Basket-ball. LFB : La Roche VBC conserve la jeune Louise Preneau

L’arrière vendéenne Louise Preneau est conservée par le club de La Roche Vendée Basket, où elle va pouvoir continuer à découvrir le haut niveau en complétant l’effectif professionnel LFB. La joueuse de 17 ans, passée par La Garnache, ira également gagner du rythme et du temps de jeu avec l’équipe réserve en NF2.

Pur produit vendéen, comme Meg Pedroso, La Roche Vendée Basket a décidé de renouveler sa confiance envers Louise Preneau. À tout juste 17 ans, l’arrière, qui a débuté à La Garnache, vient de vivre une saison 2020-2021 assez incroyable : elle comptabilise notamment 12 apparitions en LFB et 3 en EuroCup.

Pour poursuivre son développement et son apprentissage, le RVBC et la jeune joueuse ont donc décidé de continuer leur aventure ensemble. Pour 2021-2022, Louise Preneau sera donc pleinement intégrée à l’équipe professionnelle yonnaise, mais afin de garder le rythme et de gagner en temps de jeu, la Vendéenne ira également compléter le groupe de l’équipe réserve du club en NF2, un peu à l’image de Palmire Mbu, qui sera, elle, nouvelle dans la formation du RVBC.

Lire la suite

Basket. N1M : l’Américain Kevin Bracy-Davis arrive au Caen BC

À la recherche de deux joueurs étrangers pour compléter son effectif, le Caen BC (Nationale 1) a engagé l’Américain Kévin Bracy-Davis, poste 3 de 26 ans et de 2,01 m. Brillant à l’Université, mais non retenu lors de la Draft NBA 2017, l’ailier tournait à plus de 20 points de moyenne cette saison en première division finlandaise.

« On dit souvent que les réseaux sociaux sont disgracieux, il faut reconnaître que, de temps en temps, ils sont précieux. » C’est par ce biais que Fabrice Courcier, l’entraîneur du Caen BC, a obtenu les informations qu’il recherchait au sujet de Kevin Bracy-Davis.

Proposé aux dirigeants caennais, ce poste 3-2 affiche un CV alléchant. Mais Fabrice Courcier est autant attaché aux qualités humaines qu’aux qualités sportives des joueurs qu’il recrute. Alors, il a profité de Facebook et de son infini réseau pour partir à la pêche aux infos. « J’ai réussi à entrer en contact avec son dernier entraîneur en Finlande, mais aussi avec Marius Van Andringa, arrière franco-finlandais du Cep Lorient, qui avait joué avec lui en Finlande, souligne l’entraîneur caennais. Tous m’ont dit du bien de l’homme qu’il est et de sa capacité à rentrer dans un projet de jeu. »

Fabric…

Lire la suite

EuroBasket féminin. Revivez la victoire de la France face à la Croatie

Les Fançaises se sont imposées 105à 63 face aux Croates, portées par une nette domination à l’intérieur. Très adroites dans le premier quart-temps, la Croatie a été étouffée par la défense tricolore. Marine Johannes, intenable, a fait le show dans le 3e quart-temps.

Coup d’envoi de l’EuroBasket 2021 réussi pour les Françaises ! Après quatre revers consécutifs en finale, les basketteuses tricolores semblent armées pour changer l’argent en or et emmagasiner de la confiance dans la quête d’un podium olympique un mois plus tard à Tokyo. Et les joueuses de Valérie Garnier ont confirmé ce soir face à la Croatie en s’imposant sans grande difficulté.

LIRE AUSSI. EuroBasket féminin. Marine Johannes, « mène » pas peur

Les Croates auront tenu tête aux Bleues lors du premier quart-temps … et puis c’est tout ! Et après, les cadres de la sélection françaiise ont mis la machine en route. Très vite, Marine Johannes, Sandrine Gruda, Endy Myiem et bien d’autres, ont pris leurs marques et imposé leur style de jeu, menant tout droit à la perdition de la Croatie qui aura abandonné en fin de match, tombées sur bien plus fortes qu’elles.. Les Françaises auront rendez-vous demain soir face à la République …

Lire la suite

EuroBasket féminin. La France s’impose sans difficulté face à la Croatie

Accrochées durant un quart-temps, les Françaises se seront imposées sans trembler face à la Croatie, grâce à une nette domination à l’intérieur (105-63).

Copie parfaite de la part des Bleues pour leur entrée en lice dans cet EuroBasket féminin. Venues avec l’objectif de remporter le tournoi, les Françaises ont confirmé leur statut de favorites sur ce match. Après un premier quart-temps serré, subissant l’adresse au tir des Croates, les joueuses de Valérie Garnier ont défendu de manière plus agressive, et la bonne série de la Croatie s’est stoppée. Résultat : les tricolores se sont facilement envolées au score, et la Croatie a lâché mentalement et physiquement dans la dernière période.

Une victoire collective

Si l’on met l’accent sur les performances de Marine Johannes, Sandrine Gruda ou encore Endy Miyem, la victoire des Bleues relève d’une vraie force collective. Au total, huit joueuses ont marqué 8 points ou plus, et quatre joueuses ont passé la barre des 10 points. Mais la stat à retenir du match, c’est celle des rebonds. Gruda, Ciak ou encore Myiem ont contribué aux 54 rebonds pris par les Françaises, contre seulement 22 pour les Croates. Étouffantes en défense, dominante dans l…

Lire la suite

Cholet Basket. Stockton s’en va : « La Meilleraie et les supporters vont me manquer »

Alors qu’il a pris tous les supporters de Cholet Basket à contre-pied, en annonçant ce jeudi 17 juin son départ, Michael Stockton a justifié son choix après la victoire contre Boulazac. Entretien avec un meneur qui fut le capitaine de CB ces deux dernières années et qui était adulé dans les Mauges.

Comme très souvent depuis deux ans, c’est Michael Stockon que les journalistes locaux avaient « réclamé » en conférence de presse. Pour son sens précis de l’analyse, sa disponibilité et la justesse de ses mots. Et parce qu’il a choisi de quitter Cholet Basket, évidemment. Entretien.

C’était votre dernier match à Cholet : votre réaction ?

J’ai vraiment apprécié ces deux années, ce temps passé à Cholet. Et c’est grâce à tout le monde, des supporters à vous, les journalistes, tout le monde m’a vraiment bien accueilli et j’ai vraiment apprécié ça.

Pourquoi avoir choisi de partir ?

Il y a tellement de raisons, mais au final, je pense juste que c’est la manière décision à prendre pour moi et dans l’évolution de ma carrière. Comme je l’ai dit, il y a beaucoup de détails… Je ne veux pas que ça semble négatif, mais il y a beaucoup de choses bien précises qui me poussent à cette décision.

Ça n’était p…

Lire la suite