Pré-saison: Texier donne la victoire à Columbus 

Mardi soir, dans un match entre joueurs "espoirs" opposant Columbus à Toronto, Alexandre Texier s’est illustré en inscrivant un doublé dont le but vainqueur en prolongation (5-4, a.p.). Le jeune hockeyeur français (19 ans) avait rejoint l’équipe première des Blue Jackets lors des playoffs, la saison dernière, en provenance du championnat finlandais.

Le Tricolore réalise de bonnes performances dans cette pré-saison, puisqu'il occupe la première place du classement des meilleurs joueurs du tournoi avec 4 buts et 2 passes au compteur. Ce jeudi ouvrira le camp d’entrainement et Alexandre Texier compte bien se faire une place au sein de la franchise de l’Ohio. La saison NHL reprendra le 3 octobre prochain.

Coupe du monde de basket : des Bleus renversants décrochent le bronze comme en 2014

PODIUM - Comme il y a cinq ans en Espagne, les Bleus se sont offert la médaille de bronze. Les coéquipiers d'Evan Fournier, longtemps menés et incapables de régler leurs shoots, ont finalement étouffé les Australiens (67-59) dans un final haletant pour remporter leur deuxième médaille consécutive en Coupe du monde.

Les Bleus ont relevé la tête. Deux jours après avoir été éliminée par l'Argentine en demi-finales de la Coupe du monde, l'équipe de France a remporté la "petite" finale, au courage et au mental, contre l'Australie (67-59) dimanche 15 septembre à Pékin. Les protégés de Vincent Collet ont retourné une situation bien mal embarquée, sous l'impulsion de leur capitaine Nicolas Batum (9 points, 3 rebonds, 6 passes décisives), après avoir été menés de 15 points dans le troisième quart-temps. Comme en 2014, où elle avait remporté sa première médaille, la France monte sur la boîte en terminant à la 3e place.

L'Australie, qui avait dominé les Français de justesse au deuxième tour (100-98) lundi dernier, a pourtant fait mal aux Bleus. On a longtemps cru que la désillusion de la demi-finale manquée allait enrayer la machine tricolore. En première période, dans la continuité de la prestation décevante contre (...)

Lire la suite

« J’ai pensé que j’allais mourir », l’ancien rugbyman Gareth Thomas révèle être séropositif

CONFESSION - Gareth Thomas, l'ancien capitaine de l'équipe du pays de Galles, a dévoilé ce samedi être porteur du virus VIH dans un entretien au Sunday Mirror et une vidéo diffusée sur Twitter. Passé par le Stade Toulousain, "Alfie" (son surnom) est le premier sportif britannique à annoncer publiquement sa maladie.

Gareth Thomas a pris son courage à deux mains. Âgé aujourd'hui de 45 ans, l'ancien capitaine emblématique de l'équipe du pays de Galles (103 sélections, de 1995 à 2007) a révélé être atteint du virus du sida. Dix ans après avoir fait son coming out, l'ancien centre du Stade toulousain (2004-2007) est le premier sportif britannique à annoncer publiquement qu'il est porteur du VIH. Une séropositivité détectée il y a plusieurs années, comme il l'explique dans un entretien accordé au Sunday Mirror, et qu'il a gardé secrète parce qu'il se sentait "honteux".  "J'avais peur que les gens me jugent et me traitent comme un lépreux, par manque de connaissances", confie-t-il. J'étais dans un endroit sombre, j'avais des pensées suicidaires. J'ai pensé à aller en voiture jusqu'au sommet d'une falaise."

"Vouloir mourir me semblait être la solution la plus facile, mais vous devez faire face aux (...)

Lire la suite

Fury: « Je n’y voyais rien »

Vainqueur à la décision d’Otto Wallin samedi soir, Tyson Fury, toujours invaincu après 30 combats et qui se projette déjà sur ses retrouvailles avec Deontay Wilder, a été sévèrement coupé au-dessus de l’œil droit.

Ce fut moins facile que prévu. Grandissime favori de son combat face à Otto Wallin, samedi soir à la T-Mobile Arena de Las Vegas, Tyson Fury n’a pu conclure avant la limite, se contentant d’une victoire à la décision face au Suédois (116-112, 117-111 et 118-110).

Et ce car le "Gypsy King", toujours invaincu après 30 combats professionnels, s’est vu infliger une sévère coupure au-dessus de l’œil droit lors du troisième round, ce qui a considérablement altéré sa vision lors des neuf derniers rounds. "C’était un super combat, mais il m’a touché à l’œil et ça a tout changé. Pour la majeure partie du combat, je n’y voyais rien de cet œil. Puis il y a eu ce choc tête contre tête et j’ai encore été coupé", commentait-il ensuite.

"Contre n’importe qui d’autre, il se serait probablement fait mettre KO. Il n’y avait rien de bon là-dedans, pestait ensuite sur BT Sport son père John, très déçu par la prestation du fiston. C’est la pire performance de Tyson que j’ai vue. On aurait dit qu’il était déjà cuit au deuxième round."

Ruiz pas impressionné

Le poids lourds anglais préférait lui penser à la suite: "Il faut que je me soigne, et que je prenne du temps avec ma famille." Et à son prochain adversaire, qui l’avait contraint au match nul en décembre dernier lors d’un combat spectaculaire: "Deontay Wilder, c’est toi que je veux maintenant, clochard."

Deux hommes qui doivent s’affronter le 22 février 2020. Entretemps, Andy Ruiz, qui avait détroussé Anthony Joshua de ses titres WBA, IBF, WBO et IBO en juin à New York, va accorder une revanche à l’Anglais (le 7 décembre), mais n’oublie pas Fury. Car ce dernier, interviewé par Mike Tyson, avait promis qu’il pourrait battre l’Américano-mexicain "avec une main attachée dans le dos."

"Après cette performance, il n’y a aucune chance qu’il me batte avec une main attachée dans le dos", a-t-il ainsi tweeté après le combat.

Un but vainqueur… sur un coup du foulard à la dernière minute (vidéo)

Meilleur buteur du championnat chinois, Eran Zehavi a inscrit un doublé samedi lors de la victoire de son équipe de Guangzhou face au Tianjin Tianhai (2-1), portant son total de réalisations à 26, en 22 matches, depuis le début de saison.

Et le deuxième but de l’attaquant israélien est un petit bijou, puisqu’il s’agit d’un coup du foulard réalisé à la dernière minute de ce match de la 24e journée de Super League.