n’a pas eu les résultats qu’on aurait voulus grogne Steven Laurent. On n’est pas loin du compte mais on n’a pas confirmé notre victoire du Haut Var.

Laval Cyclisme n’a placé qu’un seul coureur dans les points lors de la première étape de la Coupe de France à Saint-Etienne le 27 mars. Malgré des difficultés dans la gestion des plannings de stage de pr…

Lire la suite

Laval Cyclisme. Célestin Guillon, l’incontestable leader

Sans véritable leader en début d’année, Célestin Guillon a finalement pris ses responsabilités faisant de lui aujourd’hui, l’incontestable atout de Laval Cyclisme.

Dans ce début de saison en demi-teinte comme le dit Steven Laurent, Célestin Guillon est à mettre au rang des satisfactions chez Laval Cyclisme. Le jeune coureur de 25 ans a décroché une belle victoire au Tour du Haut Var.

Avec ses performances, Célestin Guillon est le leader de l’équipe mayennaise. Quelques mois avant, Steven Laurent nous confiait que la place de leader se déciderait selon l’état de forme. Aujourd’hui, Célestin a mis tout le monde d’accord. C’est le numéro 1 de l’équipe, c’est incontestable. Il a été le plus régulier. Il nous a apporté les meilleurs résultats ​constate froidement Steven Laurent.

Célestin Guillon apprécie la reconnaissance de son directeur sportif même s’il préfère rester discret car il n’est pas si simple d’endosser un tel rôle, surtout lorsque l’équipe compte un ancien coureur professionnel comme Justin Mottier. Je suis obligé de faire un travail sur moi-même car je n’aime pas être mis en avant comme ça même si c’est indéniable car les résultats parlent d’eux-mêmes.

Une pression suppléme…

Lire la suite

Cyclisme. Vincenzo Nibali incertain pour le Tour d’Italie après une fracture au poignet

Vincenzo Nibali est incertain pour le Tour d’Italie. Son équipe Trek-Segafredo a annoncé, mercredi, que le coureur italien était victime d’une fracture du poignet droit, et qu’il subirait une intervention chirurgicale jeudi.

Vincenzo Nibali souffre d’« une fracture ouverte radius du poignet droit » après une chute à l’entraînement, a annoncé son équipe Trek-Segafredo mercredi, à près de trois semaines du départ du Tour d’Italie.

« L’encadrement médical de Trek-Segafredo, en accord avec la direction de l’équipe et Vincenzo, a décidé d’opter pour une opération chirurgicale immédiate, une ostéosynthèse pour réduire la fracture, prévue demain (jeudi) », précise la formation du « Requin de Messine » dans un communiqué.

LIRE AUSSI. Pinot, Bernal, Nibali… Le Tour d’Italie devrait avoir un plateau très relevé

Le vainqueur italien du Tour de France…

Lire la suite

Cyclisme. Tom Pidcock remporte la Flèche brabançonne et succède à Julian Alaphilippe

Tom Pidcock (Ineos) s’est imposé sur la Flèche brabançonne ce mercredi 14 avril, au terme d’un sprint d’anthologie. Le coureur britannique de 21 ans a devancé Wout Van Aert et Matteo Trentin.

Le Britannique Tom Pidcock (Ineos) a remporté la Flèche brabançonne en devançant au sprint ses deux compagnons d’échappée, le Belge Wout Van Aert et l’Italien Matteo Trentin, mercredi à Overijse (centre).

Pidcock, qui signe à 21 ans son premier succès chez les professionnels, succède au palmarès à Julian Alaphilippe, le champion du monde, absent ce mercredi. Cette saison, le Britannique s’était déjà illustré en prenant la 3e place de Kuurne-Bruxelles-Kuurne et la 5e des Strade Bianche.

Battre Wout au sprint, c’est un peu une surprise pour moi. Ma chance est que Van Aert a lancé son sprint de très loin. Je suis resté bien calé dans sa roue avant de le déborder. C’était le scénario idéal, a commenté Pidcock, spécialiste du cyclo-cross (4e des derniers Mondiaux), à l’instar de son adversaire belge, triple champion du monde de la discipline.

LIRE AUSSI : l’édition féminine remportée par Ruth Winder

Lire la suite