Yoka s’explique en direct avec Duhaupas (vidéo)

Deux des meilleurs poids lourds de la boxe française, Tony Yoka et Johann Duhaupas, s’affronteront sur un ring le 25 septembre prochain. Avant ce grand rendez-vous, les deux hommes se sont expliqués de vive voix, face à face, sur un plateau télé en direct.

Alors qu’elle s’apparentait à une Arlésienne, la confrontation entre deux des meilleurs poids lourds français aura bien lieu avant la fin de l’année. Le 25 septembre – le lieu reste à déterminer – Tony Yoka et Johann Duhaupas vont enfin en découdre sur un ring. Alors que le champion olympique de Rio s’agaçait de ne pas pouvoir affronter son aîné qu’il accusait de lui faire faux bond, les deux hommes ont pu s’expliquer à ce sujet, en direct sur le plateau de télévision de Canal+.

Le boxeur de Chanteloup-les-Vignes est immédiatement rentré dans le vif du sujet « Quand on propose un combat en France avec les mois de préparation qu’il faut, une bourse conséquente, pourquoi tu refuses ? T’as refusé plusieurs fois. A un moment t’as donné ta parole et au final il n’y a rien eu. » Ne contre-disant pas son futur adversaire, Johann Duhaupas a alors fourni plusieurs raisons à ses précédents rendez-vous manqués, avançant notamment des changements d’avis provenant de son équipe managériale.

 « Me parle pas de parole. Me dis pas Tony t’as changé de parole. »

Outre les intérêts économiques, « le Reptile » a également fait part de problèmes personnels au moment des faits (décembre 2019, Ndlr). Mais à chaque fois, Tony Yoka y trouvait à redire et n’a visiblement pas digéré que le natif d’Abbeville ne respecte pas sa parole. « Me parle pas de parole. Me dis pas Tony t’as changé de parole. Moi j’ai donné ma parole, mon promoteur il est là, j’ai envie de te boxer je te boxe toi. »

Les bras croisés, sûr de lui, sans hausser le ton outre-mesure, Tony Yoka a remporté la joute verbale face à un vieux routier du noble art (39 ans, 43 combats). Cependant, la vérité sportive, la seule qui compte, sera celle du 25 septembre. Si un combat de boxe se gagnait sur un plateau télé cela se saurait.

[fpvideo mediaid= »https://www.dailymotion.com/video/x7vbu0x »]

Lire aussi:

Yoka-Duhaupas le 25 septembre

Tyson: « Je devrais laisser mon vieux cul assis »

Tronché justifie son coup de gueule contre Yoka

Thiago Alcantara en route vers Liverpool

Désireux de quitter le Bayern Munich, Thiago Alcantara serait en contact avancé avec Liverpool, le tout nouveau champion d’Angleterre. Des anciens de Ligue 1 pourraient également le rejoindre de l’autre côté de la Manche.

Le Président du Bayern Munich, Karl-Heinz Rummenigge, l’a confessé à Sky Germany, son milieu de terrain Thiago Alcantara souhaite quitter le club. Il aurait fait part de ses intentions au directeur sportif, Hasan Salihamidzic. L’envie de relever un nouveau challenge après sept ans en Bavière serait sa motivation et le Bayern ne devrait pas s’opposer à un départ cet été.

D’après Sky Sports, Liverpool tiendrait la corde, devant le PSG, pour enrôler l’ancien Barcelonais. Néanmoins, il se pourrait que les Reds dégraissent leur masse salariale et effectuent une ou deux transactions avant de conclure l’affaire pour ne pas mettre leurs finances dans le rouge.

Diego Carlos et Aissa Mandi également dans le viseur ?

On parle également de deux anciens défenseurs de Ligue 1 pouvant atterrir sur les bords de la Mersey cet été. Toujours selon Sky Sports, Diego Carlos figurerait sur les tablettes du champion d’Europe 2019 tout comme Aissa Mandi. Cependant, Liverpool ferait face à la concurrence de Manchester City dans le dossier de l’ex-Nantais et à celle de West Ham quant à l’international algérien.

Lire aussi:

Aubameyang rejoint Henry

Schmeichel sur les traces de papa ?

Aubameyang offre l’Europe à Arsenal

[diapo id=366133]

Fournier bien discret avec le Magic

Bien qu’il s’est montré bien plus discret qu’à l’accoutumée, Evan Fournier a participé au succès d’Orlando ce dimanche contre Sacramento. Même son de cloche pour Timothé Luwawu-Cabarrot avec Brooklyn.

Particulièrement discret malgré ses 22 minutes sur le parquet, Evan Fournier n’a pu seulement inscrire que 4 points, capté 2 rebonds et distillé 2 passes ce dimanche. Orlando s’est appuyé sur Terrence Ross (25 points) et le double-double de Nikola Vucevic (23 points-11 rebonds) pour s’imposer face à Sacramento (132-116). A peine plus prolifique avec Brooklyn, Timothé Luwawu-Cabarrot (8 points) a néanmoins participé au succès de sa franchise contre Washington (118-110).


