Prix d’Arras, Helena di Quattro sur l’hippodrome de Paris Vincennes

PR֤ÉSENTATION DU PRIX D’ARRAS

En ce dimanche 21 février 2021, le Tiercé Quarté Quinté+ se disputera sur l’hippodrome de Paris Vincennes. Le Prix d’Arras, quatrième épreuve de la première réunion du jour, verra son départ donné aux alentours de 15h15. Sur le parcours des 2700 mètres de la grande piste, ils seront quinze éléments âgés de sept à dix ans n’ayant pas gagné plus de 231 000 euros depuis le début de leur carrière, à tenter l’aventure ici. Précisons que l’heureux élu empochera la coquette somme de 22 950 euros et qu’il pourrait bien y avoir une belle bagarre sous une température déjà printanière.

NOS FAVORIS


HELENA DI QUATTRO (5)
est une jument de classe entraînée par la maison Billard et qui cherche sa course avec application depuis le début de l’hiver. Ici, face aux mâles, elle est une nouvelle fois de taille à rivaliser et jouer le succès. Une chose est sûre, au regard de sa musique, il est tout simplement impossible de ne pas la retenir en tête de notre classement du jour.

DIABLO D’HERFRAIE (11) a très bien couru lors de son avant-dernière tentative où il concluait plaisant troisième. Ici, avec l’aide de son fidèle pilote, David Thomain, qui le connaît sur le bout des doigts, il se présente dans l’espoir de renouer avec le succès. Déferré des quatre pieds, il aura énormément de fans, d’autant plus qu’il apprécie particulièrement le parcours du jour.

OLLE ROLS (8) est un pensionnaire de Jarmo Niskanen restant sur une intéressante sixième place où il n’a pas forcément été chanceux. Piloté par Gabriele Gelormini, s’il dispose d’un bon parcours caché à proximité des animateurs, nous avons le sentiment qu’il peut réaliser une grande performance.

Suivez notre pronostic et pariez en ligne avec ZEturf : Jusqu’à 250€ de bonus offerts

City-United en direct

Poursuite de Nove Mesto (M): Encore un podium pour Desthieux

Plus d’informations à suivre…

Atlético-Real Madrid en direct

Poursuite de Nove Mesto (D) : Eckhoff intouchable

Après le sprint, la poursuite pour Tiril Eckhoff. A Nove Mesto en République tchèque, la Norvégienne n’aura donc laissé que des miettes ce week-end avec ce 2eme succès, le 23eme de sa carrière. Ce dimanche, la biathlète de 30 ans a devancé l’Allemande Denise Herrmann et sa compatriote Marte Olsbu Roeiseland à l’arrivée. Malgré trois fautes aux tirs, Eckhoff n’a encore une fois laissé aucune chance à la concurrence, s’offre un 6eme doublé d’affilée et augmente du même coup son avance au classement général de la Coupe du monde.

« C’est vraiment énorme pour moi d’avoir réussi à faire six doublés. Mon premier tir debout est vraiment bon, comparé à celui d’hier. Je pense avoir fait un bon début de course, mais la fin n’est pas si bonne avec ces tours de pénalités. Je me sens vraiment très en forme. Je me suis beaucoup entraînée et c’est très satisfaisant de voir que ça paye », a expliqué la Norvégienne, à l’issue de sa victoire, sur la chaîne L’Equipe. « Tiril Eckhoff est sur une belle vague, elle est inarrêtable. Il reste quelques courses, j’espère que je vais gagner et faire de belles courses. Mais aller chercher Tiril Eckhoff pour le dossard jaune, ça me semble très compliqué », a pour sa part déclaré Roeiseland, un brin fataliste.

Derrière des Norvégiennes encore une fois en grande forme, on retrouve tout de même deux Françaises dans le top 10 de la poursuite à Nove Mesto. Parties respectivement 26eme et 15eme, Anaïs Bescond et Anaïs Chevalier-Bouchet ont réalisé une très belle course pour terminer 8eme et 10eme ce dimanche. « Je suis partie à bloc et je suis arrivée un peu entamée sur les debouts. Je suis très frustrée. Je ne suis vraiment pas contente de moi », a tout de même confié cette dernière. Pour le reste, 9eme au départ, Justine Braisaz-Bouchet a craqué aux tirs (7 erreurs) et a dû se contenter de la 20eme, juste derrière Julia Simon (19eme), alors que Lou Jeanmonnot a terminé 35eme.

COUPE DU MONDE (D) / POURSUITE DE NOVE MESTO (REPUBLIQUE TCHEQUE)
Classement final (10km) – Dimanche 7 mars 2021
1- Tiril Eckhoff (NOR) en 27’28 (3 fautes)
2- Denise Herrmann (ALL) à 24″ (1)
3- Marte Olsbu Roeiseland (NOR) à 29″9 (3)
4- Linn Perssonn (SUE) à 30″9 (1)
5- Franziska Preuss (ALL) à 35″8 (2)
6- Yullia Dzhima (UKR) à 39″8 (2)
7- Hanna Sola (BIE) à 1’05″8 (4)
8- Anaïs Bescond (FRA) à 1’21″7 (1)
9- Paulina Fialkova (SLQ) à 1’26″9 (2)
10- Anaïs Chevalier-Bouchet (FRA) à 1’30″8 (4)

19- Julia Simon (FRA) à 2’20 » (4)
20- Justine Braisaz-Bouchet (FRA) à 2’20″7 (7)
35- Lou Jeanmonnot (FRA) à 2’55″8 (2)