Basket. N1M : une victoire angevine bien méritée face à Toulouse

Adroits, volontaires et agressifs les Angevins ont mérité une victoire qu’ils recherchaient depuis trop longtemps face à Toulouse (86-82) ce mercredi 7 avril.

Défaits de trois petites unités samedi dernier face à cette même équipe toulousaine, les Angevins de Laurent Buffard entendaient bien rectifier le tir sur leur parquet fétiche de Jean-Bouin. Rapidement dans le match, les Angevins menaient le bal (21-7, 7’), sous l’impulsion de Gauthier, avant de confirmer leur emprise sur le match (36-23, 17’), en dépit d’un trou d’air passager qui voyait les Toulousains revenir momentanément dans la partie (22-23, 12’). Organisés, combatifs, dans le rythme et en réussite aux tirs, les Angevins viraient en tête (46-29, 20’) à la pause.

LIRE AUSSI. Basket. À l’EAB, on ne baisse pas les bras

Quelques frayeurs en fin de rencontre pour l’EAB

Des Angevins en difficulté à la reprise, face à Djambo ou Sarahoui, qui retrouvaient la mire. Les hommes de Buffard déjouaient dans un premier temps (53-47, 25’), avant de retrouver des solutions (69-52, 30’puis 76-62, 34’). Ce qui n’empêchera pas les coéquipiers de Jones de se faire quelques frayeurs en fin de rencontre (76-72, 37’) avant un dernier lancer-fra…

Lire la suite

NBA. Jamal Murray inquiète les Nuggets de Denver

Le meneur de Denver s’est blessé au genou gauche ce lundi lors de la défaite des siens face aux Golden State Warriors (116-107). Alors qu’une rupture des ligaments croisés est crainte, il pourrait manquer de 6 mois à un an de compétition.

Le talentueux meneur de Denver, Jamal Murray s’est blessé au genou gauche sur une prise d’appui, lors de la défaite concédée à Golden State lundi soir, suscitant la vive inquiétude de toute son équipe qui serait durement pénalisée en cas de longue absence. « Il venait de revenir, après quatre jours d’absence car son genou droit le gênait… C’est un sentiment terrible. Gardez Jamal dans vos pensées et vos prières et espérons que nous aurons de bonnes nouvelles », a réagi après le match son entraîneur Michael Malone.

LIRE AUSSI. NBA. Stephen Curry stratosphérique, Westbrook frustre le Jazz… Les résultats de la nuit

C’est sur une action à 50 secondes du terme, alors que le match était déjà perdu (116-107 au final) que le joueur Canadien s’est fait terriblement mal. En prenant une impulsion sur sa jambe gauche à pleine vitesse pour s’élever au panier, son genou n’a pas tenu et il s’est ensuite effondré sous le panneau. Murray s’est tordu de douleur en …

Lire la suite

NBA. Stephen Curry stratosphérique, Westbrook frustre le Jazz… Les résultats de la nuit

Les Golden State Warriors se sont imposés face à Denver (116-107) grâce à un Stephen Curry record, auteur de 53 points. Le Utah Jazz, leader de la conférence ouest est tombé face à Washington (125-121) alors que Joël Embiid et les 76ers ont battu les Mavs de Luka Doncic (115-93)… Les résultats de la nuit.

Philadelphie, porté par Joel Embiid, s’est imposé à Dallas pour reprendre la tête à l’Est, pendant qu’Utah, leader à l’Ouest, chutait face à Washington, Stephen Curry devenant pour sa part le meilleur marqueur de l’histoire des Warriors devant le légendaire Wilt Chamberlain.

LIRE AUSSI. VIDEO. NBA : Miles Bridges claque le dunk de l’année

Stratosphérique Curry

Il lui fallait inscrire 19 points pour dépasser l’illustre Chamberlain et ses 17.783 points sous le maillot des Warriors. Curry l’a fait en moins de dix minutes au premier quart-temps, pour finir avec 53 au total et une belle victoire face à Denver (116-107). Le meneur génial était déjà depuis longtemps entré dans l’histoire de la franchise avec trois sacres et deux finales en cinq ans (2015-2019), mais il continue d’étinceler à 33 ans. C’est la septième fois qu’il réussit un match à au moins 50 points et 10 paniers derrière …

Lire la suite

Basket-ball. Jean-Baptiste Lecrosnier (Nantes Hermine) : « On n’est pas en NBA »

Gries – Nantes Basket Hermine, ce soir (20 h). Au-delà de ce match important, le NBH fait face à un calendrier démentiel.

On ne va pas s’avancer mais, théoriquement, le Nantes Basket Hermine (11e) doit jouer ce soir à Gries (13e). La crise sanitaire continue en effet à s’inviter en dernière minute comme vendredi dernier quand Nancy a annoncé son forfait pour le match du lendemain à la Trocardière (lire Ouest-France de samedi).

Dans le nouveau calendrier édicté pour une fin de saison au 11 juin, les matches à rattraper s’accumulent déjà. Jean-Baptiste Lecrosnier fait les comptes : deux matches en retard plus les dix-huit restants. « Ça nous en fait vingt à jouer en cinquante-neuf jours, précise l’entraîneur du NBH. C’est tellement inédit, on ne sait pas ce qui va se passer mais on aura vécu cela. »

Trois déplacements en une semaine

Et c’est bien de logistique que le club nantais s’occupe le plus actuellement. « À partir de ce mardi à Gries, on va se déplacer trois fois en une semaine mais, pour le match de vendredi à Antibes, notre vol retour du lendemain est annulé. On ne sait toujours pas si on revient samedi en train à Nantes en voyageant sept heures ou si on va directement à Lille…

Lire la suite

Basket-ball. N1M : Les Sables, toujours un peu plus proche de son « objectif maintien »

​Même si la Fédération française de basket-ball (FFBB) a déjà gelé les descentes entre N1M et N2M, Guillaume Pons et ses joueurs des Sables Vendée ont toujours en tête de laisser derrière eux deux équipes au classement. Histoire de se prouver qu’ils n’avaient pas besoin de cette saison perturbée par le Covid-19 pour s’offrir le droit de poursuivre une année de plus à cet échelon. Et depuis le mois de mars, le LSVB s’est prouvé qu’il avait les armes pour rivaliser.

Une dynamique, un équilibre, ça tient parfois à peu de chose. Les Sables Vendée Basket ont connu le pire en janvier-février, en enchaînant 6 défaites de rang. Puis le mois de l’arrivée du printemps a redonné du baume au cœur des Sablais. En 8 rencontres, le LSVB a glané 5 victoires, et subi 2 revers honorables face à La Rochelle et Tours. Seule la claque infligée par Challans est passée par là, telle une giboulée de mars.

Alors évidemment, au moment d’aborder le match face à Angers, avec toujours à l’esprit l’envie de décrocher le maintien sur les parquets, même si dans les faits la Fédération a gelé les descentes entre N1M et N2M, la confiance est bien là chez les Vendéens. Le scénario du dernier succès à Tarbes en est l…

Lire la suite