?ref_src=twsrc%5Etfw

Les autres rencontres de dimanche soir ont vu Boston dominer Portland (128-124) grâce entre autres à deux joueurs à 30 points ou plus: Jayson Tatum (34 points) et Jaylen Brown (30 points). Quant aux Spurs de San Antonio, ils s’accrochent toujours à leur rêve de playoffs suite à leur victoire acquise de justesse contre Memphis (106-108).


?ref_src=twsrc%5Etfw

Lire aussi:

Les classements NBA

Westbrook et Harden écoeurent Antetokounmpo

On ne badine pas avec la discipline, lourde amende pour Smart

Westbrook et Harden écœurent Antetokounmpo

Dimanche soir, le duo magique de Houston, Westbrook-Harden, a porté les Rockets pour surclasser le leader de la NBA, Milwaukee. Malgré sa belle prestation, Giannis Antetokounmpo n’a pas pu éviter la 13e défaite de sa franchise.

Le choc de la veille en NBA s’annonçait explosif entre deux franchises ayant fait parler la poudre deux jours plus tôt. Bien que sa vedette Giannis Antetokounmpo s’est fendue d’un joli double-double (36 points-18 rebonds), Milwaukee s’est incliné face à Houston (120-116). Pourtant le Grec a parfaitement été secondé par ses lieutenants. Khris Middleton (27 points-12 rebonds) et Brook Lopez (23 points-12 rebonds) rendant tous les deux un double-double.

Cependant il en fallait plus pour vaincre des Rockets, portés par leur duo magique. Russell Westbrook s’est sublimé, inscrivant 31 points, tandis que James Harden a atteint les 24 points en dépit d’une adresse très moyenne (5/14 au shoot). Cette 13e défaite de la saison ne plombe pas réellement Milwaukee, solide leader général. En revanche, ce succès fait le plus grand bien aux Texans, 4e de la Conférence Ouest, désormais à une seule victoire des Denver Nuggets, 3e.

Dallas fait un blocage

Dans la rencontre opposant Phoenix à Dallas, les Mavericks échouent à deux longueurs (117-115), enregistrant leur 2e revers consécutif depuis la reprise du championnat. Pourtant les deux stars Luka Doncic (40 points-11 passes) et Kirstaps Porzingis (30 points) ont fait le job. Mais cela n’a pas suffi face à des Suns surprenants. Devin Booker a failli prendre feu avec ses 30 points tandis que le meneur espagnol Ricky Rubio a régalé par sa distribution (7 passes) et ses 20 points.

Lire aussi:

Les classements NBA

Antetokounmpo et Milwaukee déjà dans le rythme

LeBron impuissant pour les Lakers, Embiid monstrueux avec les Sixers

Prix Guillaume d’Ornano, Grand Trianon sur l’hippodrome de Clairefontaine

PR֤ÉSENTATION DU PRIX GUILLAUME D’ORNANO

En ce lundi 3 août 2020, le Tiercé Quarté Quinté+ se disputera sur l’hippodrome de Clairefontaine. Le Prix Guillaume d’Ornano, habituel rendez-vous estival, aura pour mission de lancer les hostilités puisqu’il est la première course de la première réunion du jour. Sous un ciel nuageux, seize sauteurs âgés de cinq ans et plus se disputeront la victoire finale. Ce handicap divisé de première épreuve porte tout de même le label listed race et propose une allocation globale de 80 000 euros. Sur le tracé des 3600 mètres du parcours de haies, il ne devrait donc y avoir aucun temps mort.

NOS FAVORIS

GRAND TRIANON (2) est un vainqueur de Quinté+ en plat qui mériterait de gagner son évènement sur les haies. François Nicolle, son metteur au point, l’aime bien et le trouve en parfaite condition physique le matin. Tournant autour du pot et ayant déjà battu la plupart des chevaux qu’il retrouve sur sa route aujourd’hui, il pourra compter sur l’aide de Bertrand Lestrade pour jouer la gagne.

SAINT CORNEILLE (7) va partir à une cote très amusante et le retenir très haut n’est pas bête. Dylan Ubeda sera son jockey du jour et Isabelle Gallorini, son entraîneur, affiche une très belle confiance avant coup. Lorsqu’il est bien luné, ce hongre de cinq ans est capable d’aller vite et bien. Âgé de cinq ans uniquement, il est en droit de monter sur le podium de ce rendez-vous.

ROCK THE RACE (5) est un bon finisseur qui va être avantagé par le rythme élevé de l’épreuve. Si Ludovic Philipperon arrive à le détendre durant le parcours et a le rapprocher au moment opportun, alors nul doute qu’il devrait jouer les toutes premières places dans ce Quinté+.

Suivez notre pronostic et pariez en ligne avec ZEturf : Jusqu’à 250€ de bonus offerts