Basket. Caroline Hériaud dévoile son album souvenirs avec La Roche VBC

​Caroline Hériaud va quitter La Roche VBC à l’issue de la saison 2020-2021. La native de Saint-Sébastien-sur-Loire (24 ans) a marqué le club yonnais de son empreinte. Arrivée de La Garnache (N1F) à 18 ans, la meneuse s’est très vite imposée comme un élément indispensable. La capitaine a décroché le titre de championne de France LF2 (en 2017), a hissé La Roche-sur-Yon dans les meilleures équipes de LFB et en Coupe d’Europe. Pour Ouest-France, elle dévoile son album souvenirs…

​Caroline Hériaud va quitter La Roche VBC à l’issue de la saison 2020-2021. La native de Saint-Sébastien-sur-Loire va pouvoir s’en aller la tête haute, après avoir marqué le club de son empreinte. Aussi bien sur le plan sportif qu’humain. À l’aube du quart de finale aller des playoffs contre Basket Landes, la capitaine yonnaise a accepté de dévoiler son album souvenirs pour Ouest-France.

« Je me souviens très bien de cette photo, avec ma belle tête de bébé (sourire). Elle avait été prise pour un papier rédigé sur les recrues de La Roche, lors d’un tournoi de préparation. L’article est accroché dans ma chambre car j’avais dit que je ne voulais pas être le boulet de l’équipe.

Ce jour-là, où j’avais surtout joué ar…

Lire la suite

Basket-ball – Pro B. Les Béliers de Kemper à la recherche de la bonne adresse

La réception d’Antibes, ce mardi 11 mai 2021 (19 h), peut permettre aux Béliers de Kemper de renouer avec le succès, après le revers à Nancy. Pour ce faire, et pour compter dans la lutte pour la montée en Élite, les Quimpérois doivent à tout prix retrouver une adresse extérieure en berne depuis plusieurs rencontres…

Même si cela n’est pas toujours vérifié, certains chiffres valent parfois mieux qu’un long discours. En l’occurrence, même si les Béliers de Kemper continuent d’imprimer un rythme global à classer dans un registre honorable, sinon même louable (5 victoires en 7 matches), une certaine impression perdure. Celle visant à dire que les Quimpérois… sont un peu dans le dur !

Gries-Oberhoffen, Nantes, voire Souffel’: autant de succès, certes, mais compliqués à valider, dernièrement. S’il est une donnée qui met en lumière ce clair-obscur, c’est bien celle de l’adresse extérieure, véritable pierre d’achoppement du moment ayant pris tout son sens, vendredi à Nancy (22 % à trois points). Le rendement en Lorraine se faisant l’écho de celui en trompe-l’œil, à Poitiers (18 % dans le même registre…).

Foirest : « A Nancy, un vrai bon match »

La mise en perspective est explicite : sur le…

Lire la suite

NBA. Russell Westbrook, nouveau roi du triple-double

Le joueur des Washington est devenu le plus prolifique de l’histoire de la NBA en matière de « triple double ». Une performance exceptionnelle, mais la star des Wizards attend toujours son premier titre de champion NBA.

Joueur à l’énergie débordante, Russell Westbrook a réussi contre Atlanta le 182e triple-double de sa carrière, battant le record NBA vieux de 47 ans du légendaire Oscar Robertson. Une performance exceptionnelle, même à une époque où cette spécificité statistique tend à se banaliser.

A 32 ans, la star des Wizards a encore quelques belles années devant lui pour porter sa marque bien plus haut. D’autant qu’il réussit en la matière des combinaisons rarissimes, tel ce récent « TD » à plus de vingt passes et vingt rebonds contre Indiana. C’était la troisième fois seulement que cela se produisait, après Wilt Chamberlain en 1968 et… lui-même déjà en 2019.

Surtout, il fait preuve d’une impressionnante régularité, puisque avant même la fin de cet exercice, il est déjà assuré de le boucler avec un triple-double de moyenne. Et ce, pour la quatrième fois de sa carrière (après 2016-2017, 2017-2018, 2018-2019), quand Robertson l’a fait une fois il y a… 59 ans. Une éternité, une aut…

Lire la suite

Basket – NM1. Direction Angers pour Warren Woghiren ?

Alors qu’il a déjà acté la venue de Youri Morose, joueur qu’il a formé à Cholet, Sylvain Delorme, le nouveau coach de l’Étoile Angers, aimerait également enrôler d’autres anciens Espoirs du club des Mauges. Ainsi, Warren Woghiren et Ywen Smock seraient-ils dans les petits papiers de l’EAB.

La signature de Youri Morose officialisée ce lundi 10 mai, l’Étoile Angers est en contact avec deux autres anciens de la maison choletaise : Warren Woghiren et Ywen Smock. Notamment parce que le nouveau coach angevin, Sylvain Delorme, est celui qui a formé ses anciennes jeunes pousses choletaises, parties, depuis, sous d’autres cieux.

Pour le moment, rien n’est fait, mais le club angevin confirme sa volonté de faire confiance aux jeunes issus de la formation choletaise. En attendant, les dossiers semblent encore compliqués…

Sous contrat avec CB jusqu’en juin 2022 et prêté à Gries-Oberhoffen, Warren Woghiren, U21 à CB de 2016 à 2019, n’a joué que six petits matches en 2020-2021 en raison d’une grave blessure aux hanches. Un passage en NM1 après des débuts professionnels compliqués permettrait à l’intérieur essonnien de lancer sa carrière, au contact d’un coach qu’il le connaît par cœur. Sauf que Ch…

Lire la suite

Basket – NM1. Youri Morose, première recrue de l’Étoile Angers

​Dans le sillage de son nouvel entraîneur, Sylvain Delorme, l’Étoile Angers Basket, qui évoluera encore en NM1 pour la saison 2021-2022, a annoncé, ce lundi 10 mai, l’arrivée d’un premier nouveau joueur : Youri Morose, poste 3. Un joueur repéré en Guyane et formé à Cholet par celui qui sera son coach à Angers. Deux autres recrues sont attendues dans les prochains jours.

Après avoir officialisé l’arrivée de Sylvain Delorme au poste d’entraîneur de l’équipe de NM1, en remplacement de Laurent Buffard, l’Étoile Angers Basket a annoncé, ce lundi 10 mai, la signature d’un premier nouveau joueur pour la saison 2021-2022.

Et elle porte bel et bien la patte du nouveau coach : en effet, si Youri Morose, 23 ans, poste 3 de 2,02 m, arrive de Rennes, justement en NM1, le Guyanais a été formé par… Sylvain Delorme.

Enfant de l’USL Montjoly, comme, avant lui, de prestigieux aînés à Cholet (Claude Marquis, Kévin Séraphin, Christophe Léonard), Youri Morose a été champion minimes de Guyane en 2011-2012. C’est là-bas que le technicien avait été le chercher, à Cayenne lors de sa participation au camp d’été de Kévin Séraphin. « Je l’avais repéré, se souvient le coach de l’EAB. Je l’ai invité au camp d’ét…

Lire la suite