BinckBank Tour: Bennett premier leader

Au terme d'une journée très pluvieuse, Sam Bennett s’est adjugé au sprint la 1ère étape du BinckBank Tour, à Hulst (Belgique).

L'Irlandais de la Bora-Hansgrohe a devancé le Belge Edward Theuns (Trek-Segafredo) et le Néerlandais Mike Teunissen (Jumbo-Visma), qui a devancé son leader Dylan Groenewegen (7e).

Bennett, qui signe son neuvième succès de la saison, s'empare logiquement de la tête du classement général.

Polynormande: Cosnefroy s’impose à domicile

Un Normand triomphe sur ses terres. Benoît Cosnefroy s’est offert ce dimanche la 40e édition de la Polynormande. C’est la troisième victoire de la saison pour le coureur de 23 ans, après Paris-Camembert et le Grand Prix de Plumelec, toutes des manches de la Coupe de France.

Le pensionnaire d’AG2R-La Mondiale a d’abord réussi à s’échapper dans le bon groupe, composé de huit coureurs, avant de fausser compagnie aux autres fuyards au dernier kilomètre, sauf Valentin Ferron.

Le coureur de Total-Direct Energie a réussi à suivre, mais celui-ci disputait sa première course chez les professionnels. A 21 ans, il était donc un peu vert face à Cosnefroy et s’est incliné au sprint.

Barguil perd le nord… pour une seconde !

Leader du classement général avant la dernière étape, Warren Barguil termine finalement deuxième de l'Arctic Race of Norway, devancé d'une petite seconde par le Kazakh Alexey Lutsenko (Astana).

Rageant. Warren Barguil est passé tout près d'inscrire son nom au palmarès de l'Arctic Race of Norway, pour ce qui aurait été la première victoire de sa carrière dans une course à étape. Le champion de France était en tête du classement général depuis samedi, et sa deuxième place dans l'étape-reine de l'épreuve, vers le Storheia Summit, où Odd Christian Eiking s'est imposé. Mais son avance était mince sur le Kazakh Alexey Lutsenko, fin coursier, et elle s'est avéré insuffisante.

Barguil a cédé dans une dernière étape rendue très exigeante par les sprints bonifications placés dans le final, où le Français devait résister aux assauts du Kazakh. Avant le dernier passage sur la ligne, le leader de la formation Arkéa-Samsic avait quatre secondes d'avance sur Lutsenko et, comme les deux Norvégiens Hoelgaard et Jansen étaient sortis du groupe des favoris, il n'y avait plus que... quatre secondes à distribuer pour le troisième. Il suffisait donc à Barguil de rester dans la roue de Lutsenko pour l'emporter. Mais "Wawa", un peu court, a laissé un petit écart dans la dernière ligne droite, sanctionné par une seconde au classement. Une seconde de trop.

Une grosse déception pour Barguil mais le Breton confirme, après sa victoire dans le championnat de France, et son très bon Tour de France (10e), qu'il est revenu à un très bon niveau. Pour sa course de reprise après la Grande Boucle, les jambes étaient encore là. Dommage qu'Arkéa-Samsic ne soit pas sélectionnée pour la Vuelta, mais Barguil a encore de beaux objectifs en cette fin de saison, avec les classiques italiennes, comme le Tour de Lombardie, et les championnats du monde fin septembre dans le Yorkshire, où il pourrait être un allié précieux pour Julian Alaphilippe.

Arctic Race of Norway: Lutsenko détrône Barguil

Warren Barguil (Arkéa-Samsic) ne remportera pas la 7e édition de l'Arctic Race of Norway. Leader du classement général depuis la veille, le champion de France a été dépassé par le Kazakh Alexey Lutsenko (Astana) et perd l'épreuve pour une petite seconde, celle qui séparait les deux hommes à l'arrivée de la 4e et dernière étape.

C'est le Norvégien Markus Hoelgaard (Uno-X) qui a levé les bras ce dimanche, en devançant son compatriote Amund Grondahl Jansen (Jumbo-Visma) et Lutsenko.

BinckBank Tour: L’étape pour Naesen, le général pour De Plus

Oliver Naesen a enlevé ce dimanche la 7e et dernière étape du BinckBank Tour. 

Dans un final digne d'une classique, le Belge de la formation AG2R-La Mondiale s'est imposé devant ses compatriotes Greg van Avermaet (CCC) et Laurens de Plus (Jumbo-Visma).

Ce dernier n'a pas tout perdu puisqu'il remporte le classement général final, aux dépens de Tim Wellens (Lotto-Soudal), leader depuis trois jours, mais distancé dans cette dernière étape.