Quand Madame Messi visite Madame Fabregas à Monaco

Toujours très proches, Antonela Roccuzzo et Daniella Semaan, les compagnes respectives de Lionel Messi et Cesc Fabregas, se sont retrouvées à Monaco, où évolue désormais le milieu de terrain espagnol.

"Mon âme sœur", a ensuite écrit Semaan sur Instagram, en légende d’une photo des deux femmes en maillot de bain.

"Sympa, ce court de tennis", a réagi, sans doute ironiquement, Fabregas, en faisant référence à l’arrière-plan du cliché. Un ancien Barcelonais qui devait moins être d’humeur badine vendredi soir, lui qui a été expulsé dès la 30e minute de jeu lors du match d’ouverture de la saison de Ligue 1 entre l’ASM et l’OL (0-3).

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Daniella Semaan Fabregas (@daniellasemaan) le 9 Août 2019 à 2 :48 PDT

Les Nets changent de propriétaire

Fin de l’ère Mikhail Prokhorov à Brooklyn. Le milliardaire russe a vendu ses parts des Nets, soit 51%, à Joseph Tsai, homme d’affaires canado-singapourien, a annoncé ce vendredi la franchise. Le co-fondateur de l’entreprise de vente en ligne Alibaba est désormais seul maître à bord avec 100% des parts après un premier versement d’un milliard de dollars en 2018.

Arrivé aux manettes en 2009, Prokhorov a décidé trois ans plus tard de déménager l’équipe du New Jersey vers le quartier de New York. Sous sa direction a aussi été bâti le Barclays Center, l’actuelle salle des Nets. La franchise a accueilli cet été Kevin Durant et Kyrie Irwing. De quoi faire des Nets un sérieux prétendant aux Finales dans les années à venir.

Un retour au premier plan après des années très compliquées, où l’impatience de Prokhorov à remporter un titre avait lancé la franchise dans une politique de transferts de joueurs âgés, expérimentés, d’abandon de tours de draft et d’explosion de la masse salariale pour aboutir à une seule demi-finale de conférence en 2014 et au pire bilan de la ligue en 2017 (20 victoires-62 défaites).

Spurs: Le numéro 9 de Parker va être retiré

Tony Parker aura bien sa cérémonie hommage au AT&T Center de San Antonio. 

Le meneur de jeu des Spurs, de 2001 à 2018, va être honoré par la franchise texane. En 17 ans, l'ancien numéro 9 aura gagné 4 titres NBA (2003, 2005, 2007 et 2014), été MVP des Finales 2007, et marqué l'histoire avec notamment Manu Ginobili et Tim Duncan. Selon Le Parisien, Tony Parker va voir son maillot retiré le 11 novembre prochain, date de la réception de Memphis, si le calendrier ne bouge pas. 

Comme le veut la tradition dans les sports US, le maillot sera hissé vers le plafond du AT&T center et également sur les murs de la salle entraînement. C'est le 10e joueur de San Antonio à recevoir cet hommage. 

En colère, un fan coréen poursuit Ronaldo en Suède

Alors que des milliers de fans ont porté plainte après le match amical disputé par la Juventus à Séoul, auquel n’a pas participé Cristiano Ronaldo contrairement à ce qui leur avait été annoncé, un supporter sud-coréen est allé directement confronter le Portugais en Suède.

Kwak Ji-hyuk était un fan absolu de Cristiano Ronaldo. Mais ça, c’était avant la polémique née de sa non-participation à un match amical entre la Juventus et une sélection de joueurs du championnat sud-coréen disputé à Séoul le 26 juillet dernier. Le Portugais était resté cloué sur le banc en raison d’une fatigue musculaire.

De quoi provoquer la colère de milliers de supporters sud-coréens, qui ont déposé plainte contre les organisateurs. Car on leur avait assuré que Ronaldo jouerait au moins 45 minutes lors de ce match pour lequel 65 000 billets s’étaient arrachés, avec des prix allant jusqu’à 300 euros. Et la police locale a ouvert une enquête pour fraude, et perquisitionné les locaux de l’agence The Fasta.

Kwak Ji-hyuk, lui, a décidé d’aller directement confronter « CR7 » à Stockholm, où le club turinois affrontait l’Atlético de Madrid samedi dans le cadre de l’International Champions Cup (défaite 2-1). Et il a ensuite publié une vidéo sur YouTube, qui a déjà dépassé les 3 millions de vues, où on le voit tenter d’approcher la star.

"Pourquoi n’as-tu pas joué en Corée ?", lui hurle-t-il en anglais, dans le hall d’un hôtel de la capitale suédoise. Mais le quintuple Ballon d’or l’a somptueusement ignoré. "Même quand je lui ai mis mon message devant les yeux", se plaint-il dans cette vidéo de plus de 11 minutes. "Pourquoi tu nous as fait ça à nous, alors qu’ici, tu es si sympa avec tes fans ici ?", lâche encore celui qui a prévu de récidiver en Italie. Une supplique restée elle aussi sans réponse.

Medinah: Woods déjà loin

Justin Thomas et Jason Kokrak sont les deux premiers leaders à Medinah, après le premier tour bouclé dans la nuit de jeudi à vendredi.

Les deux Américains sont à -7 sous le par (65) mais la meute reste compacte, même si les premiers grands noms sont un peu en retrait: le n°1 mondial Brooks Koepka est 17e à trois coups, de même que Jon Rahm, Justin Rose ou Patrick Reed. Rory McIlroy est 25e à quatre unités, Dustin Johnson 36e à cinq longueurs comme Jordan Spieth.

C'est encore moins bon pour Tiger Woods, 50e à six coups, ainsi que Shane Lowry ou Francesco Molinari qui occupent la 59e place (presque la dernière) à sept longueurs.